Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Enduro 24MX : les favoris répondent présents

Victoires de Tarroux en E1, Larrieu en E2 et Nambotin en E3

Dubost s'impose en Junior et Gardiner en Féminines

Enduro 24MX : les favoris répondent présentsA 8h30 ce matin, les 360 pilotes inscrits à cette seconde épreuve du Championnat de France d’ Enduro 24MX s’élançaient du centre de la petite ville de Gacé, pour une journée de course qui allait les mener au coeur de superbes collines verdoyantes, véritable paysage de carte postale, typique de la Normandie. Une dominante verte qui doit sa superbe à une pluie qui, malgré son ancrage présumé dans la tradition locale, a su se faire discrète aujourd’hui.

Le Moto Club La Gacéenne faisait là son baptême du feu en organisant pour la première fois une course de niveau national. Pari réussi pour cette première journée qui se termine sans le moindre faux pas et qui a nous a offert un beau spectacle.

On attendait les spécialistes de la glisse aux avant-postes, certains ont répondu présents, d’autres se sont faits plus timides. En E1, c’est Jérémy Tarroux qui s’impose face au Britannique Jamie McCanney. La catégorie E2 est remportée par Loïc Larrieu, quelques secondes à peine devant un Manu Albepart héroïque. Chez les E3, victoire logique de Christophe Nambotin à domicile. Thomas Dubost s’impose dans la catégorie Junior et Jesica Gardiner remporte une nouvelle victoire chez les filles.

E1

La course des E1 a été mouvementée aujourd’hui. Comme on pouvait s’y attendre, le duo Jeremy Tarroux / Jamie McCanney s’est chargé d’animer la catégorie des petites cylindrées. Les deux hommes se sont rendus coup pour coup tout au long de la journée et c’est au final Jérémy qui prend le meilleur sur le Britannique à l’entame du dernier tour. Un leadership qu’il parvient à conserver pour s’imposer avec 5 secondes d’avance sur McCanney, second.

On attendait un Julien Gauthier, second du provisoire, plus à la fête sur un terrain qu’il affectionne. Il n’est cependant jamais parvenu à trouver le bon rythme et doit se contenter de la 5ème place ce soir. Les choses vont pour le mieux en revanche du côté de la relève, avec la confirmation de la bonne forme du jeune pilote Husqvarna Jeremy Miroir. Ce dernier s’est bagarré longtemps pour le podium avec le pilote lozérien Romain Boucardey. C’est au final ce dernier, plus expérimenté, qui réalise un meilleur dernier tour et accède à la troisième marche du podium.

Classement E1 :

  1. Jérémy Tarroux
  2. Jamie McCaney
  3. Romain Boucardey
  4. ...

E2

Manu Albepart avait probablement coché cette date dans le calendrier du championnat. Des spéciales en herbe, un sol glissant à souhait, bref une partition écrite spécialement pour l’auvergnat, virtuose du pilotage dans ces conditions. Le doyen de la catégorie des mid-sizes a pris le commandement dès la toute première spéciale du jour, profitant d’une erreur du pilote BETA Jérémy Joly, qui perdait l’avant dans le tout premier virage de la journée, laissant une poignée de secondes.

Albepart a ainsi mené la course jusqu’à la moitié du dernier tour. Il devra finalement céder face au retour de l’intraitable Loïc Larrieu, qui s’impose pour 8 secondes. Belle performance tout de même pour Albepart qui termine second. Les 2 hommes sont rejoints sur le podium par Jérémy Joly. Auteur d’une journée trop irrégulière pour être candidat à la victoire, il a tout de même signé des chronos encourageants pour la suite.

Classement E2 :

  1. Loïc Larrieu
  2. Manu Albepart
  3. Jérémy Joly
  4. ...

E3

Entouré de toute sa famille, le normand le plus rapide de l’hexagone, Christophe Nambotin goute pour une fois au confort de disputer une épreuve relativement proche de chez lui.

Sur un type de terrain qu’il maitrise parfaitement, il n’a éprouvé aucune difficulté à prendre le commandement de la catégorie E3 et à le conserver tout au long de la journée. Il signe le meilleur temps cumulé du jour toutes catégories confondues et s’assoit encore plus profondément dans le fauteuil de patron. Derrière lui, on retrouve un autre local, Romain Dumontier. Ce dernier a défendu très solidement sa seconde place, maintenant Anthony Geslin, troisième, à une vingtaine de secondes.

Classement E3 :

  1. Christophe Nambotin
  2. Romain Dumontier
  3. Anthony Geslin
  4. ...

Junior

Ce type de terrain très singulier aura occasionné des bouleversements dans le classement de la catégorie junior. Le premier à en faire les frais est le leader de la catégorie, Hugo Blanjoue. Au terme d’une journée cauchemardesque, il ne se classe que 10ème et voit son statut de favori ébranlé. Il perd la tête du provisoire au profit de Thomas Dubost qui signe une très nette victoire aujourd’hui, sa première de la saison. Le pilote KTM prend de fait la tête du provisoire.

Autour de lui sur le podium, Kirian Mirabet prend la seconde place du jour, juste devant son coéquipier Théo Espinasse. Ce dernier arrache le podium dans la toute dernière spéciale du jour grâce à un chrono de folie qui lui permet de reprendre 10 secondes à Xavier Flick, qui occupait jusqu’alors le troisième rang.

Classement Junior :

  1. Thomas Dubost
  2. Kirian Mirabet
  3. Théo Espinasse
  4. ...

Féminines

Du côté des femmes, on a cru longtemps que la pilote australienne Jessica Gardiner, qui mène le provisoire, allait être battue aujourd’hui.

A la troisième place lors de l’entame de la dernière spéciale et accusant un retard de 13 secondes, elle a réussi l’exploit de signer un temps incroyable et de refaire l’intégralité de son retard. Elle s’impose pour un peu plus d’une seconde et savoure sa troisième victoire consécutive.

La seconde place, au goût forcément un peu amer, revient à la pilote lozérienne Samantha Tichet qui a peut-être trop assuré son dernier chrono. Enfin, la hiérarchie est respectée puisque l’on retrouve sur la troisième marche du podium Juliette Berrez, également troisième du provisoire.

Classement Féminines :

  1. Jessica Gardiner
  2. Samantha Tichet
  3. Juliette Berrez
  4. ...

Constructeurs

Les victoires de Christophe Nambotin et Thomas Dubost offrent à KTM sa première victoire de la saison dans la catégorie constructeur. Ils reprennent ainsi la première place du provisoire à Sherco qui finit à la troisième place du jour, au coude-à-coude avec Yamaha, second.

Classement constructeurs :

  1. KTM
  2. Yamaha
  3. Sherco
  4. ...

Les spéciales ont peu évolué aujourd’hui et les conditions météo devraient être similaires pour la nouvelle journée de course à venir. Tout indique que la suite de cette épreuve normande nous réserve encore des surprises.

Plus d'infos sur le Championnat de France Enduro 24MX