Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Les Saoudiennes autorisées à conduire

Fin de la tutelle annoncée pour juin 2018

Le roi Salmane autorise la conduite des femmes par décret royal

Les Saoudiennes autorisées à conduire - Crédit photo : Francisco AnzolaConnu pour ses tendances ultra-conservatrices, l'Arabie Saoudite vient de faire un pas en avant pour la condition des femmes en leur donnant le droit de conduire.

L'Arabie Saoudite était officiellement le dernier pays au monde à interdire la conduite aux femmes. Mais la situation va très bientôt changer puisque le roi Salmane a décidé de mettre fin à cette loi sexiste. Dès le mois de juin 2018, les femmes auront ainsi le droit de conduire un véhicule.

Au-delà de la simple conduite, c'est bien une petite révolution qui se met en marche puisque les Saoudiennes ne sont normalement pas autorisées à se déplacer en public sans la présence d'un "tuteur" masculin. L'année prochaine, celles-ci pourront alors passer leur permis et conduire sans avoir besoin d'un accord ou de la présence de leur tuteur légal.

Mais si le geste ne peut être que bénéfique pour la condition des femmes, il n'en reste pas moins poussé par des motivations politiques et économiques. Dans un premier temps, il permet de donner une image "progressiste" du pays aux Occidentaux alors que le conflit avec le Qatar perdure.

C'est surtout la volonté de rompre sa dépendance économique vis-à-vis du pétrole dont les prix sont à la baisse. Le pays incite ses citoyens à travailler, y compris les femmes. Or, ces restrictions de déplacements forment une barrière à leur insertion professionnelle et l'obligation de recourir à un chauffeur privé a un impact négatif sur chaque famille.

Si des ultraconservateurs ont déjà manifesté leur opposition, la lente mutation des règles saoudiennes est bel et bien en marche.

Plus d'infos sur les femmes et la conduite