Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

24MX Tour : Boog et Richier sacrés Champions

Victoires de Boog et Teillet en MX1

Vialle s'impose en MX2, Crnjanski en Juniors et Metayer en Espoirs

24MX Tour : Boog et Richier sacrés ChampionsL’ultime épreuve du 24MX Tour 2017 s’est déroulée ce week-end sur le magnifique terrain de Pernes-Les-Fontaines. Parmi eux, les équipes du MC Pernois ont fait un fantastique travail. A quelques pas du Mont Ventoux, sous un soleil provençal, les conditions étaient idéales et le terrain parfaitement préparé. Un sérieux orage est venu arroser la piste dans la soirée de samedi à dimanche, la rendant parfaite pour les courses dominicales même si elle a fortement séché au fil des courses. Plusieurs milliers de spectateurs se sont régalés durant deux jours. Il faut dire que les enjeux étaient sérieux, avec un dénouement palpitant.

MX1 : Boog titré en 1ère manche

Déjà sacré à trois reprises sur Kawasaki, Xavier Boog remporte un nouveau titre de Champion de France MX1 pour sa première année sur Honda. Il offre ainsi sa première couronne Elite au team SR Motoblouz de Josse Sallefranque. Alors qu’il était sous pression, avec seulement six points d’avance, il a fait parler l’expérience en s’élançant dans le Top 5 de la première manche, mais surtout en se faufilant parfaitement pour s’emparer des commandes dès le premier tour au détriment de Maxime Desprey. Dans un rythme élevé, il a creusé un écart significatif sur son poursuivant direct, Valentin Teillet qui, assez mal sorti de grille, est revenu deuxième après quatre tours. Alors que les positions semblaient figées, Teillet a été victime d’un incident mécanique le contraignant à l’abandon à quelques tours du drapeau à damiers. La messe était dite, l’Alsacien pouvait savourer durant les derniers tours de piste. L’ultime course du Championnat, sans enjeu, fut une formalité pour lui. Une nouvelle fois bien positionné au premier virage, il est resté troisième toute la course et a assuré. Très amer, Teillet a mis un point d’honneur à s’imposer en seconde manche avec un holeshot à la clé. Le Vendéen termine Vice Champion de France. Il n’aura pas réussi son pari d’une remontée fantastique et échoue une nouvelle fois dans la quête du titre MX1 qu’il convoite depuis son sacre MX2 en 2012.

Maxime Desprey, avec une quatrième place à Pernes-Les-Fontaines, complète le podium du Championnat 2017. Deux fois cinquième de manche, il aura mené le temps de quelques virages la première course avant de rétrograder petit à petit. Le second départ a été moins bon, mais le résultat similaire. Par deux fois il aura été aux prises avec Damon Graulus qui lui a mené la vie dure. Le Belge l’a passé à deux reprises dans les derniers tours pour s’emparer de la deuxième place de l’épreuve derrière Boog, mais devant l’autre pilote Honda SR Motoblouz, Fabien Izoird. Le sudiste réalise sa meilleure performance de la saison avec un excellent début de première manche récompensé d’une deuxième position, suivi d’une huitième place. Il faut dire que, peut-être à cause de la tension, le premier départ a été mouvementé. Une grosse chute a mis au tapis Grégory Aranda, Nicolas Aubin et Milko Potisek. Dans ses conditions Lucas Imbert signe son premier podium de manche MX1 tandis qu’Aranda, qui n’avait plus rien à jouer, termine deuxième de la seconde course. Aubin a vécu une épreuve galère et fini quatrième du Championnat devant Aranda.

MX2 : Richier assure, Vialle s'impose

Sans être flamboyant, Florent Richier a géré la dernière épreuve comme il a géré l’ensemble du Championnat. Appliqué, propre et sobre, il s’offre à trente-trois ans son premier titre en Elite. C’est également le premier sacre en motocross pour le team JPM Racing Suzuki qui a fait le choix depuis deux ans d’aligner le sudiste en MX2, catégorie où l’on retrouve habituellement de très jeunes pilotes. Richier a donc fait parler l’expérience. Avec trente points d’avance en arrivant à Pernes-Les-Fontaines sur Henri Giraud il a semblé « marquer » le local de l’étape en première manche en terminant sixième. Giraud, quatrième, ne pouvait alors plus le rejoindre. Mais c’était sans compter sur Arnaud Aubin qui, après un bon début de course derrière Pierre Goupillon puis Tristan Charbonneau a remporté la première manche. Mathématiquement, le Normand pouvait toujours décrocher le titre. Avec vingt-cinq points de retard, il aurait fallu une manche blanche du leader et un doublé d’Aubin. Richier a donc roulé tranquillement en seconde manche pour glaner ce petit point manquant. Il termine à la dix-septième position. Aubin, grâce à une dixième place en seconde manche monte sur le podium de l’épreuve, mais surtout, il s’empare de la deuxième place du Championnat pour une petite unité au détriment d’Henri Giraud. Le pensionnaire du MC Pernois se contente de la cinquième place de l’épreuve avec une neuvième position lors de l’ultime course. Très déçu, il reste néanmoins sur le podium du Championnat, une position où on ne l’attendait pas en début d’année.

