Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Kawasaki ZX-10R endurance & WSBK : quelles différences ?

On a posé la question à Fabien Raulo, coordinateur technique compétition au sein de Kawasaki Europe.

Une pour la vitesse, l'autre pour l'endurance !

Fabien Raulo avec Kenan Sofuoglu La Kawasaki ZX-10R ne laisse pas le monde de la compétition indifférent. Bien placée en Championnat du Monde d'Endurance, portée au plus haut niveau par Jonathan Rea en WSBK, ces deux versions n'ont pourtant pas les mêmes objectifs, ni les mêmes composants. Dans le cadre de notre immersion aux 24 Heures Motos au SRC, Fabien Raulo, coordinateur technique compétition chez Kawasaki Europe a répondu à nos questions.

Quelle sont les points communs entre les machines WSBK et Endurance ?

Elles n'ont quasiment que le nom. Leur base est une ZX-10R, mais on les fait tellement évoluer sur des chemins différents que c'est impossible de les comparer, ni même de dire qu'une d'entre elle est supérieure à l'autre. Si on prend le bloc moteur, les pièces ont été retravaillées pour tenir 24 heures dans celle qui tourne au Mans. Tout doit pouvoir être changé rapidement, ce qui fait que si on casse, on répare ! En WSBK, si Johnny Rea se plante, même s'il ramène sa moto c'est l'abandon.

Les moteurs sont ils sensiblement différents en performance ?

Disons qu'ils n'ont pas la même finalité. En WSBK, on a 6 moteurs par an. Chaque bloc a une durée de vie de 2.000 kilomètres. A 300 kms, on atteint le top de la performance. Au dessus de 1.500 kilomètres, le bloc perd de la puissance. On ne les fait jamais rouler au dessus de 1.600 kilomètres pour éviter les casses inutiles. Ce moteur vise la puissance pure. On tire le moteur haut dans les tours, pour avoir toute la quintessence du moteur. On montre que la moto va vite. Pour l'endurance, c'est la fiabilité qui compte. On pousse le moteur moins haut, on économise le moteur, car on a un seul moteur pour toute la course !

Et si on essayait de faire tourner la ZX-10R de Rea sur les 24 heures ?

C'est une bonne question ! Il faut qu'on teste (rires). En théorie, elle n'ira pas au bout. Si on considère que le circuit Bugatti mesure quatre kilomètres (4.180 exactement) et qu'on fait 860 tours sur la course, on atteint plus de 3.500 kilomètres. Dans les meilleurs conditions, on rangerait la moto de WSBK avant la moitié de la course. Tout est une question de choix de développement. Les motos ne sont vraiment pas les mêmes.

Une comparaison peut être au niveau du coût de la moto ?

Ce ne sera pas au centime près mais pour la moto de Johnny Rea, on tourne autour des 100.000€. Pour la ZX-10R engagée en endurance, il faut compter 60.000€. Mais il faut rappeler que cette comparaison de prix est peu pertinente tant la moto n'a plus grand chose à voir avec celle d'origine !

Plus d'infos sur les 24 Heures Motos