english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

WSBK : Biaggi et Melandri s'imposent à Aragon

L'officiel Aprilia conserve la tête du classement

Des chutes en série qui changent la donne

WSBK : Melandri remporte la course 2Si, comme en 2011, Max Biaggi (Aprilia Racing Team) et Marco Melandri (BMW Motorrad Motorsport) sont les deux vainqueurs du week-end du Championnat du Monde Eni Superbike d’Aragon, les enseignements sont bien différents.

Après son doublé à Misano, Max Biaggi était très attendu à Aragon sur une piste qui a, jusqu’à présent, souri à Aprilia. Le romain a été solide au rendez-vous jusqu’aux ultimes tours de la seconde course. Alors qu’il remporte la première course avec Melandri dans son pot d’échappement, l’actuel leader du championnat du monde loupe de peu le podium de la seconde course qu’il termine en quatrième position. Malgré tout, il préserve son avance au championnat du monde avec 48 points de plus que Marco Melandri.

Un Marco Melandri qui est finalement le grand vainqueur du week-end. Second de la première course, il remporte la seconde au terme d’un final dont seul le Superbike a le secret. Toute la course, Marco Melandri sur sa BMW officielle, Max Biaggi et Eugene Laverty (Aprilia Racing Team) sur leurs Aprilia RSV4 officielles auront croisé le fer. Mais à trois tours de l’arrivée, le trio de tête est rejoint par un très surprenant Chaz Davies (ParkinGO MTC Racing) engagé sur la seule Aprilia privée du plateau. Outsider inattendu, le pilote anglais s’impose en troisième position derrière Melandri et Laverty et prive du même coup Biaggi d’un podium promis.

Tom Sykes privé de podium

WSBK : le podium de la course 1 à AragonC’est à bonne distance que le reste du plateau a vécu son week-end de course en Espagne. Malgré une pole position remarquable de maîtrise et des départs agressifs, Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) n’a jamais été en mesure de suivre le rythme des leaders malgré les performances de sa ZX-10R. Troisième à quelques hectomètres de l’arrivée de la première manche, il est privé de podium par un Ayrton Badovini (BMW Motorrad Italia GoldBet SBK Team) optimiste en quatrième position et qui l’entraîne dans sa chute.

Un fait de course qui profite à Carlos Checa (Althea Racing) qui parvient à se hisser sur la troisième marche du podium derrière Biaggi et Melandri en première manche. Un résultat d’autant plus inattendu que l’espagnol n’a jamais fait mystère des difficultés du twin italien à rivaliser avec les quatre cylindres sur un tracé où la puissance des moteurs est si importante. D’ailleurs, le champion du monde en titre, local de l’étape, termine la seconde course à une modeste septième position.

Victime de la chute collective l’impliquant avec Jakub Smrz (Liberty Racing - Team Effenbert) au départ de la première manche, Jonathan Rea (Honda World Superbike Team) termine 16e et reste à la porte des points avec sa Honda CBR 1000 RR. Mieux parti en seconde manche, il accroche le rythme du groupe de chasse qu’il finit par mener. Cinquième à l’arrivée derrière Biaggi, le pilote de l’île de Man perd néanmoins du terrain sur les deux leaders du championnat, mais conserve sa place de troisième au classement provisoire, juste devant Carlos Checa et Tom Sykes.

Dur week-end pour les français

Pâle week-end en revanche pour le clan français. Douzième en première manche après avoir été gêné dès le départ par l’accident de son coéquipier Smrz, Sylvain Guintoli (Team Effenbert - Liberty Racing) prend un meilleur départ dans la seconde manche. Septième au premier virage, il ne parvient pas à conserver le rythme des leaders et rétrograde rapidement. Il termine en treizième position, juste derrière son coéquipier Maxime Berger (Team Effenbert - Liberty Racing) qui a, lui aussi manqué de performance tout le week-end.

Quant à Loris Baz (Kawasaki Racing Team), il inscrit pour la première fois de sa jeune carrière en championnat du monde Superbike, un double résultat nul, obligé par deux fois de rentrer à son stand suite à des problèmes mécaniques.

