english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

80km/h : le mépris du Gouvernement sur le Parlement

Le Sénat s'indigne du lancement de la campagne de com' de la DSR

"La sécurité routière mérite des décisions réfléchies et concertées"

80km/h : le mépris du gouvernement sur le ParlementLa Délégation à la Sécurité Routière est passée à l'offensive en lançant une vaste campagne de communication autour des bienfaits de l'abaissement des limitations de vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire.

Mais alors que la mesure est en plein débat, le groupe de travail mis en place sur cette question par le Sénat n'a pas vraiment apprécié cet empressement qu'il considère comme un mépris du gouvernement envers le parlement.

Il faut dire que le groupe chargé d'évaluer l'utilité et l'efficacité de la mesure pour la lutte contre l'insécurité routière avait demandé à ce que la décision soit suspendue dans l'attente de ses conclusions.

Mais voilà, afin de montrer "pourquoi il est nécessaire de baisser la vitesse maximale autorisée", la DSR a décidé de poursuivre dans sa voie en lançant une vaste campagne d'un mois sur plus de 300 supports de presse écrite et télévisée.

Michel Raison (Les Républicains - Haute-Saône), Jean-Luc Fichet (Socialiste et républicain - Finistère) et Michèle Vullien (App. Union Centriste - Rhône), membres du groupe de travail du Sénat sur la sécurité routière, ont ainsi vu débarquer cette campagne avec étonnement alors qu'ils venaient de débuter une série d'auditions et d'ouvrir un espace de travail participatif. Ces derniers déclarent par ailleurs "regretter vivement ce manque de courtoisie républicaine qui fait fi des travaux actuellement en cours au Parlement pour analyser le bien-fondé de cette décision."

Pour Philippe Bas, président de la commission des lois et Hervé Maurey, président de la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable du Sénat, le constat est plus amer :

Ce mépris affiché pour la fonction de contrôle du Parlement illustre une nouvelle fois la méthode précipitée du Gouvernement, alors que la sécurité routière mérite des décisions réfléchies et concertées.

Alors qu'il est maintenant évident que le Gouvernement veut passer cette mesure polémique coûte que coûte, le groupe de travail du Sénat entend continuer son travail et rendre ses conclusions définitives dans les deux mois.

Plus d'infos sur l'abaissement des limitations de vitesse

Commentaires

jackol

Il faut bien amortir la meute de voitures radar. Compter vos points!!

21-02-2018 19:09 
Bronco

Ca serait pas mal d'écrire vos titres de threads en français.

22-02-2018 09:51 
Tempo

Ce soir , j'ai honte de nos gouvernants.
Je m'inquiète vivement d'une telle précipitation, comme un malotru qui abuserait du pouvoir.

22-02-2018 21:55 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous