english

Grand Prix Moto de Chine : preview sur le circuit de Shanghai

Shanghai est un circuit « moteur », où la vitesse de pointe s'avère encore plus importante qu'à Istanbul,” explique Jean-Philippe Weber, responsable de la compétition moto et des Grands Prix chez Michelin. « Il comprend deux longues lignes droites et donc beaucoup de gros freinages, de grosses accélérations ainsi que des vitesses élevées, ce qui sollicite particulièrement la zone centrale des enveloppes, » indique Weber. « Pour nous adapter à ces contraintes nous utiliserons des carcasses plus dures à l'avant comme à l'arrière. A Shanghai, les gommes de la bande de roulement centrale ne sont pas tellement différentes de celles employées sur d'autres circuits, mais les pneumatiques sont nettement plus durs. »

“Le tracé comprend également plusieurs virages très longs, où les pilotes prennent beaucoup d'angle et restent sur le flanc des pneumatiques de manière prolongée. Shanghai peut ainsi s'avérer exigeant, particulièrement si la météo y est clémente et la température de piste élevée. »

“Les virages à droite n° 1 et 2 se rejoignent pour créer une courbe de 300 degrés, la plus grande du MotoGP, son rayon de courbure varie beaucoup, les pilotes l'abordent en montée avant de redescendre, de sorte que le transfert des masses n'est pas constant. Les virages à droite n° 12 et 13 forment une courbe à 270°, puis l'on trouve des virages rapides (n°7 et 8), si bien que nous devons utiliser des pneus relativement durs sur ce tracé. Nous devons également prendre en compte l'équilibre entre le nombre de courbes à droite et à gauche, et utiliser des gommes différentes de chaque côté des pneumatiques. La surface en elle-même n'est pas très agressive, il s'agit plus des efforts importants sur les pneus dus aux vitesses élevées, aux gros freinages et aux grandes courbes. Nous avons confiance dans notre 16 pouces avant qui sera adapté pour les longues entrées en courbes de Shanghai. »

DATA SHANGHAI

SHANGHAI: 5.281km/3.281 miles
Record du tour: Dani Pedrosa (Repsol Honda Team RC211V-Michelin), 1m 59.3318s,
159.336km/h- 99.007mph (2006, 19e tour)
Pole position 2006: Pedrosa, 1m 59m 009s, 159.749km/h-99.263mph

VAINQUEURS DU GRAND PRIX DE CHINE

2006 Dani Pedrosa (Repsol Honda Team RC211V-Michelin), 44m 07.734s
2005 Valentino Rossi (Gauloises Yamaha Team YZR-M1-Michelin), 50m 02 463s
(course mouillée)

Plus d'infos sur les Grands Prix moto

Suzuki