Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Une autoroute solaire en Chine

Un revêtement à base de cellules photovoltaïque capable de produire de l'électricité

La route dégradée et fermée en quelques jours

Une autoroute solaire en Chine - crédit photo : DRLa Chine a inauguré en début d'année la première autoroute à énergie solaire. Entamé en décembre 2016 sur l'autoroute périphérique de Jinan, cette route intègre de nombreux panneaux solaires sur lesquels les véhicules peuvent circuler normalement.

Le projet n'est pas inconnu en France puisque Wattway, lancé en 2015 par le groupe Colas, fait figure de précurseur dans le domaine. Une section de test a même été mise en place en Normandie.

Capable d'emmagasiner l'énergie solaire grâce à ses cellules photovoltaïques, la route est recouverte d'un substrat de plusieurs couches qui assure l'adhérence des véhicules et la protection des cellules.

En charge de ces travaux, le Quilu Transportation Development Group avait déjà installé une route de ce type dans le centre de Jinan l'année dernière. Mais c'est ici sur une voie rapide et sur une portion d'un peu plus d'un kilomètre qu'a été déployé le dispositif le mois dernier.

Une grande première qui a pour objectif de montrer que la Chine peut elle aussi jouer un rôle de leadership dans les énergies renouvelable. La route devrait en effet permettre d'assurer la production d'électricité pour 800 foyers.

Mais voilà, le grand et beau projet a rapidement été pris de court puisqu'à peine quelques jours après l'inauguration, la route a dû être fermée après qu'une partie ait mystérieusement disparue du sol. Alors que le groupe expliquait qu'il s'agissait probablement d'un vol, l'enquête de police relayée par les médias locaux penchait plutôt vers la chute d'un objet lourd qui a abîmé la route, le trafic se chargeant ensuite d'arracher le revêtement...

Plus d'infos sur les routes solaires