Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Moto Tour : Schiltz aux commandes

Richier et Lagut complètent le top 3

Chute pour Toniutti dès la première spéciale

Moto Tour : Schiltz aux commandesCa y est, c'est parti. La dernière édition du Moto Tour s'est officiellement élancée ce matin de Limoges pour la toute première étape de la semaine. Et il faut dire que l'on n’aura pas mis longtemps à assister au premier tournant du rallye puisque le grand favori de l'épreuve Julien Toniutti a connu un triste début de Moto Tour.

Alors que c'est avec la pluie que les concurrents s'élançaient ce matin de Limoges, Julien Toniutti est parti à la faute dès la première spéciale du jour en glissant sur une plaque de gravillons. Si le quadruple champion de France des rallyes routiers s'en sort indemne, ce n'est pas le cas de sa Triumph Street Triple RS. Le pilote a ainsi été contraint de retourner à Limoges pour réparer son roadster et devrait reprendre la course lundi matin, mais avec 5 heures de pénalité...

Ce favori éliminé de la course au titre, Bruno Schiltz et Lionel Richier ne se sont pas fait prier pour prendre les devants pendant les quatre spéciales qui se disputaient à Saint-Sulpice-Laurière et sur la piste de Karting de Pageas.

C'est finalement Schiltz qui prend l'avantage avec sa KTM 1290 Superduke devant la Yamaha MT-10 du tenant du titre tandis que Sébastien Lagut prend provisoirement la troisième place du classement sur sa Yamaha YZF-R1.

Bruno Schiltz :

J’ai roulé à ma main. Aujourd’hui, nous étions tous un peu sur le fil dans la première spéciale et sur le circuit de karting, c’était piégeux.

Lionel Richier :

J’ai préféré ne pas prendre de risque, il suffit d’un rien pour tout perdre », a commenté sobrement le vainqueur du Moto Tour 2016.

Sébastien Lagut :

Beaucoup de pilotes se sont fait piéger. Moi, je suis ici pour vivre ce genre d’expériences, c’est vraiment ça le rallye. Mon objectif est de finir la semaine sans me faire mal, je suis un amateur confirmé, sans plus.

Cinquième du classement scratch derrière Grégory Roblin, Romain Cauquil prend la tête de la catégorie 750 sur sa KTM Duke 690. En classiques, Nicholas Ayrton prend l'avantage sur sa Suzuki GSX-R 1100, Gérard Borgeat et Emmanuelle Reaux mènent le duo en BMW R1200GS, Morgan Govignon domine la 125 tandis que c'est l'équipage Bodier-Marty qui prend la tête en side-cars.

Après Julien Toniutti, deux autres pilotes qui jouent la victoire ont également chuté aujourd'hui, mais sur la piste de karting. Kevin Cheylan et Sonia Barbot se retrouvent ainsi relégués aux 23e et 42e places.

Lundi, les pilotes prendront le départ de trois spéciales entre Limoges et Evaux-les-Bains, avec un choix et un changement de pneus Continental pour les leaders.

Programme du Moto Tour

  • Samedi 7 octobre – Limoges : vérifications administratives et prologue
  • Dimanche 8 octobre – Limoges – Limoges (300 km, 4 spéciales)
  • Lundi 9 octobre – Limoges – Evaux-les-Bains (300 km, 3 spéciales)
  • Mardi 10 octobre – Evaux-les-Bains – Evaux-les-Bains (300 km, 6 spéciales)
  • Mercredi 11 octobre – Evaux-les-Bains – Issoire (300 km, 3 spéciales)
  • Jeudi 12 octobre – Issoire – Issoire (250 km, journée circuit vitesse et endurance)
  • Vendredi 13 octobre – Issoire – Toulon (750 km, base chrono, étape marathon)
  • Samedi 14 octobre – Toulon – Toulon (400 km, 4 spéciales)
  • Dimanche 15 octobre – Toulon

Plus d'infos sur le Moto Tour