english

En direct du 69e Bol d'Or : les essais

Magny-Cours le mercredi 15 septembre

FEBRILITE OU MANQUE DE GRIP

Même parmi les équipes les plus chevronnées, on comptait déjà un certain nombre d'incidents, heureusement sans gravité, à l'issue des essais libres du 69e Bol d'Or.

Une fois n'est pas coutume – c'est seulement sa deuxième chute cette année – David Checa (n°94) est tombé hier lors des essais libres officieux. Bilan : une blessure à l'amour propre. Il est toujours un peu sonné aujourd'hui.

Même bilan aujourd'hui chez Kawasaki avec Julien Da Costa et la n°11, au Château d'eau lors de la 2e séance libre. « Julien a dû élargir pour doubler un pilote à l'extérieur et en passant sur une bosse l'avant s'est dérobé. « On ne sait pas très bien si cela provient de la piste qui manquait de grip, ou d'un manque de connaissance du nouveau pneu avant Dunlop en 130 mm, qui par ailleurs donne entière satisfaction, » indiquait Jean-François Gay, team manager de l'écurie officielle Kawasaki. « Mais faute d'avoir roulé suffisamment avec, nous ne savons pas si nous l'utiliserons en course… »

A LA GOMME

Sur les 48 machines engagées, 25 sont chaussées par le manufacturier de pneumatiques Dunlop, 14 par Michelin, et 8 par Pirelli. Tendance stable pour Dunlop par rapport à 2004, hausse pour Michelin, et baisse d'environ 50% pour Pirelli. Un seul équipage équipé de Bridgestone.

TEMPERATURE

Lors de la deuxième séance d'essais libres, la température de l'air avait grimpé à 29°C, et celle de la piste à près 45°C (la valeur diffère selon que la température est mesurée au laser ou à l'aide de l'aiguille traditionnelle)

« BONS ELEVES, PEUVENT MIEUX FAIRE »

Team manager de l'écurie Suzuki d'usine et de la GSX-R 1000, Dominique Meliand faisait cette remarque à l'issue des essais libres. « De toute façon, on peut toujours faire mieux, mais une chose est certaine, c'est que essais libres ou pas, la bagarre est d'ores et déjà lancée. »

SOLIDARITE

Suite au vol, dans la nuit de dimanche à lundi, d'une partie de son matériel de course, le team GMT94 a pu vérifier que la marque aux trois diapasons connaissait la notion de solidarité. « L'écurie autrichienne YART, avec laquelle nous collaborons, nous a prêté ses deux motos plus un mécanicien, » indique Christophe Guyot, « et le concessionnaire Les Deux Roues n'a pas hésité à sortir de caisse une Yamaha R1 neuve pour nous la livrer par la route. Avec le moteur ainsi rôdé, nous avons pu préparer un deuxième moteur de course. »

RENAUD MOISAN PILOTE DE RESERVE CHEZ SUZUKI

Champion en 1000 Promosport la saison dernière avec la Kawasaki ZX10R, le vendéen Renaud Moisan a été contacté par Dominique Meliand la semaine dernière comme pilote de réserve, sur l'une ou l'autre des Suzuki officielles. « Je n'avais pas de proposition concrète de Kawasaki et ne pouvais refuser », confie Moisan

CONFIRMATION

« Sur la machine Honda Fireblade 1000 CBR n°5, nous avons confirmé les informations des essais pré-bol, » indique Christian Lavieille, team manager de l'écurie National Motos Playstation. « Le châssis est un peu moins bien que sur la n°6, mais nos choix de pneus sont confirmés. »

DANS LES TRIBUNES

Jean-Marie, dit Blanco, plante le Bivouac du Repaire. Ce sont plus d'une centaine de motards du Repaire des Motards qui sont attendus pendant tout le week-end. Rendez-vous est donné Entrée Est, entre les repères 5 et 6, au pied escalier B2. Plus d'infos sur le forum MotoBrèves.

MotoblouzMotoblouzMotoblouz