Alors que les leaders s’observaient à distance, un pilote ne se posait pas de question. Tom Vialle, du haut de ses seize ans, est venu coiffer tous les ténors au poteau et s’impose dans le Sud. Le pilote de l’Equipe de France Espoir qui a connu un début de Championnat galère est revenu aux fondamentaux pour le sprint final. Bien lui en a pris, lors de la première course, il a collé aux leaders pour terminer juste derrière Aubin. La seconde manche fut un cavalier seul où il fut néanmoins sous la pression d’un Mathys Boisramé revanchard jusqu’au drapeau à damiers après son problème mécanique de la course précédente. A 34 ans, Anthony Boissière a annoncé sur la deuxième marche du podium de la journée qu’il arrêtait sa carrière après vingt ans à arpenter les terrains de cross. Une belle récompense pour ce pilote qui n’a pas fait des départs suffisamment bons ce week-end pour espérer s’imposer, mais qui termine deux fois troisième de manche. Pour être complet, il faut noter que Nicolas Dercourt et l’Américain Marshal Weltin entrent dans cet ordre dans le Top 5 du Championnat tandis que l’autre Américain du team Bud Racing se classe quatrième de l’épreuve après avoir mené la première manche.

Junior : première pour Crnjanski

Alors que la dernière épreuve du Championnat se déroulera sur son terrain – il est licencié à Mothern – Yann Crnjanski s’affirme au plus haut niveau en remportant de fort belle manière l’épreuve. Sorti deuxième de la grille derrière Julien Duhamel, il s’est fait passer par Calvin Fonvieille puis est resté troisième toute la manche sans être inquiété, mais sans non plus être en mesure de revenir sur les leaders. En seconde, il est sorti de grille dans le Top 5 et s’est rapidement mis en action pour s’emparer de la deuxième place dans le cinquième tour et ne plus la lâcher. Malgré son jeune âge, il n’a pas pris de risque alors qu’il avait la victoire en poche. Au classement journée le pilote de la KTM 810 devance Maxime Charlier d’un petit point. Sur sa Husqvarna, le Gardois a été pris dans une chute au départ de la course matinale, mais a réussi à revenir cinquième. Très à l’aise en piste, il remporte la seconde manche avec un cavalier seul même si Crnjanski lui a mis la pression. Charlier réalise une excellente opération puisqu’il revient à trois points de Thibault Benistant au Championnat. Le pilote MJC Yamaha a vécu une épreuve difficile, car il a été pris dans une chute lors du premier tour et s’est fait percuter par un pilote. Touché au genou, il termine loin avant de limiter la casse lors de la seconde course. Il conserve cependant la plaque rouge. Calvin Fonvieille recolle lui aussi au Championnat grâce à son podium. Parti dans le Top 3 en première manche, il a vite pris les commandes pour s’imposer. Le second départ sera moins bon et il se contente de la sixième place. Côté bonnes performances, on peut noter la deuxième place de Julien Duhamel en première manche et le Top 3 de Tom Guyon en seconde. Au classement journée, Scotty Verhaeghe et Antoine Cossé entrent dans le Top 5.

Espoirs : doublé pour Metayer

Déjà leader du Championnat, Pablo Metayer réalise un doublé sur le circuit du Val de Guilhaut. Il profite des résultats très moyens de ses concurrents directs pour creuser un écart plus que conséquent en vue du titre. S’il n’est pas mathématiquement titré, cinquante points restant à distribuer lors de la dernière épreuve qui se déroulera à Mothern dans le Bas-Rhin dans quinze jours, il compte quarante-cinq points d’avance. Autant dire que le titre lui tend les bras ! Bien sorti de grille dans les deux manches, mais toujours derrière Nicolas Duhamel, auteur de deux holeshots, il a rapidement pris les commandes de la course pour ne plus les lâcher. En première manche, il lui a toutefois fallu résister au retour de Quentin-Marc Prugnières qui échoue à six dixièmes. En seconde, les choses ont été plus tranquilles. Florian Miot réalise sa meilleure performance de l’année en terminant deuxième de l’épreuve, son premier podium. Il monte en puissance en cette fin de saison et termine troisième des deux courses. Lors du premier débat, il a cravaché après un départ moyen, huitième à l’issue du premier tour. Quentin-Marc Prugnière compète le podium de l’épreuve. Second de la première course, il a eu un problème d’embrayage au départ de la seconde ce qui l’a fortement handicapé. Axel Louis et Steve Bonnal entrent dans le Top 5, leurs meilleures performances respectives. Louis termine notamment deuxième dans la dernière manche. Du côté des leaders du Championnat, Arthur Vial conserve sa seconde place malgré une épreuve décevante où il a chuté en première manche et fut victime d’un problème de carburation sur sa moto, avant de manquer de rythme en seconde. Bogdan Krajewski se fait chiper la troisième place du Championnat par Prugnières après un mauvais départ en première manche.

Plus d'infos sur le 24MX Tour de Pernes