english

Coupe du monde Superbike WSBK : 2e round à Phillip Island

Le championnat continue en Australie les 3, 4 et 5 mars

Explications à domicile

Après une première épreuve très riche en intensité, le championnat du monde Superbike fait étape ce week-end en Australie à Phillip Island. Un rendez vous sous haute tension, puisque Troy Bayliss (Ducati) leader du championnat et Troy Corser (Suzuki) son poursuivant immédiat qui ne compte que deux points de retard, évolueront à domicile.

Si certains en doutaient encore, le championnat du monde de Superbike 2006 s'annonce comme absolument magistral. A Losail (Qatar) pour l'ouverture de la saison on a pu avoir un avant goût de ce qui nous attend très certainement tout au long de l'année. Du spectacle, encore du spectacle, rien que du spectacle. On en veut pour preuve la physionomie des deux premières manches. Dans la première, Noriyuki Haga (Yamaha) et son compatriote Yukio Kagayama (Suzuki) s'accrochent à quelques mètres de l'arrivée pour le gain de la victoire. Dans la seconde, le même Haga est déclaré troisième, à moins d'une demie seconde du vainqueur, pour un demi centimètre, aux dépends du britannique James Toseland (Honda). Pour rendre ce verdict les officiels ont du avoir recours à la photo finish ! Jamais un championnat du monde Superbike n'avait connu une telle entrée en matière.

Bayliss et Corser au coude à coude

Troy Corser, champion du monde en titre et Troy Bayliss leader du classement provisoire, sont donc prévenus. Les deux favoris dans la course au titre n'auront pas le droit à la moindre erreur, pas le droit au moindre relachement, s'ils veulent s'imposer en fin de saison. Au Qatar les deux pilotes ont réussi une entrée en matière convaincante. Bayliss s'adjugeant la Superpole et deux deuxième places en course. Le pilote Suzuki, un peu en retrait aux essais redresser la barre en course avec pour sa part, une quatrième place puis une victoire. De fait les deux hommes ne se trouvent séparés que par deux points avant un second rendez vous déjà très important. En effet les deux compatriotes australiens mettront un point d'honneur à s'imposer ce dimanche sur leur circuit national. Une source de motivation supplémentaire, car coté piste la concurrence ne manque pas.

Les Yamaha et Honda à l'affût.

Si pendant l'inter saison Suzuki et Ducati ont affolé les chronos, la première épreuve de Losail a démontré que la concurrence n'était pas en reste. Ainsi dans le clan Honda, James Toseland a signé sa première victoire pour le compte de sa nouvelle écurie, avant de terminer quatrième dans les conditions que l'on sait. Chez Yamaha, on peut également avoir le sourire car sans la bévue de Haga en première manche, il y a tout lieu de penser que la victoire de la première course de la saison serait revenue à la marque aux trois diapasons.
De toute évidence Suzuki et Ducati ne semblent pas aussi dominateur que ce que les essais hivernaux pouvaient laisser à penser.

Alex Barros en rodage

Losail a également permis d'apprécier l'adaptation ultra rapide du transfuge des Moto GP Alex Barros. Le Brésilien, pour sa première course de sa carrière dans la catégorie, a plutôt très bien négocié ce premier rendez vous. Cinquième du classement provisoire au soir de Losail, Barros va maintenant monter en puissance et le rendez vous de Phillip Island, ce dimanche, risque bien d'en être la démonstration. Sur le tracé Australien, on attend également la confirmation du potentiel de Michel Fabrizio (Honda) qui a réalisé deux courses solides au Qatar. Parmi les pilotes à surveiller il faudra suivre tout particulièrement Andrew Pitt (Yamaha), Roberto Rolfo et Chris Walker pour le compte de Kawasaki. Attention également à Steve Martin qui ici même l'an passé, avait réalisé la pôle position au guidon de la Foggy Petronas.

Des français en quête de rachat.

Espérons également que ce deuxième rendez vous de la saison puisse permettre aux pilotes tricolores de reprendre un peu de couleur après une entrée en matière plutôt délicate. On pense bien sur et en premier lieu à Régis Laconi. Sur un circuit qu'il apprécie tout particulièrement le pilote Kawasaki tachera de se racheter de sa modeste prestation de Losail (12e et chute). A ses cotés, on retrouvera Sébastien Gimbert unique français à avoir marqué des points dans les deux manches au Qatar (13e et 15e). Seule incertitude à son sujet, les problèmes de freinage chronique de sa Yamaha seront-ils définitivement résolus ? Quant à Fabien Foret (Suzuki) il espére lui aussi, que la malchance l'oubliera un peu. Contraint à un double abandon au Qatar, le champion du monde Supersport 2002, aimerait bien concrétiser le potentiel aperçu en essai.

Enfin coté tricolore on attendra beaucoup dans la catégorie Supersport de Sébastien Charpentier (Honda Ten Kate). Champion du monde en titre et vainqueur de la première course de la saison, on espère que le Charentais pourra rééditer sa victoire de l'an passé afin de conforter sa position au championnat. Quant au jeune Maxime Berger, 17 ans, (Kawasaki Gil Motorsport) révélation du premier rendez vous de la saison, il attend beaucoup de cette épreuve après la désillusion de Losail. Victime d'un problème mécanique, il avait du abandonner alors qu'il était en sixième position pour sa première course en championnat du monde.

Classement provisoire Superbike

1.T. Bayliss (AUS) 40 points ; 2. T. Corser (AUS) 38 pts ; 3. J. Toseland (GB) 38 pts ; 4. A. Pitt (AUS) 27 pts ; 5. M. Fabrizio (ITA) 19 pts ; 6. A. Barros (BRA) 19 pts ; 7. N. Haga (JAP) 16 pts ; 8. R. Rolfo (ITA) 12 pts ; 9. K. Muggeridge (AUS) 11 pts ; 10. L. Lanzi (ITA) 10 pts.

Classement provisoire Supersport

1. S. Charpentier (FRA) 25 points ; 2. K. Curtain (AUS) 20 pts ; 3. K. Sofuoglu (TUR) 16 pts ; 4. J. Fores (ESP) 13 pts ; 5. Y. Stigefelt (SWE) 11 pts ; 6. R. Harms (DAN) 10 pts ; 7. M. Roccoli (ITA) 9 pts ; 8. C. Zaiser (AUT) 8 pts ; 9. G. Vizzielo (ITA) 7 pts ; 10. J. Brookes (AUS) 6 pts.

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Superbike

HarleyHarley