Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Moto Tour 2017, dernière édition

Le point sur le rallye avec Serge, concurrent sous la bannière du Repaire

3.000 km d'épreuve du 7 au 15 octobre entre Limoges et Toulon

Une fois encore le Moto Tour, digne successeur du Tour de France à moto va disparaître pour peut-être mieux renaître de ses cendres. Relancé en 2003 par le champion du monde d’endurance, Marc Fontan et l’actuel patron de Yamaha Europe, Eric de Seynes, le Moto Tour va en effet connaître cette année sa dernière édition, du moins dans sa forme actuelle.

Passage sur circuit pour le Moto Tour 2017

Et pourtant le public est toujours là. Massé sur le parcours des spéciales ou bien déambulant dans les allées des parcs d’assistance ou du village, ce public répond chaque année présent. Il faut dire que contrairement au circuit où un certain nombre de barrages ou de barrières empêchent les spectateurs d’approcher les pilotes, le rallye routier permet au contraire à tout un chacun d’approcher les concurrents et d’engager le dialogue.

Entrée pour la base chrono

Côté engagés, le plateau est toujours fourni. Pas moins de 150 concurrents, chevronnés ou débutants dans l’épreuve, ceux que l’on appelle affectueusement les « poireaux », ont répondu présents cette année encore. Parmi eux les « cadors », ceux qui vont se battre pour remporter cette épreuve. On trouve ainsi le vainqueur de l’an dernier, venu défendre son titre, le cannois Lionel Richier sur une Yamaha MT10. Mais il faudra aussi compter sur le quadruple champion de France des rallyes, Julien Toniutti sur une Triumph 765 Street RS, le champion de France 2017 des rallyes, Bruno Schiltz (KTM 1290 Superduke) sans oublier le vainqueur du rallye de Tunisie, Sébastien Lagut, voire Pierre Lemos, deuxième l’an dernier, ou bien encore le fantasque mais talentueux Mathieu Gines.

Serge Martin sur Yamaha pendant le Moto Tour

Et puis n’oublions pas les filles, pas moins de 19 concurrentes dans cette édition 2017. Des femmes qui vont tenter de mettre à profit l’absence, cette année, de la pilote Yamaha, Barbara Collet, qui, après 9 éditions, a préféré envisager d’autres aventures. En tête de celles-ci la championne de France des rallyes, Sonia Barbot sur une KTM 690 Duke R.
Enfin il y a tous les illustres « inconnus », ceux qui reviennent année après année partager les joies et les difficultés de cette épreuve, « drogués » en quelque sorte à l’adrénaline de cette course unique en son genre. Les tout jeunes comme Romain Cauquil qui prend cette année à 21 ans le départ de son Premier Moto Tour ou des anciens comme Marc Ariztia qui a presque 70 ans revient pour la 6eme fois voire Philippe Tournier sur sa Yamaha MT03 dont c’est la…14eme édition ou encore Michel qui a pris le pari de le faire en Zundapp KS 50.

Mais alors pourquoi ce Moto Tour, édition 2017 au départ de Limoges, va-t-il cette année connaître son épilogue ? Pour la simple et bonne raison qu’il devient de plus en plus difficile de l’organiser dans les conditions actuelles. Si l’on en croit ses organisateurs, Sam Thomas, Marc Fontan ou bien encore son directeur sportif, David Bournisien, les conditions de sécurités et les contraintes administratives sont devenues telles que l’organisation d’une telle épreuve est devenue un casse-tête quasi insurmontable. Mais cela n'empêche pas le manufacturier Continental d''être à nouveau partenaire.

Continental partenaire du Moto Tour 2017

C’est la raison pour laquelle les organisateurs de ce plus grand rallye routier au monde annonceront à la fin de l’épreuve la future version 2018, un Moto Tour qui devrait durer moins longtemps et qui pourrait, par exemple, prendre la forme d’un trèfle autour d’une seule et même ville.

Rendez-vous dans une semaine le samedi 14 octobre pour en savoir plus. J'y participe à nouveau cette année sous la bannière du Repaire et je vous ramènerai chaque jour des articles pour vous faire vivre le rallye de l'intérieur.

Programme du Moto Tour

  • Samedi 7 octobre – Limoges : vérifications administratives et prologue
  • Dimanche 8 octobre – Limoges – Limoges (300 km, 4 spéciales)
  • Lundi 9 octobre – Limoges – Evaux-les-Bains (300 km, 3 spéciales)
  • Mardi 10 octobre – Evaux-les-Bains – Evaux-les-Bains (300 km, 6 spéciales)
  • Mercredi 11 octobre – Evaux-les-Bains – Issoire (300 km, 3 spéciales)
  • Jeudi 12 octobre – Issoire – Issoire (250 km, journée circuit vitesse et endurance)
  • Vendredi 13 octobre – Issoire – Toulon (750 km, base chrono, étape marathon)
  • Samedi 14 octobre – Toulon – Toulon (400 km, 4 spéciales)
  • Dimanche 15 octobre – Toulon

Plus d'infos sur le Moto Tour