english

[Endurance] 8h de Doha : victoire du SERT au Qatar

La Suzuki du SERT s'impose devant la Yamaha et la Kawasaki

Le Suzuki Endurance Racing Team, Champion du Monde d'Endurance QMMF depuis Oschersleben en septembre dernier, s'impose de la plus belle manière au Qatar. Sur la Suzuki, Vincent Philippe et Matthieu Lagrive remportent les 8 Heures du Qatar, finale du championnat 2007 au guidon de la GSXR-1000, devant la Yamaha R1 de l'Austria Racing Team de Steve Martin, Igor Jerman et Damian Cudlin et la ZX-10R du Kawasaki du Qatar Endurance Racing Team pilotée par Ivan Silva, Victor Carrasco et Mishel Al Naimi.

Ce podium bouleverse le classement final du Championnat du Monde d'Endurance QMMF 2007. Le SERT enfonce le clou et Yamaha Austria termine troisième derrière le Team Kawasaki France. Le Qatar Endurance Racing Team fait une remontée de la vingt-troisième à la onzième position au Championnat.

Le Team 18 Sapeurs Pompiers décroche une superbe quatrième place aux 8 Heures de Doha. Sur cette Suzuki, Stéphane Molinier, Guillaume Pialoux et David Brière remportent aussi la catégorie Superproduction devant les Yamaha des teams Amadeus X-One (Paolo Tessari, Riccardo Ricci et Will Gruy) et Endurance Moto 38 (Julien Millet, Cyril Brivet et Joao Contente Fernandes).

La BMW Motorrad surprend une nouvelle fois en terminant septième à Doha. Confiée à Thomas Hinterreiter, Richard Cooper et Ahmed Al Abdulla, cette BMW R1200S, engagée en catégorie Open hors championnat, a fait un départ discret en vingtième position sur la grille de départ pour terminer dans le Top 10 au Qatar.

Suzuki Sweden termine huitième devant Yamaha Phase One, plus touché que le SERT dans une chute de début de course. Après un beau début de course, Maco Moto Racing complète le Top 10 de cette course finale. La Yamaha slovaque, troisième après un peu plus de deux heures, a été retardée par une fuite du circuit de refroidissement.

Cette nouvelle victoire du SERT impose l'admiration du plateau mondial d'Endurance car personne n'aurait donné la Suzuki gagnante après une heure de course puisqu'elle pointait à l'avant-dernière place après la chute de Vincent Philippe. Car cette course de 8 heures a pris des allures d'épreuve de vitesse.

Fidèle à son habitude, David Morillon s'offre le hole-shot sur la Kawasaki Bolliger Switzerland pour cette toute dernière course de la saison, mais Vincent Philippe sur la Suzuki du SERT reprend la tête dès la fin du premier tour. Le duel acharné qui se joue ensuite entre Vincent Philippe et Steve Plater sur la Yamaha Phase One se termine par deux chutes. La Suzuki 1 et la Yamaha 3 s'accrochent au passage d'un attardé et plongent en fond de classement. Dans le même temps, David Morillon est retardé par un problème d'axe de roue arrière sur la Kawasaki Bolliger. En quelques minutes, après moins d'une heure de course, la trio de tête se retrouve en queue de peloton.

Yamaha Austria Racing Team en profite pour prendre le commandement devant la Kawasaki du Qatar Endurance Racing Team et l'étonnante Honda RMT 21 Racing, grande animatrice du début de course grâce à Arie Vos, pilote néerlandais de Superbike et Supersport. Mais la chute d'Arie Vos lors de son second relais est éliminatoire pour la Honda RMT 21.

Abandon aussi pour la Kawasaki Diablo 666 Bolliger. Pointée troisième après deux heures de course, elle s'arrête sur problèmes électriques. La Kawasaki Bolliger a perdu elle aussi toutes chances de podium après un second problème mécanique d'embrayage et termine quinzième classé.

En Superstock, nouvelle victoire du team LTG 57. Sur leur Yamaha, Anthony Dos Santos, Amaury Baratin et Cyril Huvier terminent onzième au Qatar juste devant la Suzuki RT Racing & Moto Virus qui enregistre au Qatar son meilleur résultat de la saison.

Plus d'infos sur : www.fimendurance.com

Toutes les courses du championnat d'endurance dans l'agenda

Mutuelle