Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Royal Enfield investit 120 millions dans son usine

950.000 motos produites d'ici à mars 2019

Création de deux nouvelles filiales en Asie du Sud-Est

Royal Enfield investit 120 millions dans son usineRoyal Enfield voit grand. Le constructeur indien vient d'annoncer un vaste plan d'investissement de 120 millions de dollars pour l'année à venir afin de porter sa production à plus de 950.000 motos par an.

Alors que l'on attend les futures Continental GT 650 et Interceptor 650, la marque prépare actuellement la deuxième phase de la construction de son usine de Vallam Vadagal à Chennai.

Siddahartha Lal, PDG d'Eicher Motors Ltd. :

La demande continue d’être supérieure à notre offre et nous sommes toujours en forte croissance sur l’ensemble de nos marchés. C’est pourquoi nous avons décidé d’augmenter notre capacité de production en lançant la seconde phase de construction de notre usine de Vallam Vadagal près de Chennai, en Inde. Nous terminerons également cette année la construction du Technology Center et continuerons d’investir pour le développement de nouveaux produits, afin d’être en conformité avec les réglementations à venir et d’étendre notre offre sur nos marchés internationaux.

Par ailleurs, pour accompagner cette évolution de ses capacités de production et soutenir la demande croissante en Asie du Sud-Est, Royal Enfield compte y accélérer son développement en installant deux nouvelles filiales d'ici mars 2019 en Thaïlande et en Indonésie.

Nous continuons de renforcer notre offre avec de nouveaux modèles et éditions limitées, comme la nouvelle Thunderbird X, la Classic 350 Gunmetal Grey, Stealth Black ou la Redditch, ainsi que nos Twins, à venir prochainement. Avec un large réseau de distribution en Inde, une présence internationale en croissance et des capacités de développement produit de pointe, Royal Enfield est bien positionnée pour faire croître le marché des moyennes cylindrées dans le monde entier.

Pour cette année fiscale 2018-2019, la marque prévoit ainsi la production d'environ 950.000 motos, notamment grâce à la première phase de construction de son usine et à l'optimisation de sa productivité sur son site d'Oragadam. De quoi maintenir l'Inde au statut de premier producteur mondial de deux-roues motorisés.

Plus d'infos sur Royal Enfield

AMV