Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Batterie : 800 km d'autonomie pour 1 minute de charge

Fisker annonce une percée pour les batteries solides

Commercialisation envisagée d'ici 2023

La voiture électrique Fisker EmotionEn dehors de leur coût d'acquisition plus élevé, les véhicules électriques rencontrent toujours le même problème lié à l'autonomie, même si ce point évolue très positivement. Voilà que Fisker Automotive, la marque lancée par l'ancien designer Aston Martin et BMW Henrik Fisker, vient d'annoncer une percée dans le domaine.

Le constructeur explique travailler sur un projet de batterie solide qui, en plus d'être plus sûre que les modèles lithium-ion actuels, offre jusqu'à 2,5 fois plus d'autonomie et un temps de charge ridiculement bas.

Concrètement, cette technologie permettrait de disposer de 800 km d'autonomie et ne se rechargerait qu'en 1 minute à peine. Si la puissance nécessaire à une telle vitesse de charge n'a pas été précisée, mais compte tenu de la capacité attendue de la batterie, il faudrait clairement une puissance inatteignable aux particuliers.

Toujours est-il que la batterie solide est bien à l'ordre du jour de la marque danoise qui estime pouvoir commercialiser ce dispositif d'ici 2023. En attendant, Fisker lancera sa voiture électrique Emotion dans deux mois à l'occasion du CES de Las Vegas. Peut-être est-ce simplement là le moyen de faire parler de cette dernière.

Plus d'infos sur les véhicules électriques

Commentaires

virtualgf

A longueur d'années depuis plus de 10ans on annonce dans la presse des batteries révolutionnaires...mais jamais rien de concret.
Les évolutions sont lentes et modérées.

17-11-2017 14:32 
fift

Non, c'est sûr : 2012, lancement de la Zoé : autonomie de 100 à 150 km maxi.
2017 : nouvelle Zoé, 300 km d'autonomie.

Et je ne parle pas des modèles d'auto électrique d'avant 2010 qui atteignaient péniblement 80 km ...

17-11-2017 14:40 
L'iguane

"Toutefois, la puissance nécessaire à une telle vitesse de charge n'a pas été précisée, mais compte tenu de la capacité attendue de la batterie il faudrait clairement une puissance inatteignable aux particuliers."

Si c'est que ça, on ira recharger à la Station Haute Tension du coin comme on va refaire le plein à la station service.
Après, on peut imaginer une recharge rapide dans des stations dédiées, et une recharge en 8 heures chez soi sur une prise 220...

17-11-2017 14:45 
EWD

Pour autant que je me souvienne, il s'agirait donc de la technologie dite des "super-condensateurs". Il en est question depuis déjà quelques années, comme étant la solution d'avenir. Peut-être l'avenir est -il en marche, alors (plus que la République sourire )

17-11-2017 14:51 
Flakes

Et pendant ce temps-là, Tesla sort un poids-lourd électrique content Ça fait plaisir ces avancées !

17-11-2017 15:45 
Rackham

Ce serait bien qu'une solution technique partagé par un grand nombre de constructeurs se mette en place, quand je vois qu'à Paris ils veulent interdire les voitures à essence en 2030, il reste peu de temps (pour ceux qui achètent des occasions pas trop cher)

17-11-2017 16:19 
Fabien BERGERET

Alors ... une voiture électrique pas puissance consomme 15kW. Une autonomie de 800km, en roulant à 90 km/h, ça nous fait (en gros) 9h ; l'énergie consommée est alors de 9x60x60x15 000=479 millions de Joules.
Pour redonner ces 479 millions de Joules en 1 minute, il faut une puissance de 479 millions / (1x60) = 8MW !
8 méga watts ! "puissance inatteignable aux particuliers" : c'est 12kW, la limite EDF, non ?

17-11-2017 16:35 
olivierzx

Ne rêvez pas.

La technologie existe MAIS ne sera jamais appliquée en série tant qu'il y aura :
-du pétrole,
-du lithium.

Une technologie ne chasse la précédente que lorsque celle ci est épuisée et que toute la chaîne financière c'est bien enrichie.

D'ailleurs au lieu de parler stockage/recharge on oublie qu'il existe d'autres solutions bien plus faciles à mettre en oeuvre, dont une très ancienne : le caténaire.

