Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Courte pause pour les Uber autonomes

Suspension des activités suite à un accident...

... et reprise des tests 48 heures plus tard

Courte pause pour les Uber autonomes - crédit photo : Uber TechnologiesSi le développement des véhicules autonomes est au coeur du programme de nombreuses sociétés, il ne se fait pas sans accroc. L'année dernière, c'est Uber qui se lançait dans l'aventure à San Francisco en mettant au point des voitures capables de rouler seules.

Les tests menés par la firme californienne ont cependant connu un mauvais rebondissement alors que la Volvo XC90 autonome de la marque a été impliquée dans un accident de la route vendredi dernier dans la ville de Tempe en Arizona.

Si l'accident n'a fait aucune victime, il a impliqué trois véhicules et surtout, il est survenu alors que la voiture était en pilotage automatique. Deux chauffeurs étaient toutefois présents dans le véhicule pour éviter tout problème.

Uber n'a alors pas tardé à réagir et annoncé immédiatement qu'il suspendait ses activités à San Francisco jusqu'à ce que l'enquête soit terminée. Cependant, la police locale a affirmé que la voiture n'était pas responsable puisque c'est un autre véhicule qui est venu lui griller la priorité.

Finalement, Uber a reprie ses essais moins de 48 heures plus tard dans la ville de San Francisco, ils reprendront ensuite en Arizona et en Pennsylvanie.

Encore une fois, ce fait divers vient soulever la question de la fiabilité des véhicules autonomes qui avait déjà été mise en cause suite aux incidents qui avaient impliqué la Google Car d'Alphabet puis l'accident mortel d'un conducteur de Tesla Model S à l'été 2016.

Plus d'infos sur les véhicules autonomes