Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Que deviendrait le Grand Prix de France sans Rossi ?

Le culte du Doctor 46 en pays Sarthois

Que deviendrait le Grand Prix de France sans Rossi ?Les années passent mais la passion ne s'effrite pas. Icône du sport motocycliste qui détient depuis bien longtemps déjà sa place au panthéon des pilotes de légende, Valentino Rossi est adulé, vénéré même, par les supporters et amateurs de tous bords.

Ce statut, le Dottore l'a obtenu en écrasant la concurrence pendant la décennie 2000-2010 et en s'emparant de 7 titres de Champion du Monde Moto dans la catégorie reine. De son village natal de Tavullia en Italie, où résonnent les cloches de l'église à chacune de ses victoires, au Circuit de Sepang en Malaisie où il décrocha son dernier titre mondial, Rossi a sans conteste marqué son époque.

Si l'on comprend pourquoi chacune de ses apparitions lors des Grands Prix se disputant en Italie provoque une effervescence à la limite de l'hystérie, on peut se demander ce qui pousse les autres amateurs européens au même comportement. L'exemple du public français est sans commune mesure; rarement un pilote étranger aura suscité autant d'admiration et de passion.

Si bien que l'on pourrait presque se demander pour quelle raison les motards se déplacent-ils en masse chaque année au mois de mai : assister au Grand Prix de France Moto ou apercevoir Valentino Rossi en vrai ?

Quiconque a déjà posé les pieds dans l'enceinte du circuit un week-end de MotoGP n'a pu que constater l'ampleur de la chose. Valentino est omniprésent. Les drapeaux flottent au vent, les 46 fleurissent sur les t-shirts par milliers et les casquettes jaunes fluo nous renvoient toutes aux mêmes initiales ... VR.

T-shirts, casquettes, écharpes, drapeau ... Rossi est partout au Mans

Pourtant, depuis maintenant 3 ans, l'Italien n'est plus que l'ombre de lui-même sur le plan sportif. Parti chez Ducati à l'orée de la saison 2011, le Champion qui avait permis à Yamaha de décrocher 4 titres en 7 saisons ne parvient pas à signer la moindre victoire en 2 ans chez les rouges. Pire, en 35 courses il ne monte que sur 3 podiums, mais quels podiums ! L'Italien terminera respectivement 3ème puis 2ème du GP de France en 2011 et 2012, entrant encore un peu plus dans le coeur des fans français, seuls témoins de sa réussite avec l'écurie de Borgo Panigale.

La dernière édition du Grand Prix de France n'a pas dérogé à cette règle, Rossi est l'attraction de l'épreuve, il est au coeur des attentions et l'on se suffit d'une météo exécrable pour peu qu'elle lui soit profitable. Attirant une foule démesurée devant son camion sur le paddock ou sous une pluie battante pour la rencontre avec les pilotes, Rossi est incontournable.

Les spectateurs aiment le Dottore et le font savoir

Ce week-end, Valentino aura tout fait vivre à ses tifosis en remontant héroïquement de la 8ème à la 3ème place sous les acclamations de la foule à chaque dépassement avant de chuter dans le virage de la Chapelle et de mettre fin à tout espoir de podium. Sans prendre le temps de diagnostiquer sa Yamaha M1, le Doctor repartait tant bien que mal pour conclure cette course infernale.

A désormais 34 ans, Valentino Rossi s'approche irrémédiablement de sa fin de carrière en Grand Prix. Mais que se passera-t-il quand le gamin de Tavullia n'éclairera plus les paddocks sarthois ? Car si sa relève semble déjà bien assurée sur la piste, c'est loin d'être le cas dans le coeur des spectateurs. Quoique ...

Les fans de Lorenzo venus en masse devant les camions Yamaha

Plus d'infos sur le Grand Prix de France

Commentaires

Obi

simplement le meilleur !

21-05-2013 19:40 
Bartor

Si Marquez continue sur sa lancée, il pourrait bien devenir la nouvelle mascotte !

Seul probleme: son numéro en france a une connotation plutot pas géniale... Je ne sais pas si les gens seront prêts à porter une casquette 9-3, ou d'avoir un gros 9-3 sur la vitre arrière de sa voiture...

Marquez, change de numéro et tu sera au top ! :)

22-05-2013 11:25 
BIG83

Salut
Moi je soutiens Haydentimide
V

22-05-2013 11:40 
gribouil

Ce qui me plaît dans Valentino Rossi, c'est sa façon de communiquer et de partager avec les spectateurs et les passionnés le plaisir qu'il a de courrir . Quand je vois la tête et l'attitude de certains pilotes, ils me font plus penser à des mecs qui vont au boulot un lundi matin.

22-05-2013 16:12 
BIG83

Salut

Citation
Ce qui me plaît dans Valentino Rossi, c'est sa façon de communiquer et de partager avec les spectateurs et les passionnés le plaisir qu'il a de courrir . Quand je vois la tête et l'attitude de certains pilotes, ils me font plus penser à des mecs qui vont au boulot un lundi matin.

