Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Bol d'Or : le show de Lucy Glöckner !

La pilote allemande finit quatrième sur le circuit Paul Ricard

A deux doigts d'être une des premières femmes à monter sur le podium au Bol d'Or

La BMW #48 du team Volkper, pilotée ici par Jan BühnDimanche, 14H30. Le GMT94 file vers la victoire au Bol d'Or, finissant l'année 2017 côté piste par un doublé avec les 8 heures de Suzuka. Pourtant, les caméras de la télévision ne s'intéressent absolument pas à Mike Di Meglio, qui file vers la victoire avec la Yamaha R1 #94. La lutte qui déchaîne les passions se passe pour les places au pied du podium. Lucy Glöckner, pilote au sein du team privé Volkper motorisé par BMW est en passe d'entrer dans l'histoire de l'endurance mondiale.

Troisième, la pilote allemande est en effet en bagarre avec la Honda #111, avec la possibilité de devenir une des premières femmes à monter sur le podium en endurance. Un message fort adressé à ceux qui disent que les femmes sont trop faibles pour courir à haut niveau !

Car Lucy Glöckner n'a pas eu la tache facile. Elle a été désignée comme pilote franchissant la ligne d'arrivée. Si la pilote aurait simplement pu partir sur un rythme de croisière pour assurer un bon résultat, il en a été autrement, puisqu'elle a tenu un rythme infernal pour garder sa position, avec des chronos en à peine plus de 2 minutes, alors que Mike Di Meglio, premier, tournait autour des 2'08. La pilote BMW s'est même offert le luxe de reprendre un tour au leader, dans les dix dernières minutes.

Derrière elle, Glöckner n'avait pas n'importe qui. Rouge et flamboyante, la Honda Fireblade du Honda Endurance Racing allait se lancer dans un véritable sprint, pour accrocher un podium et sauver une course qui aurait pu se terminer au coude à coude avec le GMT 94. A son guidon pour mener la chasse derrière la BMW, un pilote expérimenté : Sébastien Gimbert, triple vainqueur des 24 Heures Motos, triple vainqueur du Bol d'Or, vainqueur en 2003 des 24 Heures de Spa Francorchamps et auteur d'une carrière solide d'une centaine de courses en Grand Prix.

Le palmarès du Français n'a pas impressionné Lucy Glöckner, qui a résisté toute la dernière demie-heure face à lui. Le duel a tenu en haleine tout le paddock et s'est conclu sous le drapeau à damier par un écart de 989 millièmes de seconde entre les deux motos. Gimbert a fait parler son expérience, en dépassant la pilote de 27 ans dans le dernier tour. Même si à l'arrivée, le résultat est frustrant pour la pilote allemande, sa performance n'aura pas manqué d'impressionner le monde de la moto et son combat restera dans les temps forts de cette 81e édition du Bol d'Or...

Plus d'infos sur le Bol d'Or