Mais comme l'a suggéré Fabien, de toute façon on est pas capable de produire l'énergie nécessaire (même salement avec du nucléaire) et encore mieux d'en stocker des grosses quantités.

17-11-2017 18:13 
fift

Citation
olivierzx
Ne rêvez pas.

La technologie existe MAIS ne sera jamais appliquée en série tant qu'il y aura :
-du pétrole,
-du lithium.

Une technologie ne chasse la précédente que lorsque celle ci est épuisée et que toute la chaîne financière c'est bien enrichie.
.

Si c'était le cas, on en serait encore aux batteries nickel-cadmium pour les batteries de portables, et les constructeurs automobiles n'auraient jamais dépensé quelques centaines de millions d'euros pour développer des voitures électriques ...

18-11-2017 19:12 
tom4

vu qu'on est dans le sujet, j'ai vendu mon ame au diable, j'ai acheté un VAE la semaine dernière pour plus prendre la bagnole (30 km A/R) pour aller au taf.
j'ai pas roulé beaucoup, j'ai fait 165km. pour l'instant, je n'ai chargé qu'une fois, à 102 km :)

tom4

18-11-2017 19:54 
Lutrinae

Pas bon ça, sachant qu'une voiture électrique est plus polluante qu'une essence récente :/

19-11-2017 13:27 
DiKo

Il est vrai qu'on trouve peu de renseignements sur la pollution "en amont" ; quelle énergie est dépensée pour la fabrication des batteries et leur chargement ?
L'expérience des bus à hydrogène lancée à Pau (pour 2018...) mérite d'être suivie.
D'autres technologies risquent d'apparaître si certaines grosses puissances (un oeil vers le Moyen-Orient...) veulent s'y mettre...

19-11-2017 15:29 
VFatalis

Magnifique. Y a plus qu'à fabriquer (et retraiter) les batteries sans polluer et produire de l'électricité sans avoir recours aux énergies fossiles ou nucléaires.

19-11-2017 16:14 
Godzilla

Citation
Lutrinae
Pas bon ça, sachant qu'une voiture électrique est plus polluante qu'une essence récente :/

En considérant tout le processus de conception/fabrication, ça tend à s'égaliser.
Reste qu'on ne sait toujours pas recycler les batteries, et que le thermique rejette des trucs polluants.

Et qu'il faut produire plus d'électricité si l'avenir n'était vraiment qu'aux véhicules électriques.


Et personnellement, s'agissant de la moto, je suis toujours convaincu par le gros bicylindre bien velu, alors les moteurs électriques, ça ne m'émeut pas du tout du tout.

19-11-2017 17:31 
fift

Citation
Lutrinae
Pas bon ça, sachant qu'une voiture électrique est plus polluante qu'une essence récente :/

Tiens donc, en termes de quoi ? De rejet de particules, d'oxydes d'azote, de gaz à effet de serre ? pipeau

Ok, la fabrication et le retraitement des batteries est une industrie polluante.
Ceci dit, à comparer avec l'extraction et le raffinage du pétrole ... pipeau

20-11-2017 10:11 
Akula

Citation
olivierzx
Mais comme l'a suggéré Fabien, de toute façon on est pas capable de produire l'énergie nécessaire (même salement avec du nucléaire) et encore mieux d'en stocker des grosses quantités.

Vivent les centrales à charbon et autres énergies fossiles !!!
Ah non, pardon, il vaut mieux coller plein d'éoliennes et des champs de panneaux solaires bourrés de métaux lourds (et non recyclables !).

L'écolo qui prétend que le véhicule électrique est propre, ne regarde que l'utilisation, mais fermons les yeux sur la production et le recyclage (s'il existe).

Les déchets nucléaires peuvent se recycler et être réutilisés, mais grâce à Mme Voynet on a arrêté.
Merci les verts !

20-11-2017 10:31 
Flakes

Citation
Akula
Vivent les centrales à charbon et autres énergies fossiles !!!
Ah non, pardon, il vaut mieux coller plein d'éoliennes et des champs de panneaux solaires bourrés de métaux lourds (et non recyclables !).

