Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Opération de police coup de poing pour les gants

Opération de sensibilisation autour du port obligatoire des gants

La préfecture de police de Paris prend des gantsC'est l'été et avec les chaleurs, le nombre de motards sans gant - conducteur et passager - a particulièrement augmenté dernièrement. Et pourtant les gants sont obligatoires à deux-roues depuis novembre 2016. Et ne pas en avoir peut couter 68 euros et 1 point en moins sur le permis.

Alors, après les campagnes de paires de mains amovibles ou les cylindres en papier de verre affichés par la Sécurité Routière, la préfecture de Police de Paris, s'attaque sur le terrain au non port des gants, avec une vaste opération demain.

Ce mercredi 12 juillet, la préfecture de police de Paris va donc mobiliser les agents de la direction de l'ordre public et de la circulation pour sensibiliser les motards et scootéristes sur l’importance du port des gants. Mais au lieu de simplement se faire rappeler à l'ordre par les agents, les personnes prises en défaut de gants seront conduites au stand de la sécurité routière pour être informées sur l’utilité de la mesure, surtout en été où les mains ont tendance à se découvrir. Et attention, les moufles ou les gants de jardinage ne passent pas, étiquette CE exigée...

Ce précieux sésame vous évitera à coup sur le sermon des forces de l'ordre !

À Paris, en 2016, 12 conducteurs et/ou passagers de deux-roues sont décédés, 3288 ont été blessés dont 383 gravement. Pour la préfecture de police, c'est une preuve que le port d'un équipement complet est important pour limiter les blessures en cas d'accident. Pour le moment, rappelons simplement que seule l'absence d'un casque et de gants est punie par la loi. Le blouson, les bottes et le pantalon restent facultatifs. Ils restent pourtant tout aussi importants en cas de chute.

Plus d'infos sur la Sécurité Routière

Suzuki