Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Rallye Africa Eco Race : étape 8 victoire de Polli

Boulanouar / Akjoutj (Mauritanie) - Spéciale : 425 km - Liaison : 9 km

L'italien compte déjà 1h d'avance sur Norbert Dubois

Oscar Polli compte désormais 1h d'avance au général - Crédit photo : Alain Rossignol - Jorge CunhaAprès une journée de repos comme 7ème étape, les pilotes ont pu recharger les batteries pour affronter les 425 km de cette 6ème spéciale.

Oscar Polli a une nouvelle fois été le héros de la catégorie moto sur le Sonangol Africa Eco Race. En effet, au guidon de sa KTM 690, le motard italien s’est imposé dans cette spéciale d’anthologie en réalisant un sans faute au niveau navigation et pilotage.A l’arrivée, il était évidemment ravi d’avoir creusé l’écart avec Norbert Dubois, son adversaire direct au général.

Norbert Dubois était également heureux d’avoir retrouvé la forme puisque le Parisien a terminé 2ème à 32’01’’ de Polli, devançant de près d’une heure Xavier Moreau dont la « petite » KTM 450 a souffert dans le sable.

Superbe performance également pour Hervé Thierry qui participe à son premier grand rallye africain. Au guidon de sa Yamaha WRF 450, le Normand a terminé 4ème de la spéciale à 1h43 du vainqueur.

Au général, Oscar Polli possède désormais un peu plus d’une heure d’avance sur Norbert Dubois qui, pourtant, y croit toujours.

Demain, le Sonangol Africa Eco Race reste à Akjoujt puisque les concurrents effectueront une boucle de 413 km, là encore 100% sable. Encore un gros morceau d’après René Metge qui considère que « les héros et les légendes se forgent avec les difficultés ».

Réactions des pilotes

Oscar Polli – KTM 690 – Leader du classement moto

Cette première spéciale en Mauritanie était une vrai étape de Rallye Raid avec de la navigation, des parties roulantes et des dunettes blanches très molles. Il y avait aussi une partie d’herbes à chameau très longue et difficile. J’ai roulé au début avec Norbert Dubois puis je suis parti seul et, hormis Jean Louis Schlesser qui m’a rattrapé, je n’ai vu personne de la journée. Je suis heureux d’être sorti de cette spéciale extrêmement difficile et de l’avoir gagné. J’espère que demain, la boucle autour de Akjoujt sera plus facile.

Norbert Dubois – KTM 690 – 2ème du classement moto

Cette spéciale était certes difficile mais j’en sors relativement frais. C’est dans ces moments qu’on apprécie d’avoir une bonne condition physique et surtout de l’expérience. J’ai retrouvé la forme et j’ai montré aux jeunes que les vieux sont encore là. Vivement demain pour la suite.

Xavier Moreau – KTM 450

Je n’ai jamais fait un truc aussi difficile en moto. Je suis claqué. J’ai relevé la moto des dizaines de fois et ma 450 moulinait dans le sable mou. Je découvre ce qu’est un vrai rallye, bien costaud et j’avoue que lorsqu’on sort d’une spéciale comme celle d’aujourd’hui, on a vraiment l’impression d’avoir fait un truc. En revanche, je suis un peu inquiet pour la suite car il y a encore beaucoup de sable au programme et la route pour Dakar est encore longue.

Plus d'infos sur le rallye Africa Eco Race

Motul