Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Bientôt le Boxer à distribution variable chez BMW

Vers une augmentation de la cylindrée à 1.250 cm3

Une nouvelle génération pas avant 2019

L'actuel Boxer de 1.170 cm3 utilisé par BMW depuis 2013BMW Motorrad serait sur le point de procéder à la nouvelle grande évolution pour ses moteurs Boxer. C'est en tout cas ce qu'affirme le très sérieux mensuel Motorrad Magazin qui évoque une évolution de cylindrée, mais aussi et surtout le passage à une distribution variable.

C'est en 2013 que le flat-twin de 1.170 cm3 a connu sa dernière évolution majeure avec l'arrivée d'un refroidissement à air et eau. Bien que le bloc fut adapté à la norme Euro4 pour 2017, celui-ci est aujourd'hui dans sa cinquième année de commercialisation et devrait logiquement se tourner vers un nouveau cycle. D'autant qu'en face, les concurrents on fait évoluer leurs machines à l'image de Ducati et de sa Multistrada ou de KTM et ses 1290 Adventure, plus puissantes.

Développant actuellement 125 chevaux, le Boxer qui équipe la gamme R1200 devrait donc viser un gain de puissance, notamment par le passage à une cylindrée de 1.250 cm3, soit un gain de 80 cm3 par rapport à la capacité actuelle.

En outre, le mensuel allemand précise que ce futur Flat se tournerait vers une distribution variable, comme pour le DVT de la Multistrada.

Pour autant, il y a très peu de chance que cette future motorisation ne soit présentée en fin d'année à l'EICMA, BMW venant de dévoiler les évolutions pour 2018 de ses GS, R, RS et RT. En toute logique, c'est chez lui, à Intermot fin 2018, que le constructeur devrait lever le voile sur cette nouvelle génération qui n'arriverait qu'en 2019, soit un an avant l'introduction prévue de la norme Euro5.

Plus d'infos sur BMW

Notez cet article : Note actuelle: 5/5 (1 vote)

  • Currently 5.00/5