english

Grand Prix Moto Jerez : victoire de Rossi qui reprend la tête du classement

Température de l'air : 17°C - Température de la piste : 31°C

Valentino Rossi a remporté le Grand Prix Moto d'Espagne ce dimanche sur le circuit de Jerez après une bagarre acharnée pendant toute la course avec Pedrosa et Edwards.

Le pilote Yamaha en profite pour prendre la tête du classement devant Pedrosa. Malgré la pôle, Pedrosa revient donc en deuxième place du classement.

On attendait l'écurie Ducati qui termine en 5e place avec Stoner.

Côté français, Randy de Puniet (Kawasaki) recule en 13e place, après s'être fait dépasser en fin de course par Loris Capirossi (Ducati). Sylvain Guintoli (Yamaha Tech 3) prend la 15e place, Olivier Jacque (Kawasaki) se place 18e.

"Cette victoire et les 25 points qui l'accompagnent sont très importants," indiquait Rossi, qui a remporté cinq titres de Champion du Monde en catégorie reine. "Nous avons très bien travaillé avec Michelin ici et les pneus se sont bien comportés jusqu'à la fin de la course. Le rythme de course était élevé et la bagarre avec Dani a été magnifique. J'ai tout donné dès le départ pour construire un léger avantage au fil des tours."

Carlos Checa (Honda LCR RC212V-Michelin) a également fait étalage de son talent tout au long du week-end, se qualifiant sur la première ligne avant de terminer 6e en course, prenant le meilleur sur le Champion du Monde en titre Nicky Hayden (Repsol Honda Team RC212V-Michelin).

"Nous sommes satisfaits, la course s'est bien déroulée pour nous," indiquait après cette victoire Jean-Philippe Weber, responsable de la compétition moto chez Michelin.« Nous avons conçu nos pneus pour ce week-end en fonction des résultats de nos essais du mois dernier sur ce même circuit, mais également par rapport aux prévisions météorologiques. Parmi les pneumatiques sur mesure à leur disposition, tous nos pilotes ont opté pour des enveloppes dans la gamme medium, et ils semblaient tous satisfaits des performances. Il y avait juste une légère différence entre les pneus utilisés par les Yamaha et ceux de Dani. Comme souvent, les siens étaient légèrement plus tendres, mais la différence était mineure.

"Le week-end n'aura été de tout repos pour personne, en raison de la différence de température entre les séances d'essais du matin et de l'après midi. L'écart a même atteint jusqu'à 17°C, ce qui complique inévitablement, durant la matinée, le travail de réglages et de choix de pneus en vue de la course. Mais notre équipe a fait un travail remarquable dans l'apprentissage du travail avec les nouvelles réglementations de pneumatiques. »

Makoto TAMADA (Dunlop Yamaha Tech 3) 14ème : "J'ai pris un départ moyen, ai
été gêné par Akiyoshi, mais une fois que j'ai pu le doubler je l'ai lâché. Ensuite, avec Sylvain, j'ai réalisé des chronos équivalents à ceux qui se battaient pour la dixième place, nous étions donc au niveau du milieu du plateau pilotes en termes de performances. Puis dans le dernier tour, j'ai pu prendre l'avantage sur mon co-équipier."

Guy COULON, chef mécanicien de Makoto Tamada : "La moto s'est bien comportée, sans se dégrader. Les pneus ont été constants, avec juste une petite perte de performance normale en fin de course. Nous avions adopté un pneu avant d'un nouveau type qui a bien fonctionné. Quant à l'arrière, il accuse encore un peu trop de patinage en sortie de virage, ce qui représentait un handicap d¹environ 5/10 de seconde au tour par rapport aux meilleurs. Mais au final, nous avons progressé en écart avec la tête, et les deux pilotes se placent dans les points à la régulière."

Sylvain GUINTOLI (Dunlop Yamaha Tech 3) 15ème :"C'est un bon week-end, je fais la même place qu'au Qatar mais on a réduit l'écart avec le vainqueur de 53 secondes à 36 secondes, sur un tracé qui ne m'a jamais beaucoup réussi. Mon Dunlop arrière m¹a offert un très bon grip en début de course, puis j'ai enclenché les configurations moteur compensant un peu la perte d¹adhérence sur la fin de l'épreuve. Mais dans l'ensemble, notre pneu arrière n¹a pas perdu beaucoup en performance."

C'est en Turquie, sur le circuit d'Istanbul, qu'aura lieu le troisième Grand Prix moto de la saison, dimanche 22 avril. D'ici là, pilotes et ingénieurs analyseront de fond en comble les données de ces deux premières courses, qui annoncent déjà un championnat des plus passionnants.

Résultats

Circuit du Grand Prix d'Espagne

Distance : 4.423 km
Nombre de tours : 27

Record du tour: 1m 41.248s, 157.265km/h/98.915mph (2006 -- Tour n° 2)
Loris Capirossi (Ducati Marlboro Team Desmosedici)

Classement 2006 à Jerez

  1. Loris Capirossi (Ducati Marlboro Team Desmosedici), 45m 57.733s
  2. Dani Pedrosa (Repsol Honda Team RC211V-Michelin), + 4.375
  3. Nicky Hayden (Repsol Honda Team RC211V-Michelin), + 9.996

Pole position 2006: 1m 39.064s, 160.732km/h/99.895mph
Loris Capirossi (Ducati Marlboro Team Desmosedici)

RECENTS VAINQUEURS DU MOTOGP DE JEREZ

2006 Loris Capirossi (Ducati Marlboro Team Desmosedici GP6), 45m 57.733s
2005 Valentino Rossi (Gauloises Yamaha Team YZR-M1-Michelin), 45m 43.156s
2004 Sete Gibernau (Telefonica Movistar Honda RC211V-Michelin), 47m 16.145s (Course sous la pluie)
2003 Valentino Rossi (Repsol Honda RC211V-Michelin), 46m 50.345s
2002 Valentino Rossi (Repsol Honda RC211V-Michelin), 46m 51.843s
2001 Valentino Rossi (Nastro Azzurro Honda NSR500-Michelin), 47m 15.126s
2000 Kenny Roberts (Telefonica Movistar Suzuki-Michelin), 45m 52.311s
(affectée par la pluie, un tour de moins)
1999 Alex Crivillé (Repsol Honda-Michelin), 47m 38.667s
1998 Alex Crivillé (Repsol Honda-Michelin), 47m 21.522s
1997 Alex Crivillé (Repsol Honda-Michelin), 47m 30.624s
1996 Mick Doohan (Repsol Honda-Michelin), 47m 28.064s

Plus d'infos sur les Grands Prix moto

Mutuelle