Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Les émotions analysées par les véhicules

Des intelligences artificielles pour communiquer et aider les conducteurs

Quand la réalité rattrape la fiction

Le concept Honda NeuVL'année dernière, Kawasaki dévoilait son projet d'intelligence artificielle pour motos, le concept Rideology, en imaginant une interface capable de comprendre et d'interagir avec son pilote. Une sorte de version moderne de K2000 en somme.

Force est de constater qu'il s'agit là d'une tendance de fond puisque de nombreux constructeurs auto japonais se tournent également vers cette voie. De quoi ravir David Hasselhoff (pour les plus jeunes, c'est lui qui conduisait KITT dans la série des années 80).

Le dernier Tokyo Motor Show a été l'occasion de constater cet engouement avec divers projets d'intelligence artificielle allant bien au-delà de ce que la technologie actuelle permet. Mitsubishi, Toyota ou encore Honda sont ainsi sur les rangs, chacun avec ses propres spécificités.

Chez Mitsubishi, le e-Evolution vise ainsi à développer des échanges avec les passagers du véhicule, pour pouvoir interagir totalement avec son conducteur au fur et à mesure du temps.

Chez Toyota, le concept i-Series embarque lui tout un attirail technologique composé de capteurs, micros et caméras qui sera capable d'analyser la voix, les expressions et le comportement du conducteur pour s'adapter à l'état du conducteur. Réglage de la température, volume de la musique, luminosité ou inclinaison des sièges pourront ainsi être automatiquement réglés. Bien entendu, le système vise aussi à prévenir les signes de fatigue et alerter le conducteur en amont. Et c'est là que ça peut faire peur, car, pour attirer l'attention du conducteur en lui proposant un arrêt dans un restaurant ou en lui diffusant de la musique, la voiture ira chercher dans le téléphone de son propriétaire ou sur les réseaux sociaux pour connaitre les goûts de ce dernier.

Pour Honda, l'IA du Concept NeuV prendra la forme d'un assistant capable, là encore, de détecter un état de stress ou de fatigue et de prodiguer ses conseils. L'objectif étant l'automatisation du véhicule, l'IA pourra également proposer de prendre le relais.

Plus d'infos sur les intelligences artificielles