english

Championnat du monde Superbike à Valence : Bayliss en pôle

BAYLISS PASSAGER DE LA PLUIE

Superpole le 14 avril 2007

Il s'inquiétait hier au soir et il avait raison. Troy Bayliss aura pourtant été le seul des favoris à passer au travers des gouttes de pluie qui ont complètement modifié la physionomie de la grille de départ des deux manches de demain à Valence. En effet le pilote Ducati dans la délicate séance de Superpôle a été le seul à conserver son rang acquis hier. Il s'élancera donc demain, une nouvelle fois, de la position de pointe de la grille de départ du circuit de Valence. A ses cotés l'Australien retrouvera deux « surprises » de cette dernière séance qualitficative de WSBK.

XAUS ET BROOKES AUX ANGES

En effet Ruben Xaus (Ducati) et Brookes (Honda CBR 1000 RR) s'offrent une première ligne pour la première fois de la saison et dans le cas du second nommé pour la première fois de sa carrière dans la catégorie. Autant dire que demain l'Espagnol et l'Australien auront à cœur de résister le plus longtemps possible au retour des têtes d'affiche qui ont perdu pied aujourd'hui.

CORSER ET TOSELAND LIMITENT LES DEGATS

Troy Corser (Yamaha) et James Toseland (Honda), le leader du classement provisoire ont pour leur part limité la casse. Respectivement quatrième et cinquième il s'élanceront de la fin de la première ligne et du début de la seconde. Une position peu inconfortable dans l'absolu mais lorsqu'ils s'attardent sur les chronos, l'écart avec Bayliss est plus révélateur de la maigre performance réalisée par les deux hommes. Relégués à 7 et 8 dixièmes de l'homme de tête, la tache ne semble pas des plus facile pour demain.

BIAGGI DANS LE DOUTE

Et que dire de Max Biaggi (Suzuki). L'actuel deuxième du championnat est totalement passé au travers de sa séance de Superpole. Résultat un douzième temps qui le relègue à l'extérieur de la troisième ligne, autant dire un gouffre vis-à-vis de Bayliss. D'autant que depuis le début du championnat Biaggi n'a jamais vraiment réussi ses départs alors forcément on s'inquiéte dans le clan du pilote Suzuki pour demain.

En tout cas voilà qui promet bien du spectacle pour les deux manches et certainement bien des surprises car dans le paddock ce soir tous les regards étaient tournés vers le ciel avec une interrogation unanime. Quel temps fera t'il demain ?

SOFUOGLU TRANQUILLE

Vu la météo capricieuse du jour, la deuxième séance d'essais chronométrée du championnat du monde de Supersport n'a bien sur pas apporté de modification à la hiérarchie établie hier. Kenan Sofuoglu (Honda) partira donc demain en pôle position pour la première fois de la saison. Si le leader du classement provisoire peut avoir le sourire ce soir en revanche, la situation est beaucoup moins favorable aux pilotes français. Hormis Fabien Foret (Kawasaki) sixième hier au terme de la première séance, Matthieu Lagrive (Honda) , Sébastien Gimbert (Yamaha) et Yohan Tibério (Honda) partiront des profondeurs du classement puisque respectivement crédités hier des 23e,24e et 26e temps. Si nos tricolores veulent rentrer dans les points, ils sont d'ores et déjà condamnés à l'exploit.

A noter enfin qu'en Superstock 600 cm3, la pôle position est revenue au français Maxime Berger sur Yamaha alors que dans du coté des 1000 cm3 c'est l'Italien Padovini ( MV Agusta) qui partira de la plus haute place de grille de départ.

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Superbike

Shoei