english

Grand Prix moto de Catalunya : preview

Championnat du Monde MotoGP - 9/10 juin 2007

Rossi ne compte plus désormais que 9 points de retard sur la tête du classement provisoire MotoGP, tandis que le l'espagnol occupe la troisième place, 24 points derrière Rossi.

Le MotoGP est actuellement le théâtre d'une lutte féroce entre manufacturiers de pneumatiques, avec un niveau de performance très élevé des pneumatiques, ce qui est excellent pour la compétition, » indiquait Jean-Philippe Weber, responsable de la compétition moto chez Michelin. « Nous travaillons d'arrache-pied pour trouver la meilleure solution à chaque course, et bien que la course du Mugello ait confirmé que nous avons pris une bonne direction avec notre nouvelle construction arrière, nous savons qu'il nous faut continuer à travailler et à réfléchir afin de répondre aux besoin de nos pilotes à Barcelone comme aux courses suivantes. Nous continuerons à concentrer nos efforts sur notre programme de développement car nous savons que la lutte restera intense.

MICHELIN ET LE CHALLENGE TECHNIQUE DE CATALUNYA

" L' asphalte du circuit de Catalunya est abrasif et son tracé comprend quelques courbes très longues, si bien que le circuit s'avère bien plus agressif avec les pneus qu'au Mans et qu'au Mugello, » explique Weber. « Le tracé est très asymétrique, les pilotes restent sur le côté droit des pneus pendant de longues périodes et il s'agit là du facteur principal sur ce circuit -- il y a beaucoup de contraintes sur le flanc droit du pneu arrière. »

"On compte quatre virages particulièrement longs à Catalunya -- Renault, Repsol, Europcar et New Holland. Ces courbes s'avèrent très importantes pour faire un bon chrono, notamment les deux derniers virages à droite qui ramènent sur la longue ligne droite. Le reste des contraintes à Catalunya provient de l'asphalte, qui a été renouvelé en 2005.

"Evidemment, l'avant est également important à Catalunya. On compte plusieurs entrées de courbe en descente, même si toutefois il n'y a pas de comparaison avec les secteurs en descente du Mugello. Jusqu'ici nos pilotes sont très satisfaits de notre nouveau 16 pouces avant et nous pouvons utiliser des gommes assez dures avec ce pneu.

LE DEVELOPPEMENT DE LA NOUVELLE CONSTRUCTION DE SLICK ARRIERE MICHELIN

Michelin a introduit une nouvelle construction de slick arrière le mois dernier à l'occasion du GP de Chine, suite à la contribution de Rossi.

"Nous travaillons principalement sur la stabilité et l'adhérence sur l'angle et les pneus s'améliorent de jour en jour," explique Weber. « Valentino nous a demandé plus de stabilité et les carcasses plus dures que nous développons fonctionnent bien avec les pilotes qui utilisent le pneu arrière de façon plus agressive. Ils ne conviennent pas à tout le monde, et comme toujours nous travaillons également sur d'autres constructions pour les autres pilotes.

"Les nouvelles constructions sont plus efficaces lorsque le pilote est sur l'angle maximum avec les gaz déjà légèrement ouverts, si bien que sa vitesse de passage est plus élevée et qu'il peut remettre plus de gaz plus tôt car à cette étape de la courbe le pneu procure une meilleure stabilité et une adhérence accrue. Ce point est très important, d'autant qu'en ce moment nos pilotes ne sont pas crédités de la meilleure vitesse de pointe. C'est la raison pour laquelle ils nécessitent une bonne vitesse de passage en courbe et la confiance pour mettre plus de gaz sur l'angle maxi, afin de favoriser les sorties de courbe.

DONNEES CATALUNYA

  • Lap record: *Nicky Hayden (Repsol Honda Team RC211V-Michelin), 1m 43.048s, 165.139km-h/102.613mph (2006)
  • Pole position 2006:* Valentino Rossi (Camel Yamaha Team YZR-M1-Michelin), 1m 41.855s
  • Récents vainqueurs du GP de Catalogne*
  • 2006* Valentino Rossi (Camel Yamaha Team YZR-M1-Michelin), 41m31.237s (course écourtée et nouveau départ)
  • 2005 *Valentino Rossi (Gauloises Yamaha Team YZR-M1-Michelin), 43m 16.487s
  • 2004* Valentino Rossi (Gauloises Yamaha Team YZR-M1-Michelin), 44m 03.255s
  • 2003* Loris Capirossi (Ducati Marlboro Team Desmosedici-Michelin), 44mm 21.758s
  • 2002* Valentino Rossi (Repsol Honda Team RC211V-Michelin), 44m 20.679s
  • 2001* Valentino Rossi (Nastro Azzurro Honda NSR500-Michelin), 44m 57.142s
  • 2000* Kenny Roberts (Telefonica Movistar Suzuki RGV500-Michelin), 51m 31.504s (course humide)
  • 1999 *Alex Crivillé (Repsol Honda NSR500-Michelin), 44m 55.701s
  • 1998* Mick Doohan (Repsol Honda NSR500-Michelin), 44m 53.264s
  • 1997* Mick Doohan (Repsol Honda NSR500-Michelin), 44m 56.149s
  • 1996* Carlos Checa (Fortuna Honda NSR500 Pons-Michelin), 44m 56.885s

Plus d'infos sur les Grands Prix moto

Shoei