english

Hausse de la mortalité routière en juin

Nouvelles hausses de la mortalité (+3,8%) et des hospitalisations (+5,4%)

La mortalité des motocyclistes reste stable

Hausse de la mortalité routière en juinL'Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) vient de publier son baromètre mensuel de la mortalité routière et dévoile les chiffres provisoires du mois de juin. Après plusieurs hausses consécutives, le nombre de décès sur les routes est toujours en progression et enregistre une augmentation de 3,8% en juin par rapport à 2013.

Si le nombre d'accidents corporels a diminué (-1,2%), ces derniers ont été plus graves puisque le nombre de personnes blessées (+1,2%), d'hospitalisations (+5,4%) et de décès (+3,8%) sont tous en progression. Au total ce sont 304 personnes qui ont perdu la vie sur les routes en juin.

Une légère hausse sur les 12 derniers mois

Il en ressort logiquement une importante hausse de l'accidentalité et de la mortalité sur le premier semestre. En 2014, on dénombre provisoirement 112 décès supplémentaires par rapport à 2013 sur la même période. En revanche la situation est beaucoup plus stable si l'on s'intéresse aux 12 derniers mois écoulés. Entre juillet 2013 et juin 2014, la mortalité n'a ainsi progressé que de 0,2%, soit un écart de sept décès.

Il faut également tenir compte de la situation passée. En effet, 2013 a été une année extrêmement favorable à la sécurité sur les routes avec des chiffres records, notamment en raison d'une météo exécrable sur tout le premier semestre ayant amené les conducteurs à moins rouler. Les premières observations sont ainsi bien inférieures aux données des années 2010, 2011 et 2012 concernant la mortalité.

Evolution de la mortalité routière entre 2000 et 2014 - source : ONISR

Piétons et cyclistes sont les plus exposés

Si l'on tient compte des catégories d'usagers, les motocyclistes (125, motos et scooters) sont au même niveau que l'année dernière. Seuls les automobilistes connaissent moins de morts sur les routes, mais enregistrent une hausse constante depuis février. Les piétons, cyclistes, cyclomotoristes et poids lourds ont tous un niveau de mortalité supérieur à celui de 2013. Piétons et cyclistes représentent à eux seuls 40% de la hausse de la mortalité sur les 12 derniers mois.

Plus d'infos sur les statistiques de mortalité routière

Commentaires

olivierzx

Les Fdo ne verbalisent jamais les cyclistes/piétons.
Pourtant il y a de l'argent à prendre, en plus de faire baisser les statistiques.
Feu rouge et stop = 90¤.

11-07-2014 17:29 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Pirelli