Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Dakar : victoire d'étape Despres

Cyril Despres remporte sa 2e spéciale de l'année devant Marc Coma

Dakar : victoire d'étape Despres (c) DPPISur la dernière grande spéciale de sable de ce Dakar 2014, Cyril Despres a à nouveau dominé les débats pour remporter au final sa 2e spéciale de l'année, devant Marc Coma. Le leader du général toujours en plein contrôle et d'autant plus libéré que son plus proche poursuivant Joan Barreda a lui connu de gros problèmes mécaniques. Côté auto, après les consignes de la veille, la journée a été marquée par la passe d'armes entre Roma et Peterhansel ! Au final, c'est « Peter » qui l'emporte et reprend ainsi la tête du général… pour 26 secondes !

Despres enchaine, Coma déroule, Barreda sombre… 350 km chronométrés qui terminent dans les dunes de Copiapo, mais une étape de 699 km entre El Salvador et La Serana au programme des concurrents pour l'avant-dernière étape de ce Dakar 2014. Une spéciale remportée de main de maître par Cyril Despres, pour sa 2e victoire 2014, sa 33e sur un Dakar ! Dakar : victoire d'étape Despres2e à s'élancer ce matin derrière Marc Coma, le tenant du titre est rapidement revenu sur le Catalan et l'a dépassé pour ouvrir la piste, suivi à la trace par l'actuel leader du général, toujours en pleine gestion de sa fin de course. Derrière, la mauvaise opération du jour est pour Joan Barreda, 2e du général au départ d'El Salvador ce matin. Victime d'une chute suivie de problèmes électriques sur sa Honda, le Catalan a dû s'arrêter plusieurs fois à partir du km 265 et a rallié l'arrivée à pied, 2h29'35 après Despres ! De quoi faire le bonheur d'Olivier Pain, 3e temps du jour, à 5'57'', mais également d'Helder Rodrigues, 4e à 7'21'' et Jordi Viladoms, 5e à 9'10''.

En effet, au général, Marc Coma, qui a écopé d'une pénalité de 15 minutes hier soir pour changement de moteur, prend un avantage définitif pour la gagne avec désormais 1h59'49'' d'avance sur… son porteur d'eau Jordi Viladoms. Le 2e Catalan du classement qui devra toutefois se méfier lors de l'ultime étape, avec seulement 10'27'' d'avance sur la 1ère Yamaha, celle d'Olivier Pain, mais lui-même talonné par son chef de file, Cyril Despres, à 3'45'' et qui peut toujours espérer finir sur le podium à Valparaiso. Joan Barreda pointe lui désormais 7e, à 3h04'54''…

Dakar : victoire d'étape Despres

En quads, malgré la longue étape disputée hier et les douleurs aux mains et aux poignets dont il a fait état, Ignacio Casale a encore réaffirmé sa suprématie en remportant l'étape du jour devant l'un des animateurs de la quinzaine, le Hollandais Sebastian Husseini qui échoue à 5'05'' du jeune Chilien. Le classement général, à la veille de la dernière spéciale, conforte Casale dans son statut de successeur de Marcos Patronelli puisque Rafal Sonik concède encore plus de 20' pour se retrouver second à 1h23'42 tandis que Husseini perd encore quelque minutes, mais reste solidement installé sur la 3e marche provisoire du podium à plus de 5 heures.

A n'y plus rien comprendre. Chez les autos, la situation vire à l'imbroglio puisqu'après l'annonce des positions figées hier matin, Nani Roma, Stéphane Peterhansel et Nasser Al-Attiyah ont passé la journée à s'attaquer en piste. 1er à s'élancer ce matin, Orlando Terranova s'est une nouvelle fois planté dans une dune et donc lâcher de longues minutes. Sur ses talons, Nani Roma a lui souffert d'une crevaison dès le début de la spéciale et s'est vu rapidement rejoindre par Nasser Al-Attiyah, puis Stéphane Peterhansel. Roulant derrière le leader du général, le Vésulien va toutefois passer devant, après que Roma ne se soit à son tour tanqué, mais très peu de temps. Voyant la Mini jaune du leader revenir dans ses rétroviseurs, Peterhansel s'efface alors pour laisser passer son ami catalan… qui n'en fait rien et préfère suivre « monsieur Dakar » dans tout le passage de dunes, avant de finalement le doubler à 500m de l'arrivée. Insuffisant toutefois pour remporter l'étape, ni surtout conserver le pouvoir au général.

Dakar : victoire d'étape Despres

En effet, profitant d'une erreur de navigation de Nasser Al-Attiyah en fin de parcours, c'est au final Stéphane Peterhansel qui remporte donc cette 12e étape, sa 65e sur un Dakar, 3'38'' devant le Qatari et 5'58'' devant Nani Roma. Au général, « Monsieur Dakar » s'empare ainsi du commandement, 26'' devant le Catalan, tandis que Nasser Al-Attiyah occupe toujours la 3e marche du podium, à 54'07'' de la tête. Enfin, seul pilote non Mini à rivaliser dans le top 5, Giniel De Villiers signe encore une belle performance avec le 4e chrono du jour, ce qui lui permet de reprendre la 4e place du général, 6'44 devant Orlando Terranova. A tous les niveaux, tout restera donc à faire lors de la dernière étape !

Enfin, côté camions, si la spéciale a vu le sursaut d'orgueil de Gerard De Rooy qui s'offre une 3e victoire d'étape 2014, sa 27e sur le Dakar, c'est bien Andrey Karginov, 2e du jour à 31'' du Néerlandais, qui garde la tête du général, 7'25'' devant De Rooy. 3e du jour et toujours 3e du général, le tenant du titre Eduard Nikolaev pointe à 1h38'38'' de la tête du rallye.

Plus d'infos sur le Dakar