english

Championnat du monde Superbike à Valence : preview

BAYLISS SERA LA

Valence : 13, 14 et 15 avril

Blessé lors de sa chute dans la première manche de l'épreuve britannique de Donington, Troy Bayliss le champion du monde en titre WSBK sera tout de même présent ce week-end en Espagne sur le circuit de Valence. En dépit de l'amputation de deux phalanges qu'il a du subir, l'Australien semble ne pas être trop affecté par cette mésaventure et la considère juste comme un contre temps.

Lorsque j'ai chuté je ne me suis pas vraiment rendu compte que ma main était restée coincée sous le guidon de ma machine. C'est ce qui a entraîné l'arrachement de mon doigt. J'ai vu le chirurgien qui m'a opéré et posé une prothèse il m'a dit que je devrais pouvoir re piloter sans problème. Je viens donc à Valencia avec la ferme intention de rattraper les points perdus en Angleterre en espérant qu'une fois sur la moto je n'aurai pas de mauvaises surprises.

Sur un circuit qu'il affectionne tout particulièrement et sur lequel il s'est montré à chaque fois le plus rapide lors des séances d'essais hivernaux, Bayliss, sous réserve d'être en pleine possession de ses moyens physiques, devrait logiquement jouer aux avants postes.

TOSELAND VEUT RESTER LEADER

Jouer aux avants postes ce sera également l'objectif de James Toseland. Leader du classement provisoire, l'officiel Honda a digéré la déception de son abandon en deuxième manche à Donington devant son public. Pour autant, il reste concentré sur son objectif principal garder la tête du classement provisoire même si suite à son résultat blanc l'écart avec son poursuivant s'est réduit à cinq points. « Je continue de prendre les courses les unes après les autres. Mon objectif à Donington était de repartir en tête du championnat, il en sera de même en Espagne. C'est vrai que l'on peut nourrir quelques regrets par rapport à l'abandon en deuxième manche et que ma position aurait de fait été plus confortable à Valencia mais la saison est longue et les rebondissements seront encore nombreux. »

BIAGGI ET LES YAMAHA EN EMBUSCADE

Si le britannique se veut rassurant, il sait que derrière lui certains gros clients sont prêts à saisir la moindre opportunité pour lui passer devant. En premier lieu, Max Biaggi. Revenu dans le sillage de Toseland, Biaggi fort de son expérience ne s'enflamme pas et laisse faire les choses. Seule ombre à son tableau de marche la victoire ratée en deuxième manche à Donington. Pressé par Haga (Yamaha) le pilote Suzuki s'est raté et a ouvert la porte. Il est donc bien décidé dès ce week-end à ne pas recommencer la même boulette. Et lorsqu'on lui annonce que finalement cinq points de retard ce n'est pas grand-chose, l'Italien rétorque que c'est justement trois mètres de trop au freinage du dernier virage…. Si Biaggi insiste sur cette péripétie, c'est qu'il a bien compris que les Yamaha avaient bien progressées. Leur prestation à Donington n'a laissé planer aucun doute à ce sujet. Reste à savoir tout de même sur un circuit aussi tortueux que Valencia si la motricité restera aussi constante que ce qu'elle fut en Angleterre.

FEU VERT POUR CHARPENTIER

blessé lui aussi en Angleterre comme Curtain et Parkes, les deux pilotes Yamaha, ou Fabien Foret chez Kawasaki, Sébastien Charpentier (Honda) sera de retour en Espagne. Depuis deux semaines le Charentais observe un repos forcé pour permettre à son bassin de se consolider en espérant que sur la piste de Valencia tout se passera pour le mieux. « J'ai fait le maximum pour être rétabli et j'espère sincèrement que tout rentrera dans l'ordre. Ce n'est pas vraiment le début de saison que j'espérais mais le championnat est encore long. » Si dans le clan Honda on semble rassuré, il en est de même chez Kawasaki où Fabien Foret sera également présent. En revanche chez Yamaha c'est encore l'incertitude. Curtain et Parkes se sont fait opérer mais rien n'a vraiment été confirmé sur leur présence ce week-end. Voilà qui promet donc du spectacle dans cette catégorie où pour l'instant, parmi les têtes d'affiche, seul Kenan Sofuoglu, le coéquipier de Charpentier et leader du provisoire, est passé au travers des ennuis.

A noter également que ce week-end les ténors du Championnat du Monde Superbike et Supersport feront un détour par le port de Valence qui accueille la coupe de l'America.

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Superbike

HarleyHarley