Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Houssin et Roadson champions en Sportwin

Double victoire sur le circuit de Haute-Saintonge pour le titre

Prochain objectif : développer une moto d'endurance

Houssin et Roadson champions en Sportwin - crédit photo : Nellu CoristaVous avez suivi l'histoire de Roadson ? cette moto française développée par Doc' Robert, le même ingénieur qui assure les dossiers techniques et mécaniques sur le Repaire et que vous retrouvez aussi dans les z'humeurs de la rédaction. Et bien, sa moto est engagée en championnat Sportwin... et elle dépote ! Parce que sur dix courses de la saison 2017, elle a tout simplement gagné dix fois dans sa catégorie !

Au guidon de la Roadson, un pilote, Vincent Houssin. C’est sur un tracé qu’il découvrait que Vincent Houssin a remporté un nouveau doublé, son cinquième depuis le début de la saison. Une domination sans partage du pilote mayennais sur la Roadson 1078 R en Coupe Sportwin. Certaines victoires, comme au Mans ou à la Genétouze ont été acquises de haute lutte, alors qu’à Pau, à Carole ou au Vigeant, Vincent était intouchable, laissant parfois le second à près de 3 secondes au tour en qualification (2,75 sec à Pau!). A plusieurs reprises, Vincent a fait tomber les meilleurs chronos de référence dans la catégorie.

Travail d’équipe et partenariat technique

Ces résultats sont le fruit de plusieurs années de travail pour le « Docteur Robert », Ludo, Pascal, Jeff Dub, Jean-Marc, Dom’ et quelques autres.

C’est aussi le résultat d’un méticuleux travail de mise au point sur la piste grâce aux conseils et aux précieuses informations fournies par Vincent, metteur au point émérite. Des efforts qui ont permis un gain d’environ 3 secondes au tour sur une piste comme Le Mans. Il y a derrière tout ça quelques paris technologiques : La recherche du poids minimum bien sûr, mais aussi une moto longue et stable qui reste tout de même maniable grâce à ses roues carbone et son unique disque avant. N’utiliser qu’un seul disque avant (Béringer) pour minimiser l’effet gyroscopique et la masse non suspendue était un véritable challenge. Une option osée sur une moto aussi performante. Pourtant, même sur les circuits les plus sévères (Le Mans, Carole, Le Vigeant), les Béringer ont toujours répondu présents.

Aller plus loin

Encore deux manches à courir. Toute l’équipe Roadson vous donne rendez-vous à Croix en Ternois (62). Des résultats inimaginables quelques mois en arrière et qui donnent envie à toute l’équipe de développer un prototype d’endurance. Un objectif ambitieux qui va les contraindre à vendre la championne à la fin de la saison, pour financer la nouvelle moto. Mais avant cela, ils vont continuer de la développer, de l’améliorer, pour disputer la finale les 23 et 24 septembre à Croix en Ternois (62) pour briguer la victoire et ainsi tenter "le grand chelem", jamais réalisé encore dans la catégorie !

Plus d'infos sur Roadson en Sportwin