english

Championnat du monde Superbike : qualifications - meilleur temps pour Troy

BAYLISS MENE LE BAL

Eurospeedway Lausitz, 7 septembre 2007

Sur un circuit qu'il affectionne, sans pour autant qu'il convienne parfaitement à sa Ducati officielle, Troy Bayliss a réalisé le meilleur temps de la première séance d'essais qualificatif de ce 11e rendez vous Superbike de la saison. Même si il n'espère plus grand-chose au championnat, l'Autralien n'a pas pour autant envie de laisser filer les derniers rendez vous. « Mathématiquement c'est encore jouable mais il faut être honnête cela serait un miracle si je conservais mon titre. Aussi je prends les courses comme elles viennent avec l'objectif d'en remporter le plus possible. » Exact au rendez vous de cette première séance, Bayliss espère bien que ce début de week-end allemand est de bonne augure.

CORSER DEVANT HAGA

Chez Yamaha, l'heure n'est pas aux états d'ame. Pour preuve Troy Corser, que l'on annonce en partance de l'équipe pour la saison prochaine, qui a décroché le deuxième chrono avec la R1 à moins de deux dixièmes de son compatriote. L'Australien devance le Japonais Yukio Kagayama sur Suzuki GSX-R 1000 mais également son coéquipier Noriyuki Haga, deuxième du provisoire. Haga justement reste bien placé et visera demain pour la Superpôle la première ligne au minimum. Le Japonais très à l'aise sur le tracé Allemand attend les deux manches de dimanche avec impatience.

TOSELAND A SON RYTHME

L'impatience n'est pas le défaut de James Toseland. Le leader du classement provisoire a d'ailleurs aujourd'hui démontré qu'il se sentait prêt pour la bagarre de dimanche. Cinquième de la première séance, l'officiel Honda a semble t'il de la marge puisqu'il est le seul du quinté de tête à ne pas avoir passé de pneu de qualification durant la première séance sur la Honda CBR 1000 RR. « Aujourd'hui nous avons préféré axé notre travail sur les réglages course. Les choses semblent aller dans la bonne direction. Si le temps reste stable demain je pense que nous serons performants. » Rendez vous est donc pris.

BIAGGI SEPTIEME

Confiant avant d'arriver en Allemagne, Max Biaggi (Suzuki) a découvert le circuit allemand durant cette première journée. Une entrée en matière relativement conforme au tableau de marche du Romain qui devrait hisser le rythme d'un cran dès demain. Troisième du provisoire, l'officiel Suzuki sait qu'il ne doit pas passer à coté de gros points ce week-end afin de conserver ses chances dans la course au titre.

POS NO. RIDER BIKE TIME

  1. 21 Bayliss T. (AUS) Ducati 999 F07 1'38.569
  2. 11 Corser T. (AUS) Yamaha YZF-R1 1'38.780
  3. 71 Kagayama Y. (JPN) Suzuki GSX-R1000 K7 1'38.980
  4. 41 Haga N. (JPN) Yamaha YZF-R1 1'39.011
  5. 52 Toseland J. (GBR) Honda CBR1000RR 1'39.086
  6. 111 Xaus R. (ESP) Ducati 999 F06 1'39.127
  7. 3 Biaggi M. (ITA) Suzuki GSX-R1000 K7 1'39.433
  8. 84 Fabrizio M. (ITA) Honda CBR1000RR 1'39.487
  9. 31 Muggeridge K. (AUS) Honda CBR1000RR 1'39.525
  10. 57 Lanzi L. (ITA) Ducati 999 F07 1'39.639

CHARPENTIER AUX AVANTS POSTES

Sur un circuit qui ne lui a jamais vraiment réussi et qu'il n'apprécie pas spécialement, Sébastien Charpentier (Honda) s'est tout de même offert le meilleur temps de la première séance d'essais chronométrés du championnat du monde Supersport. Le Français devance son coéquipier et désormais nouveau champion du monde de la catégorie Kenan Sofuoglu. « Les conditions n'étaient pas parfaites ce matin mais les choses se sont améliorées cet après midi. Compte tenu du travail réalisé et des petits ajustements qu'il nous reste à faire je pense que l'on peut être capable de rester en pôle demain ». Espérons le pour le Charentais. Coté tricolore, signalons également la très belle cinquième place de Matthieu Lagrive alors que Fabien Foret (Kawasaki) deuxième du provisoire n'a réalisé que le 18e temps suite à de petits ennuis techniques. « Rien de bien méchant » a simplement commenté le français qui vient d'annoncer sa signature pour Yamaha l'an prochain.

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Superbike

Suzuki