Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Merzouga Rally : Benavides remporte la SS3

Svitko toujours en tête du classement moto du rallye

Etape 3 : Merzouga / Atlas - 223 km de spéciale et 241 km de liaisons

Merzouga Rally : Benavides remporte la SS3 - crédit photo : ASO/A.Vialatte @WorldLa première journée de l’étape marathon de l'Afriquia Merzouga Rally s’apparentait à une étape du Dakar, avec une navigation technique et des terrains variés au Maroc. Après une liaison de 50 km, les concurrents ont pris le départ d’un secteur chronométré de 223 km, qui alternait pistes rapides et passages sablonneux en hors-piste. Ils ont ensuite commencé à grimper l’Atlas, où ils passeront la nuit en bivouac, à près de 2.000 mètres d’altitude.

Gerard Farrés est parti en tête, mais a rapidement été repris par Benavides, Svitko, Van Beveren et Rodrigues à cause de la difficulté de la navigation. Ces pilotes ont ensuite roulé ensemble jusqu’à la fin de l’étape. Après l’arrivée des 11 premiers pilotes, la course a été interrompue au CP3 et quelques minutes plus tard au CP2 pour des raisons de sécurité. En effet, il n’était plus possible de garantir la sécurité de la course, la principale priorité des organisateurs, car une tempête de sable extrêmement puissante faisait rage et les deux hélicoptères médicaux étaient occupés. Les pilotes restants sont actuellement dans la liaison, en route vers le bivouac.

Kevin Benavides a remporté la SS3 devant Helder Rodrigues, deuxième à + 3’29, Stefan Svitko, troisième à + 6’42, Adrien Van Beveren, quatrième à + 9’59 et Gerard Farrés, cinquième à + 12’39. José Cornejo a été à nouveau l’auteur d’une solide performance (sixième), tandis que Ricky Brabec (septième) a eu plus de mal que les jours précédents à cause de la difficulté de la navigation. Aujourd'hui, le Sud-africain David Thomas, huitième, a été le pilote le plus rapide du Dakar Challenge.

Kevin Benavides :

Cette étape était caractérisée par une navigation difficile. Nous avons principalement roulé en groupe. Après le CP2, j’ai pris la tête et j’ai ouvert la voie. C’était difficile, mais c’était également un très bon entraînement. J’ai particulièrement apprécié ces incroyables paysages. La variété de terrains, avec de nombreux passages sablonneux en hors-piste et des sentiers rocailleux, a demandé un pilotage très technique et une navigation précise.

Helder Rodrigues :

C’était important d’engranger autant de minutes que possible aujourd'hui, car nous sommes à la mi-course. J’avais mis en place une stratégie de course. Je n’ai pas pu totalement la suivre, mais dans l’ensemble je suis satisfait de la journée.

Adrien Van Beveren :

C’était une étape difficile ! Nous avons commencé dans le sable et nous avons terminé sur du gravier à 2000 mètres d’altitude. Je vis à la mer, donc je préfère le sable aux graviers, mais la montée de l’Altas était impressionnante. Aujourd’hui, nous avons été confrontés à de nombreux types de terrains et nous avons donc dû nous adapter. C’était super, car la capacité d’adaptation est la clé du succès en rallye.

Gerard Farrés :

C’était une étape typique du Dakar ! J’aime l'idée de donner la priorité au hors-piste et à la navigation difficile. J’ai dû réfléchir et vérifier à plusieurs reprises si nous étions dans la bonne direction. Nous roulions en groupe, prenant la tête en alternance et, comme sur le Dakar, la stratégie de course est primordiale. Cela m’a rappelé l’époque où Jordi Arcarons participait au Dakar en Afrique, à la différence que la vitesse est plus élevée. Il y a de nombreux pilotes et des fabricants importants, donc la concurrence est rude.

Classement provisoire du Merzouga Rally

Moto

  1. Stefan Svitko
  2. Helder Rodrigues
  3. Kevin Benavides
  4. ...

Dakar Challenge

  1. Daniel Nosiglia
  2. Joaquim Rodrigues
  3. Reis Goncalo
  4. ...

Plus d'infos sur le rallye Merzouga Rally