Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Merzouga Rally : Benavides prend les commandes

Svitko et Van Beveren complètent le top 3 du rallye marocain

Etape 4 : Atlas (Bivouac marathon) / Erfoud - 170 km de spéciale, 141 km de liaisons

Merzouga Rally : Benavides prend les commandesAprès avoir passé la nuit en altitude dans l’Atlas, les concurrents ont pris le départ de la quatrième étape de l'Afriquia Merzouga Rally tôt ce matin. Composée de secteurs hors-pistes traversant de nombreux types de terrains, cette étape était la plus rapide du rallye au Maroc.

L’Argentin de 27 ans originaire de Salta, Kevin Benavides, a de nouveau été impressionnant, ouvrant la voie tout au long de l’étape. Après avoir remporté le prologue et la troisième étape, le pilote HRC a réitéré l’exploit en s’adjugeant la victoire sur l’étape d’aujourd'hui. L’Espagnol Gerard Farrés (Himoinsa Racing) termine deuxième à + 6’18 et Stefan Svitko, troisième en accusant un retard de 6’48 au chronométrage. La chaleur torride (le thermomètre a atteint les 38 °C) a ajouté un défi supplémentaire à la navigation exigeante, au fesh-fesh et à l’herbe à chameau.

À une journée de la fin, Benavides, leader au général, sera à la lutte avec Svitko et Van Beveren. Farrés, Rodrigues and Brabec, respectivement 4e, 5e et 6e au général, seront également de la partie. Demain, les 74 km d’Extrême GP dans les hautes dunes d’Erg Merzouga et d’Erg Chebbi dévoileront le nom du vainqueur de l’Afriquia Merzouga Rally. Pour sa part, le vainqueur du Dakar Challenge décrochera exceptionnellement son ticket pour le Dakar 2017.

Parmi les pilotes de la catégorie « Expert », qui parcourent 75 % de l’itinéraire, mentionnons tout particulièrement le pilote marocain Abdelgnani Ouafi dans la classe rallye et les Italiens Maurizio Littamé et Valter Parisi (classe enduro), respectivement 4e et 3e de l’Afriquia Merzouga Rally. Ces deux amis reviennent chaque année sur le rallye pour profiter du désert et de l’ambiance conviviale de l’évènement. Aujourd'hui, Parisi a cassé sa boîte, mais il espère l’avoir réparée à temps pour prendre le départ de l’Extrême GP.

Kevin Benavides :

Un grand merci à Ricky Brabec, car la nuit passée lors du bivouac, il m’a donné son pot d’échappement afin que je puisse aborder la 4e étape dans les meilleures conditions possible. Aujourd'hui, c’était à mon tour d'ouvrir la piste et je m’en suis bien sorti. C’était une étape compliquée, avec une navigation difficile, beaucoup de hors-piste, de l’herbe à chameau et du fesh-fesh. Ce matin, après avoir passé la nuit dans un bivouac très agréable, nous avons laissé les montagnes derrière nous pour nous diriger à nouveau vers le désert et sa chaleur torride.

Ricky Brabec :

J’ai passé une bonne journée et j’ai réussi à garder le rythme sur l’étape la plus rapide du rallye. J’ai commis une erreur de navigation après avoir fait le plein et je me suis déconcentré. Je dois avouer qu’il s’agit du road-book le plus difficile que j’ai vu de ma carrière. Ma moto fonctionne bien, sa tenue de route est bien meilleure que lors du dernier Dakar et j’ai fini la deuxième journée de marathon sans aucun problème. J’ai apprécié le bivouac en tente dans les montagnes. Les températures étaient plus fraîches et les lits étaient vraiment confortables.

Dakar Challenge

Dans le Dakar Challenge, c’est le double champion du monde des Bajas, Alessandro Ruoso, qui s’est imposé, suivi par David Megre et Walter Nosiglia, le frère aîné de Daniel, premier au classement général provisoire. Demain, la lutte pour obtenir l’invitation au Dakar 2017 sera passionnante, étant donné que Joaquim Rodrigues (Hero), deuxième au général et Gonçalo Reis, troisième, donneront tout pour remporter ce fantastique prix.

Daniel Nosiglia :

Je participe à l’Afriquia Merzouga Rally avec mon frère Walter et nous sommes ici pour améliorer notre navigation. J’apprends beaucoup, mais je m’amuse énormément. Ce rallye constitue une étape importante dans la préparation du Dakar, auquel nous participerons avec notre père. Ce sera un évènement spécial pour moi, car la caravane du Dakar fera arrêt à La Paz, ma ville d'origine.

Quads

Dans la catégorie quad, Brice Auert s’est adjugé la victoire d’étape, devant Lucas Innocente et Matyas Somfai. La journée a été à nouveau palpitante pour Ali Anaam, surnommé « Ali El Cojo », qui termine à la 6e place. Pour son premier rallye, le pilote marocain de 43 ans originaire de Merzouga, a pu mettre à profit sa connaissance de la région, mais a pu également découvrir de nouveaux paysages et se faire de nouveaux amis.

SSV

Victorieux sur la deuxième étape, le duo français Labille – Niveau s’est à nouveau imposé aujourd’hui, avec à peine quatre secondes d’avance sur le duo Enricy – Bersey (Polaris). Le duo espagnol originaire de Melilla Medero – Ventaja, également sur Polaris, termine troisième. Les duos Pitout – Delaunay (Xtreme Plus) et Tonetti – Roman (Yamaha) viennent compléter le top 5.

Classement provisoire du Merzouga Rally

Moto

  1. Kevin Benavides
  2. Stefan Svitko
  3. Adrien Van Beveren
  4. ...

Dakar Challenge

  1. Daniel Nosiglia
  2. Joaquim Rodrigues
  3. Reis Goncalo
  4. ...

Plus d'infos sur le rallye Merzouga Rally