english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Moto3 : Masbou satisfait de son week-end à Aragon

Une 11ème place encourageante après l'abandon de Misano

"Ca reste une bonne course avec de bons chronos et de bonnes bagarres"

Moto3 : Masbou satisfait d'Aragon - Crédit photo : DRAlexis Masbou abordait le dernier Grand Prix de Moto3 avec la volonté de faire oublier son abandon survenu lors de l'épreuve de San Marin. Après une très bonne première journée d'essais et une qualification un peu plus compliquée, le pilote français s'élançait en 12ème position sur la grille de départ du circuit d'Aragon.

Masbou réalisait alors un bon démarrage qui le plaçait dans un groupe de pilote allant de la 8ème à la 14ème place et comptant notamment Fenati, Miller, Vazquez ou encore Arthur Sissis. Les pilotes enchainaient alors les attaques et dépassement mais perdaient rapidement le contact avec le groupe de tête.

Le Français ne lâchait rien mais voyait l'état de ses pneus se dégrader après de trop de nombreuses attaques. Jusque dans le dernier tour, Alexis Masbou tentera de se hisser dans le top 10 mais doit finalement se contenter de la 11ème place à 6 dixièmes d'Efren Vazquez.

Alexis Masbou :

J’ai pris un bon départ et j’ai pu me glisser dans un bon groupe. J’ai directement trouvé le bon rythme en étant plus rapide que lors de la qualification. C‘était donc un bon début de course. Ensuite, les choses se sont un peu compliquées parce que la bagarre faisait rage au sein de notre groupe et nous avons fini par perdre le contact avec le groupe de tête. A ce moment-là, nous tournions parfois deux secondes moins vite qu’eux. Cette bagarre a duré tout au long de la course et malheureusement, au moment du sprint final, j’avais un peu trop entamé mon capital pneumatique pour pouvoir prétendre à mieux. Mais dans l’ensemble, ça reste une bonne course avec de bons chronos et de bonnes bagarres.

C’est vrai que je manque le top 10 pour pas grand-chose mais vu les difficultés rencontrées tout au long du week-end pour jouer devant, c’est un bon résultat.

Je suis maintenant prêt à m’envoler vers l’Asie et l’Australie. Après Misano, c’était important de montrer que ce Grand Prix n’était qu’un faux pas. Ça nous remet en confiance pour partir outre-mer et enchaîner des circuits que j’apprécie

Le Français ainsi que l'ensemble des pilotes de MotoGP, Moto2 et Moto3 se retrouveront en piste du 11 au 13 octobre prochain à l'occasion du Grand Prix de Malaisie à Sepang.

Plus d'infos sur les pilotes français en GP