Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Bottine BMW Heschung Rider Boots

Avec bracelet cuir de protection amovible breveté

Quand un constructeur rencontre un atelier et fabricant français de chaussures

Que fait le motard lorsqu'il veut trouver chaussure à son pied et qu'il a une BMW ? Il s'équipe chez BMW avec des chaussures ou bottes du catalogue de la marque bavaroise. Touring, rallye, urban, cuir, l'offre BMW est large. Mais il s'agit toujours d'une botte au style moto. Comment peut faire le motard habitué aux bottes cousues main ? Il doit chercher une simple protection caoutchouc pour protéger sa botte.

C'est de cette interrogation qu'est née la rencontre entre le Directeur Général de BMW Motorrad France et Pierre Heschung, troisième génération d'un fabricant français de chaussures et de son atelier en Alsace, motard naturellement : il roule en BMW RNineT.

boite à chaussre BMW Heschung

De cette rencontre est née une chaussure moto, ou plus exactement une bottine moto. Ni british, ni italienne, le style est français, élégant. On a une vraie bottine, en cuir (français de surcroît), noire, avec une doublure veau. Une double fermeture éclair permet de la mettre et l'enlever facilement. Jusque là, on est dans un beau produit, fait main, avec un double tannage végétal et chrome réalisé dans des ateliers en Alsace avec un assemblage en machine et une finition main. Le tout est réalisé avec un cousu Goodyear plus exactement trépointe.

Botte cuir BMW Heschung Rider Boots

L'originalité du modèle vient de sa semelle et de sa protection en cuir, sous la forme d'un bracelet de protection amovible, breveté. Car ce modèle fabriqué pour BMW (avec le petit logo BMW sous la semelle) est en fait basé sur une bottine standard du fabricant qui a modifié sa semelle pour pouvoir y glisser une protection qui faisant le tour de la chaussure la protège du sélecteur. Et une fois cette protection enlevée, on se retrouve avec une bottine standard, qui n'a plus rien de moto.

La bottine BMW Heschung Rider Boots de dessus et dessous

La semelle possède donc une gorge spécifique dans laquelle vient s'insérer parfaitement en profondeur le bracelet de cuir. Ceci signifie notamment qu'il n'y a aucune épaisseur supplémentaire sous la chaussure et que l'on peut donc marcher normalement et naturellement avec; ce qui n'est pas le cas des simples protections qui ajoutent une épaisseur sous la chaussure.

Bottine par bottier avec couture Goodyear

Ce fameux bracelet est un assemblage cousu de cuir et de caoutchouc plus exactement de nitrile, ayant la spécificité de résister à la chaleur et aux hydrocarbures. La couture reliant les deux parties est tellement bien réalisée que l'effort lorsqu'on étire la pièce s'effectue bien sur la caoutchouc et non pas sur la couture, gage de longévité. Et même si on garde le bracelet de cuir sur la chaussure, l'élégance est au rendez-vous.

Et pour donner une idée du travail par rapport à l'industrie plus orientale, le temps d'élaboration d'une telle chaussure s'étale sur 3 semaines et nécessite pas moins de 180 opérations manuelles. Ce temps et ce goût voire cette passion du travail bien fait se répercute dans le prix final, au-dessus des boots du bottier, que l'on trouve habituellement à partir de 460 euros.

Le fabricant en a déjà fabriqué 600 pièces, disponibles en boutiques, bientôt sur le site internet et chez 36 concessions BMW.

Chaussure BMW Heschung

Bottine BMW Heschung

Semelle bottine BMW Heschung

Semelle chaussure BMW Heschung

Caractéristiques bottine BMW Rider Boots

  • bottine cuir
  • tailles : du 5 au 12 1/2
  • coloris : noir
  • prix : 850 euros

Plus d'infos sur les bottes

Plus d'infos sur les chaussures motos

Motoblouz Motoblouz Motoblouz