english

Baisse de la mortalité routière en mars

Une situation qui s'améliore sur tous les points ces 12 derniers mois

D'importantes disparités subsistent au niveau géographiques et entre les catégories d'usagers

Comme tous les mois, l'Observatoire national interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) offre un aperçu de l'évolution des conditions de sécurité sur les routes avec son baromètre mensuel. En mars, l'ONISR a ainsi constaté une importante baisse de la mortalité par rapport à 2017.

Le mois dernier, la mortalité routière a ainsi reculé de 13,5 % avec 36 décès de moins constatés en métropole. Les autres indicateurs sont également à la baisse avec 918 accidents corporels de moins, 1.078 blessés en moins et un recul des hospitalisations de 28,4 %.

Bilan mars Accidents corporels Tués à 30 jours Blessés dont hospitalisés
Mars 2018 4.029 231 5.074 1.559
Mars 2017 4.947 267 6.152 2.176
Différence -918 -36 -1.078 -617
Evolution -18.6 % -13.5 % -17.5 % -28.4 %

Une situation qui s'améliore dans le temps

Baisse de la mortalité routière en marsSur le premier trimestre, la situation se montre donc extrêmement encourageante puisque tous les facteurs enregistrent d'importantes réductions, que ce soit la mortalité qui recule de 6,1% ou le nombre d'accidents corporels qui diminue de 12,7 %. La situation nationale cache cependant de fortes disparités géographiques puisque 6 des 13 régions voient leur mortalité routière progresser sur le premier trimestre : l'Ile de France, la Bretagne, la Normandie, le Centre-Val de Loir, la Nouvelle-Aquitaine et le PACA.

Même constat à plus long terme puisque la réduction de l'insécurité routière se confirme sur une période de 12 mois, même si les chiffres sont plus nuancés. Ces douze derniers mois, les accidents, décès, blessés et hospitalisation ont reculé en moyenne de 1% en métropole.

Dans les départements d'Outre-mer, la situation est assez différente puisque l'on a constaté 134 accidents corporels de plus en un an, mais sur cette même période on dénombre aussi 149 victimes de moins, avec une forte réduction des décès et des hospitalisations.

Bilan sur 12 mois Accidents corporels Tués à 30 jours Blessés dont hospitalisés
Avril 2017 - Mars 2018 57.207 3.412 72.071 26.773
Avril 2016 - Mars 2017 57.742 3.450 72.792 27.103
Différence -535 -38 -721 -330
Evolution -0.9 % -1.1 % -1.0 % -1.2 %

Ecarts géographiques et entre usagers

Toutefois, ces évolutions ne se font pas de manière homogène entre les différentes classes d'usagers. Ces 12 derniers mois, la mortalité des piétons et des motocyclistes a ainsi reculé quand celles des autres catégories restaient stables.

Même constat pour les classes d'âges où l'on constate une augmentation de la mortalité des 65 ans et plus quand celle des 18-24 ans recule.

Plus d'infos sur la mortalité routière

Commentaires

Monsieur_C

C'est sûrement grâce aux 80km/h.

Ah, ce n'est pas encore appliqué ?

23-04-2018 12:50 
olivierzx

Ça pourrait servir aux associations pour négocier un report des 80 km/h ...

Au lieu de faire comme les syndicats qui bloquent les négociations, ça permettrait à tout le monde de s'en sortir avec honneur :
On applique pas tant que ça remonte pas.

23-04-2018 17:37 
c@ssoulet

Avec un peu de chance le 1er mois à 80 ça va remonter et on va bien se marrer.

En fait ça doit considérablement les emmerder cette baisse, et il doit y avoir du monde dans les ministères qui prie pour que ça cartonne un max pendant les ponts du mois de mai.

Eh oui, quand on s'amuse à tordre les chiffres pour faire passer ses petites carembouilles, on en arrive fatalement à des extrêmes assez inavouables.

23-04-2018 18:12 
Gringo

Ils appliqueront la mesure, au prétexte qu'il faut "continuer dans cette voie", celle de la politique de sécurité routière.

Si ça augmente d'ici juillet, ils expliqueront que des réformes comme les 80 sont nécessaires afin de diminuer les chiffres.

Peu importe, la mesure sera appliqué. Et d'ici 2 ans personne n'aura le courage d'annuler cette mesure, ce qui en plus re-couterait plein de sous, ne serait-ce que pour remplacer les panneaux.

23-04-2018 22:07 
hubert91

météo pourrie + carburants en hausse = moins de sorties = moins de ballades = moins d'usagers sur les routes donc moins d'accidents, c'est normal...attendons les beaux jours...

24-04-2018 13:10 
james_bar

Comparer les variations d'une année à l'autre n'apporte pas grand chose. Ce qui est important c'est la tendance sur au moins 10 ans.

25-04-2018 13:38 
Berny

Citation
olivierzx


Au lieu de faire comme les syndicats qui bloquent les négociations,

Ah bon?!... c'est la même chose qu'avec le reste, le gouvernement impose et pas de discutions.

25-04-2018 15:59 
CLEW

Citation
olivierzx
Au lieu de faire comme les syndicats qui bloquent les négociations,

Question : que bloquent les syndicats ? A mon sens rien puisqu'avant d'ouvrir des négociations, le Gouvernement a dit qu'il légiférerait par ordonnances... ça veux bien dire que quelque soit la nature et l'issue des débats c'est le point de vue et l'idée du Gouvernement qui seront appliqués.

Citation
olivierzx
ça permettrait à tout le monde de s'en sortir avec honneur :
On applique pas tant que ça remonte pas.

Pas faux mais trop beau pour nos politiciens.

25-04-2018 16:19 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Suzuki