Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Enduro : doublé Loïc Larrieu en E2

Victoires Jérémy Tarroux en E1 et Christophe Nambotin en E3

Ouverture du championnat de France enduro au Luc

Enduro : doublé Loïc Larrieu (c) photo : Mat TalayssatL'ouverture du championnat de France Enduro avait lieu ce week-end au Luc (83). Car c'est bien Le Luc en Provence qui accueillait ce week-end la première épreuve du Championnat de France d’Enduro. La chaleur et les cailloux du sud étaient au rendez-vous et ont largement éprouvé pilotes et machines et parmi les meilleurs puisque 25 pilotes étaient inscrits pour un niveau proche des meilleurs élites. Après la Finlande, les pilotes ont trouvé un décor différent des pentes enneigées à l'occasion de ce premier rendez-vous 2017. Loïc Larrieu a joué avec aisance sur le tracé aride de l'extrême Sud et réalise le doublé en E2 avec une victoire le samedi puis le dimanche.

Son coéquipier Jamie McCanney, n'a pas fait aussi bien mais a quand même remporté l'épreuve du samedi en E1. C'est surtout une panne électrique le dimanche qui a privé Jamie d'une nouvelle victoire ou du doublé, mais il a utilisé cette journée pour finaliser son entrainement en vue du Grand Prix d'Espagne.

Pour Marc Bourgeois, Team Manager, la satisfaction est au rendez-vous : "Je suis ravi des résultats du week-end mais ce n'est pas forcément ce que j'ai regardé. Nous serons sur le mondial le week-end prochain et j'avais besoin de valider certains points visuellement. En Finlande la configuration de course ne nous a pas permis d'évaluer quoi que ce soit si ce n'est la résistance au froid ! Ce week-end Loïc et Jamie ont montré de très belles choses, notamment une grosse vitesse. L'équipe a fait un super travail et, qu'il s'agisse de la WR250-F ou de la WR450-F, elles sont toutes les deux parfaites. Concernant l'incident électrique qu'a connu Jamie ce n'est rien, il s'agit d'une cosse électrique défaillante que nous avons changé. Au moins ce n'est pas arrivé en Espagne, nous sommes simplement prévenus."

Loïc Larrieu : "Après la Finlande le Sud de la France ! Pour ma part c'est vraiment un terrain que j'affectionne et pour une ouverture de championnat de France c'était parfait. J'ai eu quelques petits réglages à faire en termes de suspensions le premier jour mais sinon tout était extra. De belles spéciales dignes d'un mondial et une organisation efficace. C'est une super préparation pour le Grand Prix d'Espagne le week-end prochain, je suis impatient d'y être !"

Jamie McCanney : "Quelle belle expérience ! Le niveau du championnat de France est carrément relevé ! Je m'attendais à quelque chose de plus cool en termes de rythme et finalement il a fallu rouler à 100% dès le début. Je suis ravi de ce week-end et même si mon petit souci électrique m'a imposé de participer à la seconde manche en mode touriste je suis très heureux d'avoir gagné samedi."

En route vers Puerto Lumbreras où se disputera le deuxième des neuf Grand Prix de la saison. Cette fois-ci Loïc et Jamie retrouvent des conditions nettement moins atypiques qu'en Finlande où le classements ne reflétaient pas la réalité du championnat.

Classement championnat E1

  1. Jérémy Tarroux – 37 Pts
  2. Julien Gauthier – 32 Pts
  3. Jérémy Miroir – 26 Pts

Classement championnat E2

  1. Loïc Larrieu – 40 Pts
  2. Pierre Vissac – 34 Pts
  3. Jérémy Joly – 30 Pts

Classement championnat E3

  1. Christophe Nambotin – 40 Pts
  2. Romain Dumontier – 34 Pts
  3. Rudy Cotton – 26 Pts

Classement championnat Junior

  1. Hugo Blanjoue – 40 Pts
  2. Théo Espinasse – 30 Pts
  3. Thomas Dubost -26 Pts

Classement championnat féminines

  1. Jessica Gardiner – 40 Pts
  2. Samantha Tichet – 34 Pts
  3. Juliette Berrez– 30 Pts

Classement championnat Constructeur

  1. SHERCO – 67 Pts
  2. HUSQVARNA – 66 Pts
  3. YAMAHA – 64 Pts

Plus d'infos sur le championnat de France d'enduro