Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Transformer son motocross en motoneige

Des kits complets de transformation commercialisés par Timbersled

Transformer son MX en motoneige - crédit photo : TimbersledL'hiver venu, vous aimeriez transformer votre motocross en motoneige pour continuer à profiter de votre moto dans la poudreuse ? C'est possible puisque la société américaine Timbersled propose justement des chenilles et skis adaptables sur les motocross.

Créée en 2002 par Allen et Natasha Mangum, la société a présenté son premier prototype en 2009 avant de le commercialiser l'année suivante. Malgré sa production limitée, la marque a su attirer l'attention du géant Polaris qui a décidé de la racheter en avril 2015. Grâce au soutien technologique et industriel du groupe, la marque a ainsi pu développer une gamme complète de solutions adaptable aux principales machines de motocross du marché.

Timbersled propose ainsi cinq systèmes composés d'une chenille et d'un ski pour le train avant. Chaque système est adaptable en lieu et place des roues et de la transmission finale.

La gamme s'étale du ST90 Ripper destiné aux motos de moins 110 cm3 au SX 120 taillé pour la compétition. Entre-deux on retrouve également les ST 120 Raw, ST 120 et LT 137.

La marque propose 5 kits chenille/ski pour la pluspart des MX

Côté tarif, il faut compter entre 4.000 et 6.150 euros pour les grosses cylindrées et 1.900 euros pour le ST90 Ripper. A cela s'ajoute le kit d'installation disponible en version fixe pour 285 euros ou avec un amortisseur arrière pour 1.050 euros.

Pour transformer sa MX en Snobike, il faudra donc compter entre 4.285 euros et 7.200 euros. Un budget relativement important d'autant qu'on ne trouve qu'un seul distributeur en dehors du Canada et des Etats-Unis et que celui-ci est implanté en Autriche.

Mais le principal problème réside dans les possibilités d'utilisation de ce produit. En effet, en France les motoneiges sont interdites d'utilisation dans le cadre du loisir depuis 1991. Donc à moins de posséder son propre domaine skiable privé, il faudra se contenter de regarder son engin dans le garage. Ou alors de rêver de voir des locations s'ouvrir sur des pistes dédiées.

Plus d'infos sur Timbersled