Oui c'est vrai. Enfin ça l'était y'a 10 ans. Aujourd'hui les panneaux solaires mettent entre un à cinq ans avant de compenser l'empreinte carbone faite à leur création et sont recyclables à 85% au moins (certains même à 100%) et ça continue de s'améliorer...

Déjà un panneau solaire c'est 70% de verre du coup ce serait con qu'on puisse recycler les pots de bouffe de gamins mal lavés (les pots, pas les gamins) et pas une plaque de verre qui compose en grande partie une plaque photo-voltaïque...

Voui, l'énergie solaire et éolien ça évolue aussi même si ça fait bien de continuer à taper dessus (cf les hydroliennes bretonnes).

20-11-2017 11:19 
Akula

Avec un rendement déplorable, toujours d'actualité.

20-11-2017 14:39 
Flakes

Pour le rendement 10-15% avant (quand exactement... j'ai la flemme de chercher), 15-20% y'a un an, quasi 60% aujourd'hui pour un hybride (captation thermique en plus).

Beh ouais, y'a des améliorations.

Voui on en parle peu, voui ça fait moins d'énergie qu'une bonne grosse usine nucléaire des familles, mais ça avance :) Ça reste faible et y'a des inconvénients, voui (ensoleillement "aléatoire", désintérêt et méfiance du grand publique, ...) mais faudrait p'têt voir à pas trop enterrer ça promptement.

20-11-2017 14:53 
fift

Citation
Akula
Avec un rendement déplorable, toujours d'actualité.

Rappelez-moi le rendement maximal d'un moteur thermique ? ange

20-11-2017 16:20 
Godzilla

On oublie aussi un tout petit truc : L'économie du moteur thermique. Les emplois, l'industrie.
De l'usine au petit garagiste, ça en fait des choses. Des choses qui ne risquent pas de disparaître comme par magie du jour au lendemain.

20-11-2017 16:58 
fift

Godzilla> Personne ne parle d'une transition thermique->électrique du jour au lendemain.

20-11-2017 17:24 
Akula

Citation
fift
Rappelez-moi le rendement maximal d'un moteur thermique ? ange

Je parle de production électrique, pas de motorisation de véhicule.
Alors oui, un moteur brushless à un rendement très élevé, dépassant allègrement ceux des moteurs "à charbon" d'antan, soit >70% voire dépassant les 90% dans certains cas.
Mais si l'on sait motoriser des véhicules sans problème, encore faut il pouvoir les alimenter.
C'est là où je veux en venir, et la batterie à condo ne sera pas pour demain (malheureusement).

21-11-2017 08:59 
fift

Akula> J'ai bien saisi la nuance.
Mais tant qu'à parler de rendement énergétique (ce qui est, de mon point de vue, une très bonne approche), il faut considérer la chaîne globale :
- production intiale : extraction/raffinage vs production d'électricité. Le rendement est plus favorable au pétrole sur cette phase, il me semble.
- utilisation et transformation de l'énergie thermique ou électrique en énergie mécanique - là, l'avantage est clairement du côté de l'électrique.

Il faudrait aller plus loin, avec des chiffres plus précis, mais j'ai tendance à penser que sur l'ensemble de la chaîne, il y a moins de perte avec l'électrique.

Un exemple : si on considère une centrale thermique, avec un rendement de l'ordre de 25% (classique pour un moteur thermique), et un rendement du moteur électrique de 90%, on obtient un rendement global d'environ 22%. On considère bien sûr que la centrale tourne quasiment en permanence et à régime constant, et que donc son rendement réel est proche du rendement théorique.

Maintenant, considérons un moteur thermique de voiture récente, avec un rendement de 25% (quasiment le rendement maximum théorique). C'est le rendement qu'atteint le moteur en fonctionnement permanent. Or, d'une part, pour avoir l'équivalent d'une centrale thermique, il faut plusieurs milliers de moteurs ; d'autre part, ces moteurs fonctionnent majoritairement avec des cycles courts, avec des variations de régime, etc. Le rendement est alors fortement dégradé, et il semble fort probable que le rendement réel soit bien inférieur à 20% (vs les 25% théoriques).

Avec une centrale nucléaire, hydroélectrique ou même photovoltaïque récente, le rendement initial de production d'électricité est encore plus élevé.

21-11-2017 09:44 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous