english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Honda s'engage à nouveau en rallyes

Honda prêt pour son retour en rallye à l'occasion du Rallye OiLibya du Maroc

5 pilotes sur la CRF 450 Rally au départ le dimanche 14 octobre

Rallye OiLibya du Maroc : Honda prêt pour son retourAprès avoir annoncé son grand retour dans l'univers du Rallye-Raid à l'occasion du salon Intermot de Cologne, Honda lance sa préparation pour le Dakar lors du rallye OiLibya du Maroc.

L’écurie japonaise a fait ses premières armes sur le Rallye-Raid en 1981 et remporte son premier Dakar l’année suivante. Mais c’est surtout à partir de 1986 que Honda va faire parler la poudre en emportant successivement quatre éditions de la célèbre Grand-Messe de Janvier jusque 1989, date du retrait du constructeur. Depuis 2005 le team HT Rally-Raid, emmené par Henk Hellegers, avec le soutien de Honda Europe, s'aligne au départ des Rallyes.

Tetsuo Suzuki, directeur du centre Recherche et Développement de Honda moto :

C’est un sport qui réclame des machines très spécifiques. Honda a par le passé emmagasiné beaucoup d’expérience sur le Dakar avec les succès que tout le monde connait. Nous avons consacré beaucoup d’énergie à concevoir et construire une machine capable de très bonnes performances.

Pour venir affronter le désert et les leaders de la discipline, Honda n’a pas lésiné sur les moyens. La nouvelle moto, la CRF450 Rally, qui reprend la base de la CRF450X, a été développée par la branche HRC, Honda Racing Corporation.

Sur le terrain la firme Japonaise continuera de s’appuyer sur l’expérimentée structure d’Henk Hellegers et côté piste, le recrutement a été des plus agressifs. Helder Rodrigues, le Portuguais, vainqueur du Rallye OiLibya du Maroc 2011 et 3e du dernier Dakar sera à la tête d’une équipe de choc, très cosmopolite.

Il aura notamment le soutien du très prometteur Felipe Zanol dont Cyril Desprès disait récemment que ce serait un client pour le Dakar dans les années à venir et sur lequel il a fini 10e de la dernière édition, du plus expérimenté Américain Johnny Campbell, ancien 8e du Dakar en moto et qui était passé l’an passé en auto le copilote du bouillonnant Robby Gordon, du Britannique Sam Sunderland et de l’Argentin Javier Pizzolito.

Avec le retour du japonais et le réveil des Husqvarna, les KTM ont du soucis à se faire.

Plus d'infos sur l'engagement des constructeurs en Rallyes