Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Ambiance du Mag : le mouillé, c'est dans la tête ?

Essai prévu des machines du Championnat de France de Superbike à Magny-Cours

Le problème, c'est que c'est trempé. On y va ? Ou pas ?

Ambiance du Mag : le mouillé, c'est dans la tête"Faites vraiment gaffe, y'a aucun grip !". C'est par ces mots que Fred Moreira, l'un des pilotes instructeurs du team Box23, spécialisé dans les roulages sur piste, commence son discours lors du briefing de sécurité.

Il est 8h10 du matin, il fait froid, le brouillard recouvre le circuit nivernais, ça dégorge de flotte de partout. Trois heures avant, j'étais sur l'autoroute en voiture, en me demandant si la météo, qui prévoit une amélioration et du soleil dans la journée, allait tenir ses engagements.

Que fais-je donc ici ? Déjà, j'ai raté la manche française du World Superbike, qui a vu Rea s'imposer samedi et décrocher son troisième titre d'affilée et Davies monter sur le podium dimanche. Pirelli, partenaire du WSBK, avait donc réservé le circuit de Magny-Cours pour un petit roulage ce lundi.

Méfiance absolue

"La dernière partie, entre le Château d'Eau et le Lycée, a été resurfacée. Là, ça tient. Par contre, ailleurs, méfiance absolue", poursuit Sébastien Normand, de Box 23. "Au freinage, à Adélaïde, ne restez pas sur la trajectoire normale, à gauche, car la piste est hyper bosselée et recouverte de trace de gommes, y'a aucun grip. Par contre, faites comme les pilotes du WSBK lors de la Superpole : restez mi-piste !"

Ambiance du Mag : le mouillé, c'est dans la tête, faut-il prendre la piste ?

Fred Moreira reprend : "évidemment, interdiction absolue de passer sur les marquages, sur les bordures, sur les vibreurs. Et faites super gaffe aussi dans la ligne droite. Les emplacements pour le départ des voitures, c'est rempli de peinture et c'est super glissant".

Bon, on est bien, là, en pleine confiance.

Hélas, ce n'est pas fini.

Sébastien reprend : "à la sortie du 180, il y a une petite rustine de bitume. C'est super piégeux, car vous avez juste une bande de 20 centimètres dans laquelle il y a un peu de grip. SI vous passez sur cette rustine, vous risquez de faire comme Kenan Sofuoglu qui s'est fracturé le bassin ce week-end. Bon, je crois que je vais retourner me coucher...

Programme des réjouissances

Ambiance du Mag : la S1000 RR de Kenny Foray

Et c'est vraiment dommage, car le manufacturier nous a concocté un joli programme de réjouissances. Au menu de la journée, l'essai de la moto Championne de France de Supersport, la Suzuki GSX-R 600 de Cédric Tangre, ainsi que celle de son dauphin, la nouvelle Yamaha R6 de Louis Bulle. Et après cette mise en bouche, on passe au plat de résistance, avec l'essai de la machine du Champion de France de Superbike, la BMW S1000 RR du team Tecmas, de Kenny Foray, ainsi que celle de son dauphin, la Yamaha R1 de David Perret.

La combine et les sliders sont au chaud, dans le coffre de la voiture. Et j'ai bien resoudé depuis mes fractures de cet été. Alors, le mouillé, c'est dans la tête ?

Plus d'infos sur les ambiances du mag