WSBK Aragon - Résultat course 1

  1. Biaggi (Aprilia) 20 tours/106.880 km - 39'51.188
  2. Melandri (BMW) 0.278
  3. Checa (Ducati) 9.462
  4. Davies (Aprilia) 10.827
  5. Laverty (Aprilia) 15.708
  6. Fabrizio (BMW) 27.597
  7. Haslam (BMW) 29.032
  8. Giugliano (Ducati) 39.374
  9. Camier (Suzuki) 40.887
  10. Berger (Ducati) 41.440
  11. Canepa (Ducati) 42.056
  12. Guintoli (Ducati) 42.369
  13. Zanetti (Ducati) 42.669
  14. Aoyama (Honda) 48.010
  15. Hopkins (Suzuki) 49.752
  16. Rea (Honda) 54.590…

WSBK Aragon - Résultat course 2

  1. Melandri (BMW) 20 tours/106.880 km - 39'59.200
  2. Laverty (Aprilia) 0.042
  3. Davies (Aprilia) 0.446
  4. Biaggi (Aprilia) 0.484
  5. Rea (Honda) 6.611
  6. Haslam (BMW) 7.491
  7. Checa (Ducati) 9.325
  8. Sykes (Kawasaki) 10.444
  9. Badovini (BMW) 10.828
  10. Giugliano (Ducati) 10.925
  11. Fabrizio (BMW) 21.955
  12. Berger (Ducati) 22.046
  13. Guintoli (Ducati) 22.486
  14. Zanetti (Ducati) 42.801
  15. Aoyama (Honda) 49.144
  16. Salom (Kawasaki) 50.961

WSBK - Classement au championnat (8 sur 14)

  1. Biaggi 248,5
  2. Melandri 200,5
  3. Rea 183
  4. Checa 175,5
  5. Sykes 172,5
  6. Haslam 142
  7. Laverty 126
  8. Guintoli 110
  9. Giugliano 94
  10. Davies 78
  11. Smrz 75,5
  12. Fabrizio 73
  13. Badovini 57
  14. Camier 56,5
  15. Berger 48,5
  16. Aoyama

WSBK - Classement constructeur

  1. Aprilia 266
  2. Ducati 247,5
  3. BMW 242
  4. Honda 189
  5. Kawasaki 178,5
  6. Suzuki 63,5

Supersport : victoire de Sam Lowes

Supersport : Lowes s'imposent à AragonC’est une course à rebondissement à laquelle le public d’Aragon a assisté en catégorie Supersport. Course finalement remportée par le britannique Sam Lowes (Bogdanka PTR Honda) qui signe en Espagne sa deuxième victoire en championnat du monde Supersport pour le compte du constructeur Honda. Tout avait pourtant bien commencé pour Kawasaki. Sheridan Morais (Kawasaki Lorenzini) a pris le meilleur départ, très rapidement dépassé par Kenan Sofuoglu (Kawasaki Lorenzini) et Jules Cluzel (PTR Honda). Malheureusement pour le français, il va commettre une légère erreur qui se solde par une chute alors qu’il occupait la seconde position. Très vif, Fabien Foret (Kawasaki Intermoto Step) accroche le groupe de tête. Devant Morais, dans le rythme de Sofuoglu, le tricolore commet quelques petites erreurs de trajectoires. Chaque fois, il parvient à revenir sur la tête de la course.

Morais se fait légèrement distancé alors que dans le même temps, Broc Parkes (Ten Kate Racing Products) et Sam Lowes se rapprochent des pilotes Kawasaki en tête de course. Un incident de course qui oppose Foret et Sofuoglu décide la direction de course à pénaliser le pilote Turc. Alors qu’il passe la ligne d’arrivée en tête, l’officiel Kawasaki se voit rétrograder à la cinquième place. Sam Lowes inscrit son nom au palmarès du championnat du monde Supersport pour la seconde fois. Le britannique devance ainsi Fabien Foret et Sheridan Morais qui complètent le podium aux deuxième et troisième places. Dans le clan français, on se réjouit de la belle performance de Romain Lanusse (Kawasaki Intermoto Step), onzième à l’arrivée, qui égalise son meilleur résultat en course, obtenu sur le mouillé à Assen. Moins de chance pour Valentin Debise (SMS Racing) qui grille son embrayage avant le départ et abandonne prématurément.

