Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Dégradation des routes : le rapport accablant

Le rapport du Sénat met en avant le manque d'entretien et le risque d'augmentation des coûts

Le Sénat alerte sur la dégradation des routesLe Sénat tire la sonnette d'alarme sur l'état du réseau routier. La commission de l'aménagement du territoire et du développement durable du Sénat vient de publier un rapport dans lequel elle pointe du doigt la dégradation de plus en plus importante du réseau routier national.

Le réseau de routes français comporte aujourd'hui plus d'un million de kilomètres, dont 11.560 km d'autoroutes, 9.645 km de nationales, 378.973 km de départementales et 673.290 km de routes communales.

S'il faut reconnaitre que le maillage français est un véritable atout, l'état des infrastructures poursuit peut à peu sa dégradation. Entre 2010 et 2012, 85% des routes étaient jugées dans un état correct, en 2015 ce chiffre chutait déjà de 2%.

Certes, cette évolution reste lente, mais comme le rappelle le président de cette commission Hervé Maurey, l'objectif est de "Donner l'alerte avant qu'il ne soit trop tard, pour éviter de reproduire les mêmes erreurs que pour le réseau ferroviaire".

Dans ses conclusions suite à la table ronde qui réunissait des représentants des gestionnaires des réseaux routiers, des entreprises du secteur et des usagers, la Commission estime que ce sont les baisses des crédits d'entretien alloués par l'Etat ainsi que l'abandon de l'écotaxe (qui devait apporter 1,2 milliards d'euros) qui ont grevé les budgets liés à l'entretien. Une situation qui s'accentue également par la diminution de 30% depuis 2008 des dépenses des départements dans l'entretien routier.

La commission met également en garde les gestionnaires des coûts que cela va induire, car une dégradation plus importante en raison de la baisse des budgets induira forcément une hausse des coûts dans le futur et une mise à niveau plus compliquée et plus chère des infrastructures. Le serpent qui se mord la queue...

Parallèlement, le rapport incite l'Etat à effectuer un contrôle précis des concessionnaires d'autoroutes quant au respect de leurs engagements pris lors du plan de relance autoroutier.

On pourra cependant regretter que seul l'aspect financier soit mis en avant dans les conclusions et pas du tout la sécurité des usagers. Car un réseau routier qui se dégrade et une cause d'augmentation de l'accidentologie.

Plus d'infos sur l'entretien des routes

Notez cet article : Note actuelle: 5/5 (1 vote)

  • Currently 5.00/5

Commentaires

froggyfr99

Pendant ce temps, Vinci se gave, les politiques continue de jeter l'argent par les fenêtres (ou dans leurs poches)!
Encore un rapport qui ne servira à rien du tout !

11-03-2017 10:36 
THE DUDE

Si les routes sont crados, Lens gens ont qu'à rouler moins vite, ca sauvera des vies ! gnarfgnarf

Les mecs sont géniaux, ils sortent un rapport sur un truc dont tout le monde parle peuls des années...pipeau
Un compte sur Lerepaire devrait être obligatoire quand on bosse dans une commission sur les routes clin d'oeil

11-03-2017 11:19 
Galibois

il y en a au moins un qui a trouvé comment eviter les nids de poules ...!!!!!


il les survole ...!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


"" Un très grand excès de vitesse. Un motard de 28 ans a été contrôlé par les gendarmes à 249 km/h, ce jeudi 9 mars, vers 22 heures sur la route départementale 910 à Sainte-Maure-de-Touraine, en Indre-et-Loire, comme le rapporte le site de France Bleu Touraine. Son permis lui a été retiré.

Pour stopper le motard qui circulait à bord d'une Kawasaki ZX9R, les militaires du peloton motorisé de Chambray ont dû intervenir à l'aide d'une Mégane RS. Selon la gendarmerie d'Indre-et-Loire, il s'agit du record absolu d'excès de vitesse sur une route départementale pour un deux-roues. Ce motard de 28 ans égale le record d'une Porsche contrôlée elle aussi à 249 km/h sur la même départementale, en mai 2015. ""

11-03-2017 17:56 
L'iguane

C'est quoi le rapport avec la dégradation des routes ?

11-03-2017 21:15 
Galibois

c'est marqué dans la première phrase ..... !!!

11-03-2017 21:44 
L'iguane

Donc c'est ce que je dis.

12-03-2017 12:12 
KPOK

Pour remédier à cette situation, les sénateurs et ex-sénateurs ont décidé de 1/ renoncer à leur retraite de sénateur s'ils ont déjà une retraite d'élu par ailleurs et 2/ s'accordent à ne se verser qu'un euro de salaire symbolique jusqu'en 2025 -toujours pour ceux qui cumulent plusieurs mandats.
Les économies ainsi réalisées serviront exclusivement à l'entretien des route sans lesquelles la France n'est qu'un pays du tiers monde avec la mortalité routière qui va avec.

(pitain, la drogue, çaymal)

12-03-2017 14:34 
Galibois

sans parler de la cagnotte qu'ils alimentent avec les subventions non dépensées et autres dotations sorties directement de nos poches..... !!!

une fortune estimée à plusieurs centaines de millions d'euros ...!!!!!

12-03-2017 15:12 
KPOK

[attachment 26610 64844510.jpg]

12-03-2017 18:29 
efe

Rhô. N'est ce pö la conséquence des lois votées par nos assemblées ?

13-03-2017 09:31 
peters

Ben, c'est tout à fait normal que nos routes soient de plus en plus dégradées !!

Ils investissent des centaines de millions dans la fabrications de radars en tout genre, dans une multitude de rond-points et ralentisseurs, etc, etc...

Résultat: Il ne reste plus d'argent pour entretenir le réseau routier.

13-03-2017 10:54 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Bridgestone