Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

24h : Sébastien, un rythme moins soutenu que le GMT94

En immersion aux 24h motos

Sur le circuit Bugatti du Mans

1224 h : Sebastien dans la nuit des 24 h h 00

Mi-course. Les pilotes du GMT94 semblent gérer la course. Christophe Guyot nous déclare qu'ils sont tous à fond. Bon, on le connait, on pense qu'il en garde sous le pied. un peu comme notre Seb : après un apéro respectable, un tour à la fête foraine et dans le camping des agités il est allé essayer de tâter l'oreiller. Essayer juste... Car c'est sûr le camping à la Mad Max, faut y aller. Bon les rupteurs et même des motos en feu parfois, on s'est pas à quoi ça sert mais ça interroge.

08 h 00

C'est déjà la douche après une courte nuit pour notre ami Seb : le bruit des rupteurs est peu compatible avec un sommeil de plomb. A peu près au même moment, le GMT94 part à l'assaut de la Yart. En milieu de matinée c'est fait, le GMT94 mène la course. David Checa et Mike Di Meglio triplent leur relais, je pense qu'eux, avec ou sans rupteur, pas de berceuse ce soir, ça ne sera pas nécessaire.

00 h 01

24 h : Sebastien, un rythme moins soutenu que le GMT94Seb commate dans les tribunes d'arrivées. Pas Mike Di Meglio qui s'apprête à passer la ligne d'arrivée victorieux après avoir géré son dernier relais avec des temps plus que moyens. Mais sûr que là, le chef qui a du sortir sa calculette lui a donné les bases au tour, histoire d'assurer cette victoire. victoire du GMT94 donc et retour à Béthune pour Seb !

Voilà, c'est finit, avec des souvenirs plein les mirettes pour tous, pilotes et spectateurs.

From Larzac to Le Mans, Laurent Chez Raoul,

Plus d'infos sur les 24 Heures Motos