english

Grand Prix Moto tchèque à Brno : preview

20e anniversaire du circuit de Brno

Le circuit tchèque de Brno célèbre son 20ème anniversaire cette année et a accueilli son premier Grand Prix en 1987 avec une victoire revenue au pilote Wayne Gardner au guidon de sa Rothmans Honda NSR500. Précédemment, le Grand Prix de Tchécoslovaquie était disputé sur route ouverte, à quelques encablures de la ville de Brno qui a accueilli sa première course de championnat du monde dès 1965.

LE CHALLENGE TECHNIQUE DE BRNO

« Le niveau d'adhérence à Brno est relativement faible car le revêtement est assez ancien, à la différence du nouveau de Laguna Seca qui était particulièrement agressif, » souligne Jean-Philippe Weber, responsable de la compétition moto chez Michelin. « Brno est un circuit difficile car d'un côté il faut employer des pneus relativement tendres en raison de la faible adhérence, mais d'un autre côté il faut des pneus plus durs parce que le tracé est assez rapide et que l'on ouvre souvent les gaz en grand, de sorte qu'il peut y avoir beaucoup de patinage s'il on utilise des pneus trop tendres. Nous devons donc trouver un compromis entre ces deux données opposées, en adaptant les gommes et les constructions pour trouver la meilleure solution. Pour Brno, la gamme de pneumatiques employée va de medium à medium-tendre, mais nous aurons également des pneus plus durs à disposition. »

« Le pneu avant est très important à Brno car la piste est vallonnée avec un certain nombre d'entrées de courbes en descente. D'une certaine façon elle est assez similaire au Mugello et nous prendrons donc avec nous des pneus avant qui diffèrent très peu de ceux que nous employons au Mugello. Les différents niveaux de contraintes rencontrés dans les secteurs en montée et en descente compliquent également le choix du pneu arrière. »

« En ce début de deuxième partie de la saison, nous allons rencontrer un certain nombre de tracés très rapides. J'ai confiance dans le fait que nous pourrons fournir des pneus qui fonctionnent bien sur ces circuits, en revanche j'ai quelques inquiétudes quant aux différences de vitesse entre les différentes machines sur les circuits les plus rapides. »

"L'un des problèmes auxquels nous sommes confrontés en ce moment est le manque d'essais -- il n'y a pas eu de séances d'essais depuis le mois de mai, au lendemain du GP de France au Mans. Entre les courses nous pouvons tester les pneus sur des machines de superbike mais nous n'avons aucune opportunité d'effectuer des essais avec nos pilotes de MotoGP, sur des machines de MotoGP sur des circuits de MotoGP, si bien qu'il est difficile de développer de nouveaux pneumatiques. Nous avons toutefois travaillé très dur durant la trêve estivale, développant et testant des pneus en préparation pour Brno et les courses à venir. Nous sommes impatients de disputer les sept dernières courses et de travailler avec nos partenaires pour obtenir les meilleurs résultats possibles. »

Données sur BRNO

Record du tour : Loris Capirossi (Ducati Marlboro Team Desmosedici), 1m 58.157s, 164.618km/h-102. (2006)
Pole position 2006: Valentino Rossi (Camel Yamaha Team YZR-M1-Michelin), 1m 56.191s

Récents vainqueurs du GP de la République Tchèque

  • 2006 Loris Capirossi (Ducati Marlboro Team Desmosedici), 43m 40.145s
  • 2005 Valentino Rossi (Gauloises Yamaha Team YZR-M1-Michelin), 43m 56.539s
  • 2004 Sete Gibernau (Telefonica Movistar Honda RC211V-Michelin), 44m 03.480s
  • 2003 Valentino Rossi (Repsol Honda RC211V-Michelin), 44m 18.907s
  • 2002 Max Biaggi (Marlboro Yamaha Team YZR-M1-Michelin), 44m 36.498s
  • 2001 Valentino Rossi (Nastro Azzurro Honda NSR500-Michelin), 45m 01.044s
  • 2000 Max Biaggi (Marlboro Yamaha Team YZR500-Michelin), 45m 31.918s
  • 1999 Tadayuki Okada (Repsol Honda NSR500-Michelin), 45m 18.066s
  • 1998 Max Biaggi (Kanemoto Honda NSR500-Michelin), 45m 12.043s
  • 1997 Mick Doohan (Repsol Honda NSR500-Michelin), 45m 25.012s
  • 1996 Alex Crivillé (Repsol Honda NSR500-Michelin), 45m 38.884s

Pilotes Michelin MotoGP 2007

  • Carlos Checa (Honda LCR RC212V-Michelin)
  • Colin Edwards (Fiat Yamaha Team YZR-M1-Michelin)
  • Nicky Hayden (Repsol Honda Team RC212V-Michelin)
  • Shinya Nakano (Konica Minolta Honda RC212V-Michelin)
  • Dani Pedrosa (Repsol Honda Team RC212V-Michelin)
  • Kurtis Roberts (Team Roberts KR212V-Michelin)
  • Valentino Rossi (Fiat Yamaha Team YZR-M1-Michelin)

Il reste sept courses à disputer sur les 18 que compte le Championnat.

Plus d'infos sur les Grands Prix moto

Suzuki