En même temps, ce n'est pas du loisir pour eux, mais bel et bien un job. Nous on le voit comme un plaisir.... eux pas forcément.
Bien sûr que pour faire un job le mieux possible, vaut mieux l'aimer et c'est encore mieux si c'est une passion. Mais même faire un métier passionnant n'est pas forcément gaie tous les jours.
Et j'imagine qu'ils ont une pression énorme sur les épaules aussi, parce que les millions investis, ce n'est pas pour leurs beaux yeux......

V

22-05-2013 16:37 
L'iguane

+1 avec gribouil
Les autres pilotes n'auront jamais ni l'aura ni le fan club de Rossi parce que depuis tout gamin il nous a amusés avec ses mises en scène. Ne se prenant pas au sérieux, il a bousculé le conformisme du monde des GP et a su lui insuffler un vent nouveau de fraîcheur et de gaieté. (au point que Honda lui a demandé de mettre un bémol à ses excentricités s'il voulait intégrer le HRC)

valentino-rossi-robin-hood.jpg


rossi_barcelone_1998.jpg


46853764_5e1d2afdf4.jpg


[s222.photobucket.com]

Au-delà de tout ça c'est un mec toujours positif, pas une chouineuse comme l'empereur romain, pas une pleureuse comme Hollywood, pas un teigneux comme Lorenzo. Même après les premiers essais de la Ducati qui lui ont montré combien il serait difficile de gagner avec la diva, pas un mot négatif lors de la conférence de presse.

C'est cet ensemble de choses qui fait que Rossi a su réunir autant de fans derrière lui, et, contrairement à ce que dit la fin de l'article, sur ce plan là la relève est loin d'être assurée.
Le talent ne fait pas tout.

22-05-2013 17:43 
TOM

Parfaitement d'accord avec l'Iguane;

Rossi ne sera jamais remplacé et surtout pas par un espagnol.

Ce qui plait chez Rossi c'est son coté latin et grand gosse qui s'amuse et prend du plaisir a faire son taf..

les ritals ont toujours eu le sens de la fete sur le continental circus. Des mecs comme Luchinelli y ont même laissé leur carrière, mais qu'est ce qu'ils nous font marrer.

Les Espagnols, c'est la fierté, l'amour propre toujours vouloir prouver.....
Lorenzo s'est ridiculisé à vouloir imiter Rossi au lieu de développer une vraie personnalité. Il fait la gueule dés qu'on le bouscule. Pedrosa fait toujours la gueule et Marquez est toujours en train de ruminer pour baiser les copains.

Les ricains avec Roberts père ont amené le professionnalisme et la rigueur dans ce sport à l'époque du père de Rossi qui aimait aussi faire la fete.

C'est sa culture à Valentino et c'est ce qui nous plait. Une bosseur mais aussi un showman qui sait nous donner plus qu'un numéro de marche de podium.

Effectivement en plus on l'entend jamais pleurer et dieu sait que certaines fois, ils aurait eu de vraies raisons.

Le seul qui avait cette trempe c'etait Marco Simoncelli, du plaisir, grand gosse, showman et....rital, forcément.

Ca suffira pas de battre tout le monde pour un podium. Le charisme c'est autre chose et aprés Valentino..............on verra si quelqu'un lui arrive à la cheville.????? .

22-05-2013 23:33 
TOM

Pour le fait que certains font la gueule à cause du stress du job, je dirais que beaucoup de caissières de supermarché font leur boulot en faisant la tronche et même si il y a pas de quoi chanter, d'autres le font avec le sourire et le petit mot agréable.....

Vous passez à la caisse de laquelle????

La différence avec ces caissières, c'est que les pilotes ils ont choisi leur taf, alors ils peuvent le faire autrement qu'en faisant la gueule.


applaudissement

22-05-2013 23:40 
froggyfr99

Que deviendrait le GP de France sans Ago ?








Il roule plus ? Merde alors .... bon ben, on fera sans lui et on fera sans Rossi et sans celui qui lui succèdera. ça n'empêchera pas la terre de tourner.

23-05-2013 07:50 
BIG83

Salut
Un pilote qui aime (aimait triste ) la déconne ? je pense à lui :

01pic_feature_CAMRRAD_Barry_Sheene_1b.jpg


D'ailleurs :
107rossi_sheene.jpg

23-05-2013 13:09 
froggyfr99

Et ces deux là aussi :

mike-hailwood-and-bill-ivy-in-1967.jpg

23-05-2013 13:12 
TOM

Citation
BIG83
Salut
Un pilote qui aime (aimait triste ) la déconne ? je pense à lui :
01pic_feature_CAMRRAD_Barry_Sheene_1b.jpg


D'ailleurs :
107rossi_sheene.jpg

Toutafé, je pensais à lui aussi mais, il était dans les exceptions, puisqu'Australien.

Il faisait présenter ses excuses par haut parleur à ses fans quand il ne pouvait pas courir.

Respect!


23-05-2013 14:21 
Kawa futé

Citation
BIG83
Un pilote qui aime (aimait triste ) la déconne ? je pense à lui :
N'oublie pas non plus un certain Randy Mamola, la déconne dans le paddock et aussi parfois sur la piste.

23-05-2013 15:53 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Bridgestone