Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

ISDE : la France toujours aux commandes

Les Bleus creusent l'écart sur l'Australie et la Finlande

Juniors et Féminines remontent respectivement en 2e et 3e positions

ISDE : la France toujours aux commandes - Crédit photo : FIMLa deuxième journée des 92e ISDE a très fortement ressemblé à la première, tant par ses fortes chaleurs que par les très bonnes performances des équipes de France dans les trois catégories en lice. Mieux encore, ils ont tous progressé, creusant l'écart avec leurs poursuivants ou se rapprochant des leaders.

En Trophée Mondial, les Bleus s'étaient imposés lors de la première journée et bénéficiaient donc de meilleures positions au départ de cette seconde manche. La première spéciale du jour s'est toutefois montrée compliquée alors que les organisateurs devaient arroser la piste pour limiter la poussière. Les premiers concurrents à s'élancer ont ainsi trouvé un terrain moins adhérent. Mais après cette entrée en matière compliquée, l'Equipe de France a joué aux avant-postes et termine avec ses quatre pilotes dans les onze premiers. Au final, la France compte désormais plus de 4 minutes d'avance sur l'Australie et presque 6 minutes sur la Finlande, troisième.

Loïc Larrieu :

Je savais qu’avec ma mauvaise position au départ, je serais avantagé par rapport à mes équipiers sur la première spéciale, mais que dans les autres, je serais pénalisé par la poussière soulevée par les pilotes placés devant moi. A plusieurs reprises, j’en ai rattrapé, mais il était impossible de doubler sans prendre de risques compte tenu de la poussière. J’ai préféré assurer, car c’est une course d’équipe, même si sur le plan personnel c’est décevant. J’ai fait mon maximum pour l’équipe, demain sera un autre jour puisque nous partons sur un parcours vierge et nous serons tous les quatre parmi les premiers à nous élancer.

En Trophée Junior, les bleuets ont eux aussi réalisé une très belle prestation puisqu'il remonte de la troisième à la seconde place et surtout recollent à tout juste deux secondes et demie des Etats-Unis. L'Italie est quant à elle troisième à 15 secondes des leaders. Tout reste encore possible dans cette catégorie.

Pierre-Marie Castella, entraineur des Juniors :

Ils ont bien rempli les objectifs du jour, qui étaient de passer les spéciales 2 et 4 sans chuter et abimer le matériel et être tous les trois à l’arrivée. Aujourd’hui, on a vu plusieurs équipes perdre gros avec la chute d’un des leurs. On repart sur un terrain nouveau demain et tout le monde est prêt ; l’équipe est super, les trois pilotes partagent les infos, n’hésitent pas à aller marcher dans les spéciales le soir pour mieux connaître le terrain et écoutent les conseils du staff technique et médical mis en place par la Fédération Française de Motocyclisme. Maintenant il faut rester concentré puisqu’il reste quatre jours de course.

Enfin, hier les Françaises étaient les seules à ne pas être montées sur le podium provisoire de leur catégorie. C'est désormais chose faîte puisque Samantha Tichet, Juliette Berrez et Audrey Rossat remontent ce soir en troisième position suite à l'élimination de l'Espagne à cause de nombreuses chutes. Devant, les Australiennes et les Américaines conservent le leadership.

Plus d'infos sur les ISDE