Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Cinq raisons d'aller au MXGP de France

Villars sous Ecot les 16 et 17 septembre prochains

Cinq raisons d'aller au MXGP de FranceC'est le rendez-vous de l'année des passionnés de Motocross. La caravane internationale du Championnat du Monde MXGP fait escale cette année à Villars sous Ecot, les 16 et 17 septembre. Une épreuve à ne manquer sous aucun prétexte pour les passionnés tant les enjeux sont importants. Pas d'accord ? Voici cinq raisons pour vous faire changer d'avis.

Livia Lancelot en lice pour un titre mondial

Elle est la star féminine du Motocross. Livia Lancelot, actuellement troisième place du Championnat du monde féminin avec sept points de retard sur la leader avant les deux dernières épreuves va tenter d'aller accrocher une troisième couronne à son palmarès. Le combat s'annonce rude face à la Néo Zélandaise Courtney Duncan, l’Italienne Kiara Fontanesi et la Néerlandaise Nancy Van de Ven, mais la Française sera à domicile pour défendre son titre.

Un duel de titans annoncé en MXGP

Si Antonio Cairoli, sauf coup du sort, parvient à décrocher son neuvième titre mondial, la saison risque de se terminer en beauté en France. Jeffrey Herlings, cumulant les victoires aura sans doute à coeur de sauver le coup en s'imposant pour la dernière manche. Cairoli, qui gère depuis plusieurs courses son avance, pourrait se libérer de la pression, pour lâcher les chevaux sur les bosses du pays de Montbéliard.

Les débuts de Brian Moreau, espoir du cross français

Champion d’Europe 125 sortant, le jeune Brian Moreau, âgé de quinze ans, est un des espoirs du cross français. Il va débuter à Villars sur une 250 Kawasaki, dans le cadre de la finale du Championnat d’Europe. En 2019, le français arrivera en MX2 avec son team Bud Racing. En plein apprentissage de la compétition de haut niveau, il est notamment suivi par Thierry Van Den Bosch, le multiple champion du Monde Supermoto.

Le retour de Stefan Everts et Sébastien Tortelli

Les spectateurs présents à Villars sous Ecot en 1998 n'ont jamais oublié le duel que s'étaient livré Sébastien Tortelli et Stefan Everts. 19 ans plus tard, ils seront tous les deux de retour sur les terres françaises, de l'autre côté de la barrière cette fois, puisque Tortelli entraine la Suissesse Virginie Germon, alors que Everts gère le team Suzuki. D'autres stars du MXGP seront là, comme Jacky Vimond, Mickael Pichon ou encore Jacky Martens.

Le MC Villars sous Ecot fête son cinquantième anniversaire

Il n’y avait sans doute pas meilleure année pour le MC Villars sous Ecot pour organiser une épreuve du Championnat du monde de Motocross. Le club fête en effet ses 50 ans cette année, de quoi fêter en beauté à la fois ce demi-siècle et la fin de saison avant les six mois de coupure, jusqu'en mars prochain.

Plus d'infos sur le Grand Prix de France de MXGP