english

Stratégie Mash : interview de Frédéric Fourgeaud, président de la SIMA

7000 Mash vendues en 2015 et 50 % du chiffre réalisé à l'export

Une 50 néo-rétro à injection et d'autres surprises à venir

Stratégie Mash : interview Frédéric FourgeaudLe Salon de la Moto Porte de Versailles nous a donné l'opportunité de passer 20 minutes en tête à tête avec Frédéric Fourgeaud, président de la SIMA et constructeur des motos Mash. L'occasion de faire le point sur l'actualité de cette marque et sur ses projets.

Comment se porte Mash ?

"Bien, car nous réalisons désormais 50 % de notre chiffre à l'international. Les Mash sont maintenant vendues en Italie, en Espagne, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Suisse, au Portugal, en Autriche... Nous avons vendu 7000 motos Mash, dont 70% de 125 cm3. C'est une belle progression, puisque nous avons fait environ 600 unités en 2012, 2500 en 2013 et 4000 motos en 2014. Sur les motos 125, nous sommes désormais les premiers en France devant Honda et sa CBF. Malgré ces bons chiffres, nous avons connu un excellent début d'année mais le dernier trimestre est vraiment calme".

Comment expliquez-vous ce succès ?

"C'est simple, nous avons été les précurseurs sur le marché du néo-rétro abordable. On avait remarqué cette tendance dans l'automobile, dans la mode, dans les vêtements. On a juste utilisé tout notre savoir-faire pour le décliner sur la moto".

Quelles sont vos nouveautés sur ce Salon ?

Stand Mash : la 50 au Salon de la Moto 2015"On a de nouveaux coloris sur les motos, mais surtout, nous avons la Mash Fifty ! La seule moto néo rétro 50 cm3 à injection, Euro 4 et indébridable, pour rassurer les parents sur la sécurité. Elle a la même partie-cycle que la 125, elle est donc très sûre. Ainsi, les jeunes ados pourront rouler sur la réplique de la moto de leurs parents. Elle sera vendue 1500 €. Une fois de plus, nous sommes précurseurs : on est les premiers sur ce créneau du néo rétro 50, pour aider à relancer le marché du 50 cm3".

Et la version Adventure, elle marche ?

"Elle est sur un segment de marché qui est moins populaire que le néo-rétro, mais c'est la seule moto pour vraiment voyager, qui est proposée avec des valises en alu à moins de 5400 €. L'Adventure a été validée par la presse pour ses capacités. Elle devrait probablement se décliner à l'avenir dans une cylindrée un peu plus élevée".

Quels sont vos projets pour 2016 ?

"On aura bientôt l'injection et l'ABS sur toutes les motos à partir de 125, ce qui va se traduire par un surcoût que nous avons voulu réduire à seulement 150 € par moto. Et attendez-vous à une jolie surprise dans le courant de l'année".

Plus d'infos sur Mash

Commentaires

CHICHON

BONJOUR
surtout monsieur fourgeaud aucun commentaire
sur les problèmes rencontrés sur les 400 (calage intempestif récurant)
un fabriquant sérieux aurai au moins arreté la vente le temps de trouver
une solution,mais non les distributeurs continu a les vendre en connaissance de cause,ça a un nom ça....en meme temps aucun journal essayeur n'a eu les coui...... d'en parler
moi trop dégouté

05-12-2015 18:18 
freddy.lombard

Sites internet ou presse, les essayeurs testent des motos neuves.
À part une panne signalée lors de l'essai (!) d'une Royal Enfield lors d'un comparatif « rétros » dans Moto Magazine cette année, il ne faut pas attendre des médias qu'ils traitent de la fiabilité.
En revanche, sur les forums, si les membres sont nombreux et objectifs, on peut peut-être arriver à quelque chose...

06-12-2015 21:33 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

MotoblouzMotoblouzMotoblouz