english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Scanu remporte le 9ème Rallye du Dourdou

Toniutti conserve 45 points d'avance en tête du classement

Cloture du championnat le 15 septembre à Larévune (34)

Scanu remporte le 9ème Rallye du Dourdou - Crédit photo : DRC’est à Villacomtal, ce petit village de l’Aveyron, qu’avait lieu le plus beau feu d’artifice motards de la région, à savoir la prise du Rallye du Dourdou. Pour la cinquième épreuve du Championnat de France, les pilotes ont largement répondu présents, le rallye affichant complet avec 140 pilotes et une liste d’une vingtaine de noms en attente.

Un format de course inhabituel

Le rallye du Dourdou commence… avant le départ. Bruno Langlois ne peut y participer, son inscription ayant était reçue trop tardivement. Dommage pour l’intérêt du Championnat, dura lex, sed lex ! Du coup c’est un Julien Toniutti qui prend le premier le départ de nuit ! Eh oui, le Dourdou débute dès le vendredi soir, par une étape de nuit.

Un peu trop optimiste en spéciale... - Crédit photo : DRA ce jeu, il faut être bon en spéciale, mais aussi en navigation. D’autant que l’organisation sans faille avait même prévu la pluie pour rendre le tout un petit plus corsé. Résultat : pas mal de perte de temps pour un CH (Contrôle Horaire) pointé en retard.

La première spéciale est scratchée par un membre de l’armada Corse, Mickael Porcu, suivit de près par le leader actuel du Championnat de France, le pilote officiel KTM Julien Toniutti. Bruno Shiltz prend une excellente troisième place suivi de Paul Christian Piazza et de Jérôme Argoud, le revenant !

La pluie perturbe la course

La deuxième spéciale voit Paul Christian Piazza suivi de Mickael Porcu et Julien Toniutti confirmer la vitesse des hommes en KTM. Florent Derrien est en embuscade avec Jérôme Argout. Les autres spéciales de nuit seront annulées suite à des chutes sans trop de gravité mais nécessitant la neutralisation de la course.

Le fait le plus marquant vient de l’étanchéité de plusieurs compteurs de vitesse : en effet, pour plus de précision, les pilotes utilisent des compteurs de vitesse additionnels. Et Julien Toniutti, compteur out, ne peut retrouver rapidement sa route : c’est où Villecomtal ?

Julien Toniutti conserve la tête du championnat - Crédit photo : DR

Arrivé avec 3 minutes de retard au CH entrainant dans sa route Paul Christian Piazza, c’est Jérôme Argoud qui prend le meilleur sur un très régulier Florent Derrien avec un Carlo Scanu en embuscade pour le gain du rallye. Eh oui, le rallye ce n’est pas que des spéciales, c’est aussi de la navigation.

Journée sans pluie, mais avec des pénalités

La pluie ayant cessé, on aurait pu penser que les meilleurs allaient être de la fête. Mais Bruno Shiltz commet l’erreur de faire trois grandes boucles au lieu de deux, entrainant derrière lui Paul Christian Piazza décidément en délicatesse sur la navigation. Au fil des spéciales, c’est Julien Toniutti qui s’octroie l’étape de jour avec dans son sillage Carlo Scanu et Flavien Coitoux.

Le podium fille, Karine Sliz de Motos et Motards vainqueur - Crédit photo : DRDu coup, c’est un podium inédit au classement général avec la première victoire (saluée par une standing ovation lors de la remise des prix) du Corse Carlo Scanu au général devant un Florien Derrien tout heureux de se retrouver sur le podium final et un Flavien Coitoux qui monte pour la deuxième fois sur le podium en quatre participations.

A noter qu’il s’agit de trois KTM mono aux trois premières places ! Jérôme Argoud est quatrième au final devant Julien Toniutti et Nicolas Derrien de retour sur les rallyes après deux manches blanches pour cause de convalescence. Et ça faisait très plaisir de retrouver « dans la famille » le champion de France sortant.

Côté side, c’est l’incontournable et surprenant Hervé Laur avec un singe inhabituel suite à sa sortie du Morvan (Laure Ferrieux est en convalescence et était présente sur le rallye dans le parc assistance) qui remporte ce rallye devant « les Marluches ».

L'équipage Gouraud - Bardoux à l'attaque - Crédit photo : DR

A noter également la super performance de Dominique Wills de Motomag qui, au guidon de sa 500 XLR, remporte la catégorie classique et s’octroie la 19ème place au scratch.

En route vers le sud

Au final, Julien Toniutti conserve largement la tête du Championnat de France avec 45 points d’avance sur Bruno Langlois et 47 sur Paul Christian Piazza. Il reste 60 points en jeu : Si Julien Toniutti n’est pas encore sûr de remporter le titre, il semble bien parti.

Tout se jouera donc « aux garrigues » le 15 septembre, à Lavérune près de Montpellier. Avec quelques petites surprises à la clé côté compétiteurs et animation village. A suivre…

Plus d'infos sur le Rallye du Dourdou