Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Dakar : les pilotes Sud-Américains dans les starting blocks

Les grandes ambitions du Pérou, du Chili et de l'Argentine

Départ du Dakar le 5 janvier

Etienne Lavigne, Directeur du Dakar et les ministre Péruviens - Crédit photo : ASO / Grupo FirbasA Lima, Santiago et Buenos Aires, une série de conférences de présentation du Dakar a été organisée à l’heure des derniers préparatifs pour les pilotes des trois pays hôtes du rallye.

La Fuerza Inca prête au départ

A moins d’un mois du départ, c’est à Lima que s’est tenue la première présentation sud-américaine de cette mini tournée. Etienne Lavigne a pu y juger du degré de motivation des pilotes péruviens, dont le nombre a triplé depuis l’année dernière.

Hormis les encouragements du directeur du Dakar, l’ensemble de la délégation (26 véhicules) a surtout reçu la bénédiction des autorités, leur équipe ayant officiellement été baptisée « Fuerza Inca » par les membres du gouvernement présents à la cérémonie, dont le ministre de l’environnement Manuel Pulgar Vidal, le ministre de la culture Luis Alberto Peirano, le ministre du tourisme José Luis Silva et le ministre de l’intérieur Wilfredo Pedraza.

Le Chili mise sur Chaleco

Sebastián Piñera, Président du Chili, les autorités du gouvernement et du Dakar et les pilotes chiliens - Crédit photo : ASO / STMLe lendemain, les concurrents et les médias chiliens ont eu droit à une solennelle prise de marques devant le Palais de la Moneda, qui sera le but ultime de leur expédition dans les semaines à venir. Parmi eux, le motard Francisco « Chaleco » Lopez joue le rôle de porte-drapeau et représente le meilleur espoir du pays pour la conquête du titre.

Voilà qui comblerait le Président de la République, Sebastian Pinera, déjà photographié « pour la parade » avec le trophée tant convoité, en compagnie de tous les pilotes, dont Boris Garafulic, qui sera armé sur la piste du même Mini X-Raid que Stéphane Peterhansel pour tenter de rentrer dans le Top 10… au minimum.

53 argentins engagés

Enrique Meyer, Ministre du Tourisme et Etienne Lavigne, Directeur du Dakar entourés des pilotes argentins - Crédit photo : ASO / GallinoLe rallye ne verra pas Buenos Aires cette année, mais la capitale argentine reste le lieu idéal de rassemblement pour organiser une rencontre entre les médias et les concurrents du pays. Fidèle au rendez-vous, le ministre du tourisme Enrique Meyer a pu se réjouir de l’importance de la délégation argentine, avec 53 pilotes engagés.

Parmi eux, Marcos Patronelli, vainqueur en 2010, fera figure de favori pour succéder au palmarès quad à son frère Alejandro, absent cette année. En auto, c’est Lucio Alvarez, 5ème de la dernière édition, qui attire maintenant l’intérêt de tous les pronostiqueurs.

Plus d'infos sur le rallye Dakar