Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

L'AMA entendu contre les taxes sur les motos européennes

L'association américaine pointe du doigt les conséquences néfastes pour le marché

L'AMA entendu contre les taxes sur les motos européennesL'American Motorcyclist Association (AMA) se positionne à son tour contre la volonté de l'USTR d'appliquer une taxe de 100% sur l'importation de motos européennes aux Etats-Unis.

Pour rappel, l'industrie bovine américaine a demandé à l'USTR, responsable du commerce extérieur des Etats-Unis, d'appliquer une taxe de 100% sur l'importation de produits européens en réponse à l'interdiction d'importation qui touche le boeuf aux hormones depuis 20 ans. Et alors que la grande majorité des produits concernés par cette liste sont alimentaires, les motos européennes de 51 cm3 à 500 cm3 sont également concernées. Ce n'est pas la première fois que l'USTR tente de faire passer cette mesure puisque ce fut déjà le cas en 1998 et en 2008.

Si KTM, Piaggio et Vespa seraient les principales victimes de cette taxation, le projet toucherait également BMW avec ses G310 R et GS, Ducati et son Scrambler Sixty2 ainsi que tous les constructeurs tout-terrain comme Beta, Fantic, Gas Gas, Husqvarna, Montesa, Scorpa, Sherco et TM.

En termes de chiffres, les motos européennes représentent la moitié du marché américain sur le segment des moins de 400 cm3 destinés à la compétition et un quart sur les 400-500 cm3. Par ailleurs, les Etats-Unis importent 100% des deux-roues routiers de moins de 300 cm3. L'évolution de la taxation pourrait donc nuire de façon très importante à l'ensemble du secteur.

Opposé à cette mesure au même titre que l'ACEM, les motards, associations et professionnels américains se sont mobilisés en envoyant plus de 10.000 emails au congrès sur ce sujet, mais aussi 10.000 de plus à l'UTSR et près de 5.000 demandes directement au président Donald Trump.

L'AMA sera entendu dans le cadre de ce dossier le 15 février prochain à Washington.

Rob Dingman, Président de l'American Motorcyclist Association :

Nous nous opposons à cette proposition tarifaire, car elle porterait atteinte aux motocyclistes américains. La hausse significative des coûts des motos européennes par cette taxation ferait sortir des milliers de consommateurs du marché moto.

Nous ne pensons pas que des produits non alimentaires devraient être inclus dans cette taxation relative à un différend sur le commerce agroalimentaire. En plus de cette hausse des prix pour les conducteurs américains, cette tarification mettrait en péril les petites et moyennes entreprises qui dépendent de la vente de motos européennes, de pièces et d'accessoires.

Plus d'infos sur les taxes sur les exportations de motos