english

Enduropale du Touquet : la préparation technique des motos

les secrets d'une préparation de moto officielle comme la KX 450 F

Frédéric Bassaler, le préparateur (le père ?) des Kawasaki de tout-terrain répond.

"La première chose et la plus visible à l'œil nu, c'est la taille du réservoir qui passe des 7,5 litres d'origine au double.

Ensuite, poursuivons par les choses qui se voient à savoir le guidon troqué pour un Big Bar en alu renforcé ou le sabot moteur AXP en nylon.

En détaillant davantage on constate que le radiateur de refroidissement est un modèle qui offre plus de surface de refroidissement, qui est renforcé et dispose d'un bouchon taré à 1,8 kg contre 1,3 kg d'origine.

Pour terminer ce qui se voit, parlons des pneumatiques Michelin "Spécial sable" qui sont montés avec des mousses pour éviter tout risque de crevaison. Le reste est invisible mais nécessaire pour disposer de l'arme capable de gagner.

Si les suspensions sont les Kayaba d'origine, les ressorts ont été troqués pour des plus raides d'1 kg à l'avant comme à l'arrière. L'hydraulique a été modifiée par Bud Raçing et longuement mise au point. L'assiette de la moto est « chopperisée » puisque la fourche est descendue d'un centimètre dans les tés et que si le ressort de l'amortisseur est plus raide, il est moins précontraint ce qui assouplit son début de débattement et rabaisse donc l'arrière de la moto en dynamique.

La KX450F modèle 2007 disposant d'une boîte 5 qui a résolu les problèmes rencontrés l'an passé avec la boîte 4, seule la démultiplication finale a été modifiée passant des 13x50 d'origine à 14x48 pour améliorer l'allonge et accroître la vitesse atteignable sur la plage sans toucher le rupteur .

La chaîne en pas d'origine est à joints toriques pour une évidente raison d'amoindrir l'usure due à l'abrasivité du sable.

Enfin, en ce qui concerne la partie-cycle, tout le reste est standard comme les freins, et seuls certains réglages diffèrent comme l'empattement par exemple qui est au plus long en reculant au maximum la roue arrière dans le bras oscillant standard pour améliorer la stabilité de la moto.

Côté moteur, embiellage, boite de vitesses, arbre à cames, soupapes, allumage restent rigoureusement standards. Les conduits de culasse sont légèrement retouchés et si le carburateur est d'origine, la carburation est très légèrement enrichie puisque le gicleur passe de 170 à 175". L'admission d'air à fait l'objet de toute l'attention de Frédéric pour éviter toute infiltration dévastatrice de sable en utilisant un filtre à air Twin Air power flow et son support, le tout recouvert d'une « chaussette » anti-sable qui rend le système parfaitement étanche aux grains de silice. Le piston vient des USA et est utilisé par les teams Kawasaki locaux. C'est un piston forgé JE à la forme différente et au taux de compression légèrement augmenté puisque de 12 à 1 d'origine, celui-ci passe à 12,8 à 1. L'embrayage est troqué pour un Hinson taillé dans la masse de toute beauté et apparemment indestructible,

Frédéric Bassaler montre celui du Touquet de l'an passé qui n'a pas une marque trahissant son utilisation.

Enfin terminons par l'échappement Rhino développé spécialement pour les courses sur sable et qui procure une allonge supérieure du moteur.".

Suzuki