Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Dakar: Sunderland vainqueur à Oruro, Joan Barreda perd pied

Sebastien Loeb s'impose en catégorie auto du rallye en Amérique du sud

692km d'étape, dont 520km en spéciale sur l'Altiplano bolivien

Sunderland à l'entrainement, avant le Dakar © Flavien Duhamel/Red Bull Content PoolLe Dakar retrouve en Bolivie un terrain plat. Pendant les 692 kilomètres séparant Tupiza et Oruro, les pilotes ont trouvé sur leur route des dunes à perte de vue. Atmosphère particulière, où les apparences sont trompeuses et l'air, un peu plus rare. Un désert qui se trouve à 3500 mètres d'altitude, que l'on nomme l'Altiplano. L'épreuve était annoncée difficile pour les pilotes au niveau de la navigation, elle a tenu ses promesses. En moto, Sam Sunderland ne s'est pas laissé piéger dans les dunes. Le pilote et sa KTM 450 Rally se sont imposés avec 7'07 sur Paulo Goncalves et sa Honda CRF. Le Portugais est suivi de tout près par le Français Adrian Van Beveren sur Yamaha WR, à 7'29 du gagnant du jour. Au classement général, Sam Sunderland s'installe confortablement en tête du classement, avec 12 minutes d'avance sur le second, Pablo Quintanilla (Husqvarna).

Une question se pose en observant le classement moto: où est passé le leader de la veille, Joan Barreda ? Leader incontestable du général avec plus de 18 minutes d’avance hier soir, le pilote officiel Honda pénalisé d'une heure la veille pour un ravitaillement en dehors de la zone autorisée a connu un véritable cauchemar, en se perdant après 150 km de secteur chronométré. L’Espagnol cède 37 minutes au vainqueur du jour et plonge au classement général, à 1h12 de retard.

Carte: 5e étape du Dakar

Chez les autos: Loeb vainqueur, trois peugeot sur le podium provisoire

Depuis le début du rallye, on est forcé de reconnaître la très bonne forme des Peugeot 3008 DKR. Nasser Al Attiyah (Toyota) - leur principal adversaire, ayant abandonné, la route est désormais grande ouverte pour la marque française. Reste à savoir qui va l'emporter. Aujourd'hui, c'est Loeb qui a été le plus solide, résistant jusqu'à la fin à Nani Roma (Toyota), qui échoue à 44 secondes. La bonne opération du jour est pour Stéphane Peterhansel, 3e de l'étape, qui reprend la tête du classement général. Il est suivi de Sébastien Loeb, à 1'09 et Cyril Despres, à 04'54. Une 4e Peugeot complète le top 5 du jour. Ce n'est pas Carlos Sainz, qui a abandonné la veille, mais Romain Dumas, l’ancien pilote d’endurance, sur une 3008 privée du team RD Limited. Le Français prend la 10e place du général, à plus de 2h de la tête du classement.

En quad, si la victoire est revenue à Kees Koolen sur Barren, c'est le français Simon Vitse, sur Yamaha, qui tire son épingle du jeu. Il s'empare de la tête du classement de la catégorie et relègue Sergey Karyakin, 2e à 08'14.

Les pilotes vont devoir profiter d'une courte nuit de repos, avant une journée à rallonge, qui les mènera durant 786 kilomètres de Oruro à La Paz, la capitale de la Bolivie. Les pilotes auront alors mérité de souffler un peu, avec une journée de repos dimanche.

Le résumé vidéo de l'étape

Classement général motos

  1. SUNDERLAND (GBR / KTM) 15:22:05
  2. QUINTANILLA (CHL / HUSQVARNA) - +00:12:00
  3. VAN BEVEREN (FRA / YAMAHA) - +00:16:07

Classement général autos

  1. PETERHANSEL (FRA) / COTTRET (FRA)- PEUGEOT : 14:02:58
  2. LOEB (FRA) / ELENA (FRA)- PEUGEOT : +00:01:09
  3. DESPRES (FRA) / CASTERE (FRA) PEUGEOT : +00:04:54

Classement général quads :

  1. VITSE (FRA / YAMAHA) -19;32:22
  2. KARYAKIN (PAR / YAMAHA) - +00:08:14
  3. DUTRIE (FRA / YAMAHA)- +00:10:35

Classement général camions

  1. DE ROOY (NLD) TORRALLARDONA (ESP) RODEWALD (POL)- IVECO: 14:06:07
  2. NIKOLAEV (RUS) YAKOVLEV (RUS) RYBAKOV (RUS)- KAMAZ: +02:23
  3. SOTNIKOV (RUS) AKHMADEEV (RUS) LEONOV (RUS)- KAMAZ : +00:06:36

Le Dakar traverse l'Altiplano bolvien

Le Dakar, côté quads

Dakar: Loeb à l'attaque

Même les plus jeunes suivent le Dakar

Plus d'infos sur le rallye Dakar