Supersport Aragon - Résultat de la course

  1.  Lowes (Honda) 18 tours/96.192 km - 37'14.284
  2. Foret (Kawasaki) 1.446
  3. Morais (Kawasaki) 4.322
  4. Parkes (Honda) 5.924
  5. Sofuoglu (Kawasaki) 6.377
  6. Quarmby (Honda) 16.333
  7. Iannuzzo (Triumph) 19.948
  8. Metcher (Yamaha) 22.663

Supersport - Classement au championnat (7 sur 13)

  1. Sofuoglu 117
  2. Lowes 101
  3. Cluzel 84
  4. Foret 83
  5. Parkes 66
  6. Baldolini 54
  7. Morais 53
  8. Quarmby 44

Supersport - Classement constructeur

  1. Honda 156
  2. Kawasaki 151
  3. Triumph 76
  4. Yamaha 60
  5. Suzuki 6

Superstock 1000 : première victoire de Staring

Superstock 1000 : Première victoire pour Bryan StaringPartie depuis la pole position, Sylvain Barrier (BMW Motorrad Italia GoldBet STK Team) a rapidement été bousculé en course. Bryan Staring (Team Pedercini) s'empare du commandement dès le départ devant Lorenzo Baroni (BMW Motorrad Italia GoldBet STK Team). Barrier et Jeremy Guarnoni (MRS) sont respectivement troisième et quatrième.

Après un tour, Guarnoni tente un gros freinage pour doubler Barrier au bout de la longue ligne droite du circuit. Mais le pilote Kawasaki doit maîtriser une grosse glisse et ne peut éviter une embardée qui pousse le pilote BMW en-dehors de la piste. Guarnoni reprend la piste en troisième position, alors que Barrier perd trois places dans la manœuvre.

Un tour plus tard, au même endroit, Sylvain percute Lorenzo Savadori (Barni Racing Team Italia). A terre, le pilote français parvient à reprendre la piste en queue de peloton. Trois tours plus tard, il abandonne. Pendant ce temps, Staring accentue son avance en tête, tandis que Baroni est rejoint en fin de course par Guarnoni. Le tricolore, plus rapide, s'empare de la seconde position à deux tours du drapeau à damier.

Le français signe ainsi son premier podium en catégorie Superstock 1000, derrière Bryan Staring (première victoire) pour un doublé Kawasaki. Sylvain Barrier conserve néanmoins la tête du championnat, avec un seul petit point d'avance sur Eddi La Marra (Barni Racing Team Italia), 4e de la course à Aragon sur la Panigale. Alors que Matthieu Lussiana (Team ASPI) chute dans le premier tour, Randy Pagaud (Team OGP) termine seizième et reste à la porte des points. Pour sa première course en Superstock 1000, Adrien Protat (FP Racing) passe la ligne d’arrivée en vingtième position.

Superstock 1000 - Résultat de la course

  1. Staring (Kawasaki) 12 tours/64.128 km - 24'28.928
  2. Guarnoni (Kawasaki) 8.073
  3. Baroni (BMW) 11.320
  4. La Marra (Ducati) 14.630
  5. Reiterberger (BMW) 15.911
  6. Coghlan (Ducati) 24.471
  7. Bussolotti (Ducati) 28.367
  8. McFadden (Kawasaki) 28.914

Superstock 1000 - Classement du championnat (5 sur 10)

  1. Barrier 75
  2. La Marra 74
  3. Savadori 67
  4. Baroni 56
  5. Reiterberger 52
  6. Guarnoni 46
  7. Staring 45
  8. Bergman 40

Superstock 1000 - Classement constructeur

  1. BMW 100
  2. Ducati 87
  3. Kawasaki 85
  4. Honda 36
  5. Aprilia 15

KTM European Junior Cup

A domicile, l’espagnol Javier Orellana (Europ Food) signe sa première victoire en KTM European Junior Cup. Il devance sur la ligne l’Autrichien Lukas Wimmer (MSC Schalchen), vainqueur à Misano. L’espagnol en profite pour prendre le commandement du championnat à son compatriote Christian Vidal (Moto Club GP2012), quatrième de la course. C’est un autre espagnol, Gaston Garcia (Hospitality S.L.) qui se hisse sur la troisième marche du podium. Belle course de Jean-Francois Demoulin (JFA Performances) qui termine en cinquième position.

Junior Cup - Résultat de la course

  1. Orellana (KTM) 8 tours/42.752 km - 18'38.964
  2. Wimmer (KTM) 0.040
  3. Garcia (KTM) 6.630
  4. Vidal (KTM) 6.659
  5. Demoulin (KTM) 16.253
  6. Wielebski (KTM) 21.911
  7. Patterson (KTM) 21.979
  8. Kyee (KTM) 31.071

Junior Cup - Classement du championnat

  1. Orellana 46
  2. Wimmer 45
  3. Vidal 39
  4. Demoulin 35
  5. Wielebski 30
  6. Pasek 25
  7. Garcia 25
  8. Lewis 25

Plus d'infos sur le WSBK d'Aragon